Les Chiens de Navarre - La vie est une fête

1
2
3
4
5

MC93 , Bobigny

Du 14 au 18 décembre 2022
Durée : 1h45

CONTEMPORAIN

,

Sélection Contemporain

,

Politique

,

Société

,

Humour noir

La vie est une fête déambule dans les couloirs d’un service des urgences psychiatriques. Au cœur de ce territoire d’humanité coupé de toute civilisation, les internes débordés s’activent. Pouvons-nous tous devenir fous ? La nouvelle création des Chiens de Navarre.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Les Chiens de Navarre - La vie est une fête

Mise en scène

Jean-Christophe Meurisse

Avec

Delphine Baril

,

Lula Hugot

,

Charlotte Laemmel

,

Anthony Paliotti

,

Gaëtan Peau

,

Ivandros Serodios

,

Fred Tousch

  • Il n’y a rien de plus humain que la folie

« Tant que l’homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. » Woody Allen

L’état du monde rend fou, avouons-le ! Le passage par l’hôpital psychiatrique serait-il imminent pour tous ? Ce lieu, offrant l’asile sans discrimination sociale, miroir exemplaire de notre fragile humanité, éclaire de manière cathartique la dimension burlesque tapie dans nos existences.

Trépidante compagnie à l’humour corrosif menée par Jean-Christophe Meurisse depuis sa création en 2005, la meute des Chiens de Navarre convertit les zones sensibles de la société en terrain de jeu et de bataille. Coups de gueule, dérapages explosifs, désirs et rages fondent la matière de ce théâtre dadaïste à l’humour vache et salvateur. 

La vie est une fête déambule dans les couloirs d’un service des urgences psychiatriques, l’un des rares endroits à recevoir à toute heure sans exception d’âge, de genre ni d’origine. Au cœur de ce territoire d’humanité coupé de toute civilisation, les internes débordés s’activent. Pouvons-nous tous devenir fous ? Il n’y a rien de plus humain que la folie. 

  • Presse

« Un collectif théâtral dont l'humour n'est pas très éloigné de celui du magazine satirique. » Les Échos

  • Ce qu'il en dit

Certes, nous souffrons à cause de papa et maman (tout le monde ne peut pas être orphelin), mais nous souffrons aussi à cause de l’état du monde.

Nous sommes inévitablement poreux aux violences, aux crises, aux incohérences politiques et sociales, aux transformations brutales de notre civilisation. Les micro folies de notre siècle peuvent engendrer les macro folies d’une personne et le besoin de consolation peut vite devenir alors impossible à rassasier, comme dirait notre bon vieux Dagerman. Pouvons-nous tous devenir fous ? Qu’est-ce qui nous empêche de passer à l’acte ? Il n’y a rien de plus humain que la folie.

Le service des urgences psychiatriques est l’un des rares endroits à recevoir quiconque à toute heure sans exception d'âge, de sexe, de pays. Un lieu de vie extrêmement palpable pour une sortie de route. Un sas d’humanité.

« Tant que l’homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté » Woody Allen

Le sol sera constitué de matière naturelle qu’il reste à définir et au lointain apparaîtra un mur de baies vitrées pour créer les conditions d’un hors-champ derrière les fenêtres.

Jean-Christophe Meurisse

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les Chiens de Navarre - La vie est une fête

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment