Benedetto pacifico / Flagrant délire

1
2
3
4
5

Espace culturel André Malraux au Kremlin-Bicêtre , Le Kremlin-Bicêtre

Le 10 février 2018
Durée : 1 heure

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

,

Performance

La danse est généreuse et multiple ! L’ECAM vous invite à un voyage à travers deux esthétiques en offrant son plateau à deux chorégraphes contemporains : Karine Ponties et Yann Lheureux.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 10 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Benedetto pacifico / Flagrant délire

De

Yann Lheureux

,

David Monceau

Chorégraphie

Yann Lheureux

,

Karine Ponties

Mise en scène

Yann Lheureux

,

Karine Ponties

Avec

Tony Thich

,

Guillermo Weickert Molina

La danse est généreuse et multiple ! L’ECAM vous invite à un voyage à travers deux esthétiques en offrant son plateau à deux chorégraphes contemporains : Karine Ponties et Yann Lheureux.

L’univers de la première est fort singulier. Son travail, à la frontière de la danse et du théâtre, est une incessante exploration de l’intimité, de l’organique et des relations humaines, tout en cultivant un joli sens de l’absurde. Le second vient du hip hop. Depuis son implantation à Montpellier en 1994, il mène avec sa compagnie un travail de recherche autour des notions de territoire et d’identité, se servant de la danse pour explorer le monde.

  • Benedetto pacifico

Il faut le talent de la chorégraphe Karine Pontiespour créer une série de quatre soli à partir de sa fascination pour l’épouvantail. Benedetto Pacifico, ultime volet du cycle dédié à ce sujet, nous dévoile un corps animé de plusieurs énergies, exposé aux quatre vents, restant libre et debout malgré tout, au milieu de forces multiples. Son interprète Guillermo Weickert Molina nous offre une pure merveille de délicatesse et de virtuosité, une danse très physique, d'une grande puissance, un moment d’énergie simple et organique.

  • Flagrant délire

L’acrobate yamakasi Tony Thich nous plonge dans sa pratique du Parkour, ou Art du déplacement en milieu urbain, dans un décor fait de métal et de plexiglas. Avec ce solo, évocation du mythe d’Icare, il défie la gravité et évolue de façon vertigineuse au son de L’Eté de Vivaldi, dans un espace scénographique aux multiples dimensions. Flagrant Délire constitue le dernier acte du triptyque « Flag » dans lequel Yann Lheureux poursuit sa réflexion sur les liens existant entre identité et territoire.

Avis du public : Benedetto pacifico / Flagrant délire

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire

Spectacles consultés récemment