Kean

Théâtre 14 , Paris

Du 09 janvier au 23 février 2019

CLASSIQUE

,

PLACES DU JOUR A MOITIE PRIX

,

Biopic

L'histoire d'un fameux acteur anglais qui triomphe au Théâtre Royal de Druny Lane, et que tout Londres, au début du XIXème siècle, court acclamer. Cette pièce d'Alexandre Dumas, adaptée par Jean-Paul Sartre et mise en scène par Alain Sachs nous propose une puissante réflexion sur l'être et le paraître.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 14 € au lieu de 28,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Kean

De

Alexandre Dumas

Adaptation

Jean-Paul Sartre

Mise en scène

Alain Sachs

Avec

Pierre Benoist

,

Sophie Bouilloux

,

Alexis Desseaux

,

Jacques Fontanel

,

Frédéric Gorny

,

Eve Herszfeld

,

Justine Thibaudat

,

Stéphane Titeca

  • Un acteur fameux

Kean ou Désordre et génie fut une pièce écrite par Alexandre Dumas père pour le célèbre acteur Frédérick Lemaître, et que Jean-Paul Sartre a adapté lors de sa reprise par Pierre Brasseur. Avec un étonnant deal à la clé. En échange d’une adaptation de Sartre de l’oeuvre originelle de Dumas, Brasseur s’engagea à créer dans la foulée Le Diable et le Bon Dieu

Kean raconte l'histoire d'un fameux acteur anglais qui triomphe au Théâtre Royal de Drury Lane, et que tout Londres, au début du XIX ème siècle, court acclamer.

Deux femmes l'aiment. La comtesse Elena, épouse de l'ambassadeur du Danemark et Anna Damby, jeune héritière bourgeoise prête à tout devenir auprès de ce débauché, couvert de dettes, ivrogne et coureur de jupons. Car Kean est avant tout un homme excessif, qui se moque des contingences, laisse la bride à ses passions, se livre avec volupté à l'insolence, à la générosité et au mépris. Toutefois le prince de Galles ne dédaigne pas d'en faire un ami, et de s'encanailler secrètement avec lui à l'occasion.

Mais chez Kean l'homme et le comédien se confondent bien souvent... Est-il en vérité lui-même ou bien les divers personnages qu'il incarne ? Dans quelle mesure Romeo, Hamlet, Othello ne dévorent-ils pas sa personnalité ? Un soir, submergé par ses passions amoureuses, Kean explose enfin en pleine représentation. A la face du public et du prince de Galles, son rival qui cajole la comtesse Elena dans sa loge, il met son coeur à nu.

  • Note d'intention

Kean raconte l'histoire d'un fameux acteur anglais qui triomphe au Théâtre Royal de Druny Lane, et que tout Londres, au début du XIX ème siècle, court acclamer. Deux femmes l'aiment. La comtesse Elena, épouse de l'ambassadeur du Danemark et Anna Damby, jeune héritière bourgeoise prête à tout abandonner pour rejoindre la troupe de ce débauché, couvert de dettes, ivrogne et coureur de jupons. Mais chez Kean l'homme et le comédien se confondent bien souvent... Est-il en vérité lui-même ou bien les divers personnages qu'il incarne ?

Un soir, submergé par ses passions amoureuses, Kean explose en pleine représentation d’Othello. À la face du public et du prince de Galles, son rival qui cajole la comtesse Elena dans sa loge, il met son cœur à nu. Et alors pour la première fois l'immense acteur est hué... On ne cesse de le proclamer partout, Il nous faut de toute urgence, contre vents et marées, continuer à vibrer et à nous amuser. Voilà qui tombe bien... Car le Kean de Dumas, c'est ni plus ni moins la quintessence même du Théâtre !

Dans une profusion de couleurs et d'émotions où le comique et le tragique se côtoient sans vergogne, tous les plus grands thèmes y sont abordés. La quête d'absolu, le donjuanisme, le pouvoir, la folie...

Véritable hommage à Shakespeare, Pirandellien bien avant l'heure, il nous offre avant tout une joyeuse et flamboyante variation sur l'art du comédien, autant que de la comédienne, soit dit en passant. Appel enflammé à toutes les résistances, hymne absolu à la liberté, il mêle l'imagination fiévreuse et flamboyante d'un Dumas à l'insolente modernité d'un Sartre, nous proposant de surcroît une puissante réflexion sur l'être et le paraître.

Une véritable mise en abîme, un jeu de miroirs permanent que j'aimerais développer jusqu'à l'extrême en plaçant huit comédiens, trois femmes et cinq hommes, au cœur d'un dispositif un tantinet machiavélique, d'une véritable machine à jouer, en les poussant sans retenue jusqu'à l'ivresse de tous les plaisirs réunis de la scène.

Rappelons-nous ici par ailleurs que la dernière fois que nous avons eu l'occasion d'entendre ce chef-d'œuvre, ce fut avec Jean Paul Belmondo qui fit son grand retour au théâtre à travers lui, bien avant d'incarner Cyrano, du reste cousin fort peu éloigné de Kean... Il nous restait plus donc qu’à relever le défi !

Alain Sachs

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Kean

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Annie M. (3 avis) 14 janvier 2019

pIECES TR7S INTERESSANTE TB INTERPRETEE MISE EN SCENE ASTUCIEUSE
0
0
1
2
3
4
5
Par

PATRICE D. (1 avis) 13 janvier 2019

KEAN Tous les acteurs sont à un tel niveau d'excellence que la piece est de très très grande qualité . Verité du texte , subtilité du jeu / des jeux ,en font une piece que l'on regarde avec un très grand plaisir .
0
0

Spectacles consultés récemment