The Prisoner

Bouffes du Nord , Paris

Du 06 au 24 mars 2018
Durée : 1h20

CONTEMPORAIN

,

En langue étrangère

,

In English

,

Sélection Evénement

Un homme est assis, seul, devant une immense prison, dans un paysage désert. Qui est-il ? Pourquoi est-il assis là devant cette prison ? Peter Brook et Marie-Hélène Estienne ont écrit une très belle fable sur la culpabilité et la rédemption. En anglais, surtitré en français.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 24 mars 2018

 

Photos & vidéos

The Prisoner

De

Peter Brook

,

Marie-Hélène Estienne

Mise en scène

Peter Brook

,

Marie-Hélène Estienne

Avec

Hiran Abeysekera

,

Ery Nzarambaet

,

Omar Silva

,

Kalieaswari Srinivasan

,

Donald Sumpter

En anglais, surtitré en français.

  • Fable de la rédemption

Un homme est assis, seul, devant une immense prison, dans un paysage désert. Qui est-il ? Pourquoi est-il assis là devant cette prison ?

Est-ce un choix délibéré ? Est-ce une punition ? Et ceux qui sont à l’intérieur, quels crimes ont-ils commis, eux ? Et comment considèrent-ils cet homme qui leur fait face ? Un fou ? Un fou de Dieu ? Un criminel, lui aussi, comme eux ? Quelle punition pour quel crime ? Quelle justice ? Qui a pris cette décision ? Pourquoi le laisse-t-on ainsi narguer la justice, quand il peut s’enfuir à n’importe quel moment ? Questions pour ceux qui dirigent la prison, et pour tous ceux qui y sont enfermés. Cet homme cherche-t-il une rédemption ? Est ce que des gens viennent le voir ? Est-il là depuis longtemps ?

À travers des ateliers, en France et à l’Etranger, nous allons pénétrer dans la richesse de tous ces thèmes. Et présenter, aux Bouffes du Nord, l’évolution de cette incursion dans cette étonnante fourmilière.

Remerciements à Tarell Alvin McCraney et Alexander Zeldin.

  • La presse

« Le maître britannique signe, après Battlefield, en 2015, un nouveau geste de théâtre à l’épure somptueuse, un nouveau concentré de toute sa recherche (...) » Fabienne Darge, Le Monde, 15 mars 2018

« « The Prisoner » est un vrai conte pour adultes : il évoque un sujet tabou, l'inceste (...), qui traité autrement pourrait choquer. Il n'ignore pas la violence du monde (...). Il dit l'importance de la résilience, de la méditation, du temps qui transforment les hommes et peuvent les sauver. (...) Et dans ce décor suggestif vibrent les corps, les gestes, les paroles, les regards intenses des cinq élégant(e)s comédien(ne)s réuni(e)s par le maître anglais. » Philippe Chevilley, Les Echos, 7 mars 2018

« Les acteurs, lumineux, ont tous une présence d’une grande intensité, un jeu très physique, des corps déliés, souples, entre animalité et pur esprit. Peter Brook creuse toujours plus subtilement le sillon de l’épure dans une sorte de méditation philosophique et poétique qui tel un haïku théâtral est toujours plus économe de moyens pour délivrer plus de sens. » Corinne Denailles, Webtheatre

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : The Prisoner

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Marie-Anne B. (1 avis) 25 mars 2018

The Prisoner Simple, épuré, pur, l’essentiel pour toucher profond
0
0

Spectacles consultés récemment