Orfeo ed Euridice

1
2
3
4
5

Théâtre des Champs-Elysées , Paris

Du 22 mai au 02 juin 2018
Durée : 1h30 environ sans entracte

MUSIQUE & DANSE

,

En langue étrangère

,

Musique classique

,

Opéra

,

Sélection Musique

,

Tête d'affiche

Cette version napolitaine, admirable, se pare de l’Euridice de Patricia Petibon, de l'Orfeo de Philippe Jaroussky, des couleurs de Diego Fasolis, et de la mise en scène de Robert Carsen. Une équipe artistique capable de nous emmener des monts d’Arcadie aux profondeurs de l’Enfer, dans un voyage où l’amour tente de vaincre la mort… En italien, surtitré.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 02 juin 2018

 

Photos & vidéos

Orfeo ed Euridice

De

Christoph Willibald Gluck

Mise en scène

Robert Carsen

Direction musicale

Diego Fasolis

Avec

Emoke Barath

,

Philippe Jaroussky

,

Patricia Petibon

Spectacle surtitré en français.

Lorsqu’il reprend plus d’un siècle et demi après Monteverdi le sujet de la fable de l’Orfeo, Gluck s’engage en même temps dans un renouveau des codes de l’opéra jusqu’alors en vigueur. Il décide de se concentrer sur l’action dramatique, sa force, sa cohérence et sa richesse, qui à ses yeux se doivent d’être en parfaite harmonie avec l’écriture musicale. De cette réflexion surgit un ouvrage novateur qui, par l’incroyable richesse des ballets et des chœurs notamment, rayonne d’une beauté lumineuse tout en « réformant » les formes du passé.

Le canadien Robert Carsen a mis en scène l’œuvre il y a une dizaine d’année pour l’Opéra de Chicago. Il y traduisait déjà par son dispositif hors de toutes références temporelles toute l’universalité de l’ouvrage et donnait une place de choix à la musique et au chant. Il a aujourd’hui décidé de remettre l’ouvrage sur le métier, mais gageons que cette version parisiennes conservera son aspiration première. Si le sujet est issu de l’un des plus beaux mythes, l’intrigue se resserre sur le couple formé par Orfeo et Euridice au travers de leurs airs qui requièrent une sensibilité et une virtuosité sans faille.

De nouveau réunis après leur Alcina aixoise, Philippe Jaroussky et Patricia Petibon ont sans conteste la grâce et la poésie pour servir à merveille cette impressionnante et douloureuse descente aux Enfers. Les virtuoses d'I Barocchisti et l'élégante baguette de Diego Fasolis seront à leurs côtés pour les accompagner et servir avec tout le talent qu'on leur connait désormais ce voyage universel où se conjuguent l'amour et la mort.

Opéra en 3 actes sur un livret de Raniero de’Calzabigi
Créé le 5 octobre 1762 à Vienne
Version de Naples (1774)
Avec le Chœur de Radio France, direction Joël Suhubiette et I Barocchisti, direction Diego Fasolis.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Orfeo ed Euridice

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment