Virgilio

du 16 mai au 4 juillet 2024
1h10

Virgilio

  • De : Louise Garcia-Joly
  • Mise en scène : Louise Garcia-Joly, Manon Chenet
  • Avec : Thibaud Mordasini, Adèle Lefebvre, Romain Firroloni, Eva De Jesus Flecho

Dans une nuit parisienne à la lueur d’un réverbère, une jeune femme rencontre Virgilio. Un moment suspendu où les « invisibles » surgissent… À partir de 10 ans.

À partir de 10 ans.

Virgilio est un « invisible » : les passants le frôlent sans le regarder, sa présence n’affecte pas le mouvement indifférent de la rue. Cette nuit sera comme toutes les autres… Non, cette nuit sera unique…

Nous rencontrons Virgilio dès le début de la pièce lorsqu’il s’installe dans le cône de lumière d’un réverbère pour y passer la nuit. Arrive Marie, jeune femme bien mise, visiblement perdue, qui finit par se poser près de lui pour entamer un dialogue inattendu qui s’étendra jusqu’au bout de la nuit.

Cécile, autre âme errante de la nuit, donnera une version féminine de l’effrayante réalité de la vie dans la rue. Peu à peu les mots construisent l’étoffe de l’histoire de chacun et révèlent la pesante et commune solitude des deux protagonistes, les souffrances en écho, leurs tentatives de rédemption et leur lutte pour laisser une trace dans un monde qui les ignore. Petits morceaux de nous, nous les voyons perdre abandonner. La lutte est aussi à mener contre eux-mêmes et Virgilio affronte le Démon qui, sous la forme d’un pantin macabre, l’entraîne, le réconforte, le rend fou et a raison de lui.

La fin de la pièce éclaire d’une lumière inattendue le propos et renverse les certitudes qui s’étaient établies au fil du récit.

Un spectacle mêlant le rêve et la réalité, où la musique et les corps en mouvement racontent tout autant que les mots qui s’envolent. La partition physique guide les spectateurs dans l’intériorité de chaque personnage. Les recours à une chorégraphie et une musique composée expressément pour le spectacle semblaient indispensables pour transmettre ce que les mots ne peuvent pas. Un conte sans époque qui vient nous interroger avec poésie et fracas, où le rire et les larmes ne sont jamais très éloignés.

Nous sommes tous des Virgilio et des Marie, quelque part, dans notre fauteuil comme dans nos songes.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre Darius Milhaud

80, Allée Darius Milhaud 75019 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Salle climatisée Villette
  • Métro : Danube à 349 m, Porte de Pantin à 397 m
  • Tram : Butte du Chapeau Rouge à 369 m
  • Bus : Goubet à 111 m, Général Cochet à 222 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Darius Milhaud
80, Allée Darius Milhaud 75019 Paris
Spectacle terminé depuis le jeudi 4 juillet 2024

Pourraient aussi vous intéresser

- 30%
Antigone n'existe pas

Théâtre La Flèche

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 25%
La Leçon

Théâtre de la Huchette

Big Mother

Théâtre des Béliers Parisiens

La réunification des deux Corées

Théâtre Suresnes - Jean Vilar

- 27%
Eva Rami - Va aimer !

Pépinière Théâtre

Spectacle terminé depuis le jeudi 4 juillet 2024