Points de non-retour [Quais de Seine]

du 16 janvier au 6 février 2022

Points de non-retour [Quais de Seine]

Alexandra Badea et sa troupe d’actrices et d’acteurs poursuivent leur traversée de l’Histoire contemporaine et plus que jamais universelle de la France.

Alexandra Badea et sa troupe d’actrices et d’acteurs poursuivent leur traversée de l’Histoire contemporaine et plus que jamais universelle de la France. Pour ce deuxième volet de la trilogie Points de non-retour, elle place au centre de l’histoire le personnage de Nora, réalisatrice de documentaires pour la radio publique française et partie sur les traces de son grand-père en Algérie.

  • Une traversée de l’Histoire contemporaine

Deuxième opus de la trilogie Points de non-retour, [Quais de Seine] met en lumière les rapports de domination de la colonisation en plongeant dans l’intériorité de Nora empêchée et étouffée par des secrets de famille. Accompagnée d’un thérapeute, elle accède peu à peu à ce passé interdit, s’appuyant sur des bribes de souvenirs et de rêves. Des images apparaissent, des mots surgissent. Elle décide d’en apprendre davantage sur l’histoire de ses grands-parents tombés dans l’engrenage de l’Histoire et découvre alors les événements de la nuit du 17 octobre 1961 sur les quais de la Seine, où des milliers d’Algériens – hommes, femmes et enfants –, dont Irène et Younès, manifestent pacifiquement dans les rues de Paris contre le couvre-feu qui leur est imposé par le gouvernement et le préfet de police. La contestation sera violemment réprimée : 11 000 personnes sont arrêtées, parquées dans des stades, emmenées dans des sous-sols, battues, torturées, certaines assassinées et jetées dans la Seine. Deux récits se tissent autour de Nora dans la suite de ce puzzle narratif.

  • La presse

« C’est simple, beau et triste. Ça nous raconte et nous apprend peut-être aussi comment nous réinventer. Alexandra Badea fait œuvre d’utilité publique et de fiévreuse émotion théâtrale. » Fabienne Pascaud, Télérama TT

« Sophie Verbeeck est impressionnante dans ce personnage de Nora, une jeune femme qui ne sait rien de ses origines, qui découvre que ses grands-parents ont croisé le fil de l’Histoire et s’y sont brisés. La résurgence des traumatismes par des images et des bribes de souvenirs, qui n’en sont pas, fonctionne bien dans Points de non-retour [Quais de Seine].» Bulles de Culture

 

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

La Colline (Théâtre National)

15, rue Malte Brun 75020 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Gambetta Librairie/boutique Restaurant Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Gambetta à 73 m
  • Bus : Gambetta - Pyrénées à 53 m, Gambetta à 57 m, Gambetta - Cher à 144 m, Gambetta - Mairie du 20e à 150 m
  • Station de taxis : Gambetta
    Stations vélib  : Gambetta-Père Lachaise n°20024 ou Mairie du 20e n°20106 ou Sorbier-Gasnier
    Guy n°20010

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

La Colline (Théâtre National)
15, rue Malte Brun 75020 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 6 février 2022

Pourraient aussi vous intéresser

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Passeport

Théâtre de la Renaissance

Terrasses

La Colline (Théâtre National)

- 27%
La Fête du slip

Reine Blanche

- 56%
La France, Empire

Théâtre de Belleville

- 20%
De la morue - Cartographie 6

Théâtre de l'Atelier

Spectacle terminé depuis le dimanche 6 février 2022