La Somnambule

1
2
3
4
5

Théâtre des Champs-Elysées , Paris

Du 15 au 26 juin 2021

MUSIQUE & DANSE

,

Sélection Musique

,

Opéra

,

En langue étrangère

La Somnambule est l’une des plus belles pages lyriques du romantisme italien. La jeune soprano américaine Nadine Sierra, étoile montante de sa génération, devrait y briller. Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 33,50 € au lieu de 39 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Photos & vidéos

La Somnambule

De

Vincenzo Bellini

,

Felice Romani

Mise en scène

Rolando Villazon

Direction musicale

Ricardo Frizza

Avec

Francesco Demuro

,

Jennifer France

,

Marc Scoffoni

,

Nadine Sierra

,

Alexander Tsymbalyuk

,

Annunziata Vestri

Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais.

La Somnambule, créée quelques mois avant Norma, connut un succès considérable durant tout le XIXe siècle. Le thème du somnambulisme fascinait en effet l’époque romantique avide de phénomènes mystérieux. Bellini a exploré ici toutes les possibilités musicales susceptibles de traduire les états d’âme complexes de son héroïne, victime innocente d’un mal inconnu. L’ouvrage offre quelques-uns parmi les plus beaux airs de soprano du répertoire bel canto. C’est donc à Amina que sont destinés les grands arias amples et colorés, exigeant de son interprète des qualités particulières : aigus cristallins et lumineux, souffle long et souple sans oublier beaucoup d’agilité dans les vocalises. Une lignée de chanteuses prestigieuses y a brillé depuis la créatrice du rôle, de Giuditta Pasta jusqu’à la Malibran et Callas et plus près de nous Natalie Dessay. La jeune américaine Nadine Sierra, dont les récentes Gilda et Norina parisiennes furent remarquées, devrait à son tour décliner avec talent la gamme expressive du personnage face à l’Elviro de Francesco Demuro. Un couple et une distribution qui pourra compter sur l’expérience de Rolando Villazón qui signe sa première mise en scène à Paris. Le chef italien, Riccardo Frizza sera à la tête de l’Orchestre de chambre de Paris, ensemble qui a déjà fait ses preuves dans ce répertoire belcantiste.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : La Somnambule

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment