Le Trouvère

1
2
3
4
5

Opéra Bastille , Paris

Du 21 janvier au 03 mars 2021
Durée : 2h55 avec entracte

MUSIQUE & DANSE

,

Opéra

,

En langue étrangère

Opéra le plus populaire de son temps, encensé dès sa création, Le Trouvère illustre à lui tout seul la magie du genre lyrique. De retour sur la scène de l’Opéra Bastille dans la mise en scène de Àlex Ollé, l'un des six directeurs artistiques du collectif catalan La Fura dels Baus, cet opéra aux multiples rebondissements réunit tous les ingrédients dignes d’un roman de cape et d’épée : châteaux, soldats, bûcher, hors-la-loi... En italien, surtitré en français et en anglais.
Continuer la lecture

Places en vente prochainement

Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Photos & vidéos

Le Trouvère

De

Salvatore Cammarano

,

Giuseppe Verdi

Mise en scène

Alex Ollé

Direction musicale

Nicola Luisotti

Avec

Krzysztof Baczyk

,

Daniela Barcellona

,

Fabio Bellenghi

,

Yusif Eyvazov

,

Elodie Hache

,

Brian Jagde

,

Taesung Lee

,

Marina Rebeka

,

Artur Rucinski

,

Luca Salsi

,

Yu Shao

,

Krassimira Stoyanova

En italien, surtitré en français et en anglais.

Opéra le plus populaire de son temps, encensé dès sa création, Le Trouvère illustre à lui tout seul la magie du genre lyrique. De retour sur la scène de l’Opéra Bastille dans la mise en scène de Àlex Ollé, l'un des six directeurs artistiques du collectif catalan La Fura dels Baus, cet opéra aux multiples rebondissements réunit tous les ingrédients dignes d’un roman de cape et d’épée : châteaux, soldats, bûcher, hors-la-loi...

Àlex Ollé a choisi d’inscrire l’action du Trouvère dans le contexte de la Première Guerre mondiale justifiant ainsi les situations extrêmes auxquelles doivent faire face les personnages : l’amour, la jalousie, la haine et le désir de vengeance… Le livret, dense et complexe, inspiré du drame espagnol d’Antonio García Gutiérrez, El Trovador (1836), est doublement transcendé par la beauté du chant et par l’ardeur visionnaire et tourmentée du metteur en scène.

D'après Antonio García Gutiérrez.
Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris
Coproduction avec De Nationale Opera, Amsterdam et le Teatro dell’Opera, Roma
Décors : Alfons Flores
Costumes : Lluc Castells
Lumières : Urs Schönebaum
Chef des Choeurs : José Luis Basso

Distribution en alternance :
Il Conte di Luna : Luca Salsi (du 21 jan. au 14 fév.) et Artur Ruciński (du 17 fév. au 3 mars)
Leonora : Krassimira Stoyanova (du 21 jan. au 7 fév.) et Marina Rebeka (du 10 fév. au 3 mars)
Manrico : Brian Jagde (du 21 jan. au 14 fév.) et Yusif Eyvazov (du 17 fév. au 3 mars)


Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Trouvère

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment