KOR’SIA - Giselle

1
2
3
4
5

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 01 au 04 juin 2022
Durée : 1h15

CLASSIQUE

,

MUSIQUE & DANSE

,

Danse contemporaine

Le collectif espagnol KOR’SIA s’empare de Giselle, ballet romantique par essence, pour le faire entrer dans notre époque. L’amour fou est ici magnifié par une troupe à la folle espérance.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 43,50 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

KOR’SIA - Giselle

Chorégraphie

Antonio de Rosa

,

Mattia Russo

Avec

Gonzalo Alvarez

,

Claudia Bosch

,

Astrid Bramming

,

Antonio de Rosa

,

Angela Dematté

,

Agnès Lopez-Rio

,

Alejandro Moya

,

Christian Pace

,

Jeronimo Ruiz

,

Giulia Russo

,

Mattia Russo

À l’origine du jeune collectif KOR’SIA, nous retrouvons les chorégraphes Antonio de Rosa et Mattia Russo ainsi que deux directeurs artistiques associés Giuseppe Dagostino et Agnès López-Rio. KOR’SIA avait déjà revisité des classiques auparavant, comme ce fût le cas de Somiglianza, une réinterprétation de L'après-midi d'un faune, ou leur dernière création, Giselle, une co-production avec les Teatros del Canal, Madrid, en décembre dernier. Réinterpréter des œuvres du passé afin de les situer dans l'actualité leur permet de récréer un imaginaire et comme disait le philosophe Paul Valéry : « Il n'y a pas des poèmes terminés. Il n'y a que des poèmes abandonnés ».

Giselle, qui s’inscrit dans ce répertoire turbulent, est l’une des plus belles histoires d’amour du ballet. À l’heure des technologies nouvelles bouleversant nos relations y compris sentimentales, que peut la danse… Dans un décor lumineux, Giselle devient sous nos yeux la figure de toute une génération juvénile, connectée et néanmoins à la recherche de l’amour vrai. L’écriture gestuelle de KOR’SIA s’appuie sur les ensembles, fougueux et l’engagement permanent des interprètes. Travail au sol, duos au plus près du corps, emprunts à la partition musicale d’origine, tout ici fait sens. Et si au final les cœurs se brisent renvoyant Giselle à elle-même, la danse nous aura, un temps, transportés.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : KOR’SIA - Giselle

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment