Prochainement à l’affiche

Benedetto pacifico / Flagrant délire jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Espace culturel André Malraux au Kremlin-Bicêtre Le Kremlin-Bicêtre | le 10 février 2018 | Durée : 1 heure
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine, Performance
RESERVER

À partir de 10 €

 

Anciennement à l’affiche

Electre

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Nest-CDN de Thionville-Lorraine - Théâtre en Bois Thionville | du 14 au 17 mai 2014 | Durée : 1h40
CLASSIQUE

Spectacle terminé depuis le 17 mai 2014

 

Yann Lheureux

Est né en 1967. Il débute la danse en 1986 en créant des spectacles de rue et de danse Hip-Hop. En 1987 et 1988, il obtient le " Premier prix international solo " (Turin et Béthune) lors des Rencontres Chorégraphiques de la Fédération Française de Danse. De 1990 à 1994, il travaille dans les compagnies : Monbin Danse, Sylvie Deluze, Myriam Dooge, Didier Théron et C. Sapin. De 1995 à 1998, il danse avec Philippe Saire, Hervé Diasnas, Didier Théron. En 1995, il créé sa compagnie à Montpellier. Entre 1995 et 1998 il créé De l’être chair, Les Mains Blêmes, Les sonneurs. A partir de 1998, il nourrit et développe une recherche en collaboration avec Emmanuel Grivet sur l’écriture instantanée et l’improvisation comme matière de spectacle, à travers des performances et des créations : Treize minutes plus tard…, Espoir étrange, Chairs. En 1999, La Légende des Lieux emmène la compagnie à investir différents espaces avec des chorégraphies " in situ " ou performances créées pour différents lieux et événements : Tour de Corse en bateau, inauguration d’une déchetterie, d’un musée, visite guidée de Mèze, danse verticale sur un barrage, festival de rue, journée du patrimoine… Un vague délire, duo improvisé avec Emmanuel Grivet , est créé et présenté au Festival d’Avignon.

En coproduction avec la scène nationale de Narbonne et la ville de Ganges, il crée en 2000, Chassé-Croisé et Partie remise en coproduction avec la Cie E. Grivet, le CCN de La Rochelle et le Centre National de la Danse.

En 2013, il joue dans Le Triomphe de l'amour de Marivaux, m.e.s. Galin Stoev.

Avis du public : Yann Lheureux

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS