Les Moments doux

Qu’est-ce que la violence ? Une chemise arrachée du DRH d’Air France ou un plan de licenciement massif de milliers de salariés ? Sur le terrain comme à la scène, la compagnie Babel interroge les différentes formes que peut prendre la violence. A partir de 14 ans.

A partir de 14 ans.

  • Qu’est-ce que la violence ?

Le 5 octobre 2015, le DRH d’Air France fuit sous les huées des salariés, chemise arrachée. Une scène jugée « d’une violence inouïe » et presque unanimement condamnée. Peu de mots sur le plan de licenciement massif qui l’a provoquée. La Compagnie Babel mène l'enquête : y-a-t-il des violences légitimes ? Qu'est-ce que la violence ? Comment la représenter ? 

Pour la metteuse en scène Élise Chatauret et le dramaturge Thomas Pondevie, cette affaire cristallise les rapports de domination qui structurent la société française. Pour sonder les formes de violences, invisibles ou institutionnalisées qui traversent l’école, le tribunal, la famille ou encore le travail, la compagnie Babel est allée à la rencontre d’élèves, de travailleurs de PME et de grands groupes, d’avocats et d’huissiers à Sevran, Béthune, Fontenay-sous-Bois ou encore Nancy.

Sur scène, les comédiens passent du salon à l’open space et de la salle de classe à celle d’audience, révélant un système dans lequel nous sommes tous pris, tour à tour victime ou bourreau, acteur ou témoin, et qui demande à être mis en question.

De l'école au travail en passant par la famille, et sans oublier le théâtre, Les Moments doux questionne collectivement comment le langage, la gestion de nos emplois du temps et de nos relations sont partout contaminés par les idées de rentabilité, d'efficacité et de mise en concurrence. In fine, est-ce que cette idéologie, en tant que système, ne produit pas dans nos vies intimes et collectives, des violences invisibilisées, reléguées ? Reste cependant à l'horizon que la solidarité, le collectif, la possibilité de faire ensemble promettent à chacun et à tous des moments doux. 

Sélection d’avis du public

Démonstration complexe et implacable Par François L. - 14 mai 2023 à 09h27

La chemise du DRH d'Air France arrachée et l'on entend parler de "violence inqualifiable". Est-il vrai que "rien ne peut justifier le recours à la violence physique" ? Vous vous doutez que ce spectacle met en cause cette assertion. D'une façon certes implacable mais également construite dans la complexité d'une réflexion subtile. Le message n'est pas que la fin justifierait toujours les moyens. Mais l'on touche du doigt que nos enfants, à l'école en atelier philo, sont capables de débattre du sujet avec bien plus de richesse intellectuelle que certains de nos hommes politiques. Sans oublier la violence résultant par ailleurs d'une politique de ressources humaines toxique dans certaines entreprises. Un spectacle fort, dont la construction n'est kaléidoscopique qu'en apparence mais, au contraire, pleine de force.

Synthèse des avis du public

4,0 / 5

Pour 1 Notes

0%
100%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

4 1 5
Démonstration complexe et implacable Par François L. (163 avis) - 14 mai 2023 à 09h27

La chemise du DRH d'Air France arrachée et l'on entend parler de "violence inqualifiable". Est-il vrai que "rien ne peut justifier le recours à la violence physique" ? Vous vous doutez que ce spectacle met en cause cette assertion. D'une façon certes implacable mais également construite dans la complexité d'une réflexion subtile. Le message n'est pas que la fin justifierait toujours les moyens. Mais l'on touche du doigt que nos enfants, à l'école en atelier philo, sont capables de débattre du sujet avec bien plus de richesse intellectuelle que certains de nos hommes politiques. Sans oublier la violence résultant par ailleurs d'une politique de ressources humaines toxique dans certaines entreprises. Un spectacle fort, dont la construction n'est kaléidoscopique qu'en apparence mais, au contraire, pleine de force.

Informations pratiques

Malakoff scène nationale – Théâtre 71

3, place du 11 Novembre 92240 Malakoff

Accès handicapé (sous conditions) Bar Grand Paris Hauts-de-Seine Librairie/boutique Restaurant
  • Métro : Malakoff - Plateau de Vanves à 272 m
  • Bus : Hôtel de Ville à 129 m, Victor Hugo à 141 m, Plateau de Vanves à 231 m, Pierre Larousse - Carrefour du 8 Mai 1945 à 301 m, Adolphe Pinard à 394 m
  • Voiture : Périphérique, sortie Porte de Vanves ou Porte Brancion puis direction Malakoff Centre-ville.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Malakoff scène nationale – Théâtre 71
3, place du 11 Novembre 92240 Malakoff
Spectacle terminé depuis le vendredi 12 mai 2023

Pourraient aussi vous intéresser

Partenaire
Le Montespan

Théâtre Actuel La Bruyère

Un Tramway nommé Désir

Théâtre des Bouffes Parisiens

Est-ce que c'est loin ?

Théâtre La Croisée des Chemins - Belleville

- 44%
Des ombres et des armes

Manufacture des Abbesses

- 34%
Je m’appelle Asher Lev

Théâtre des Béliers Parisiens

Spectacle terminé depuis le vendredi 12 mai 2023