Actuellement à l’affiche : Robert Carsen

Orfeo ed Euridice

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | du 22 mai au 02 juin 2018 | Durée : 1h30 environ sans entracte
MUSIQUE & DANSE, En langue étrangère, Musique classique, Opéra, Sélection Fête des mères, Sélection Musique, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 114,50 €

 

Prochainement à l’affiche

Orfeo ed Euridice

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Royal de Versailles Versailles | du 08 au 10 juin 2018 | Durée : 1h30 environ sans entracte
MUSIQUE & DANSE, En langue étrangère, Musique classique, Opéra, Sélection Fête des mères, Sélection Musique, Tête d'affiche

Spectacle complet

La flûte enchantée (Die Zauberflöte)

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Bastille Paris | du 27 avril au 15 juin 2019 | Durée : 3 heures avec un entracte
MUSIQUE & DANSE, En langue étrangère, Opéra

Places en vente le 29 mai 2018

 

Anciennement à l’affiche

The Beggar's opera

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Bouffes du Nord Paris | du 20 avril au 03 mai 2018
MUSIQUE & DANSE, En langue étrangère, In English, Opéra, Sélection Evénement, Sélection Musique

Spectacle terminé depuis le 03 mai 2018

 

Robert Carsen

Né au Canada, Robert Carsen a suivi une formation d’acteur à la Bristol Old Vic Theatre School avant de se lancer dans la mise en scène.

Parmi ses productions : Carmen, Fidelio et Dialogues des carmélites à Amsterdam ; Armide de Lully au Théâtre des Champs-Élysées ; Ariadne auf Naxos à Munich, Berlin et Copenhague ; Mitridate à La Monnaie de Bruxelles et au Theater an der Wien ; L’incoronazione di Poppea à Glyndebourne, Bordeaux et Vienne ; Salome à Turin, Madrid et Florence ; Iphigénie en Tauride à Chicago, au Covent Garden et San Francisco ; Candide au Châtelet, à la Scala de Milan, à l’English National Opera et à Tokyo ; My Fair Lady au Châtelet et au Mariinski de Saint-Pétersbourg ; Elektra à Tokyo et Florence ; La traviata pour la réouverture du Teatro la Fenice de Venise ; Der Rosenkavalier au Festival de Salzbourg ; Der Ring des Nibelungen à Cologne et Venise ; un cycle Puccini et un cycle Janácek à l’Opéra de Flandre ; Richard III (Battistelli), Kátia Kabanová, Jenufa, La Petite Renarde rusée, L’Affaire Makropoulos et De la maison des morts à l’Opéra national du Rhin ; Don Giovanni pour l’inauguration de la saison 2011-2012 de la Scala ; A Midsummer Night’s Dream, Orlando, Die Zauberflöte, Semele et Rigoletto au festival d’Aix-en-Provence ; Falstaff au Covent Garden, à la Scala et au Metropolitan Opera de New York ; La Dame de pique à l’Opéra de Zurich ; L’Amour des trois oranges au Deutsche Oper de Berlin ; Platée au Theater an der Wien et à l’Opéra-Comique ; Les Fêtes vénitiennes de Campra à l’Opéra-Comique ; The Turn of the Screw de Britten au Theater an der Wien (spectacle pour lequel il a également signé ses premiers décors et costumes). À l’Opéra national de Paris, il a mis en scène Manon Lescaut, Nabucco, I Capuleti e i Montecchi, Lohengrin, Les Contes d’Hoffmann, Alcina, Rusalka, Les Boréades, Capriccio, Tannhäuser, Elektra et Die Zauberflöte.

Au théâtre, il a monté Mère Courage pour le Piccolo Teatro de Milan ; Nomade pour Ute Lemper au Châtelet ; Rosenkrantz and Guildenstern Are Dead pour le Roundabout Theater à New York ; Lady Windermere’s Fan au Bristol Old Vic ; The Beautiful Game et Sunset Boulevard de Andrew Lloyd Webber en Angleterre.

Également scénographe et directeur artistique pour des expositions, il en a signé quatre à Paris (« Bohèmes » et « Marie-Antoinette » au Grand Palais, « L’impressionnisme et la mode » au musée d’Orsay, « Charles Garnier, un architecte pour un empire » à l’École nationale de Beaux-Arts) et une à Chicago (« Magritte » à l’Arts Institute).

Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres, Officier dans l’Ordre du Canada, Robert Carsen a reçu le Grand Prix du Syndicat de la presse musicale internationale pour l’ensemble de ses mises en scène, le Prix du Syndicat de la critique en France à trois reprises, et le Prix « Abbiati » de la critique italienne à quatre reprises.

Parmi ses projets : la création mondiale de CO2 de Battistelli à la Scala, Agrippina de Handel au Theater an der Wien, Der Rosenkavalier au Covent Garden et au Met, la reprise d’A Midsummer Night’s Dream à Aix-en-Provence, la scénographie de l’exposition « Splendeurs et misères » au musée d’Orsay…

Avis du public : Robert Carsen

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS