Iphigénie Hôtel

1
2
3
4
5

Nanterre - Amandiers , Nanterre

Du 06 au 10 juin 2006
Durée : 2h30 environ

CONTEMPORAIN

Habituellement on ne s’arrête qu’une demi-journée à Mycènes. Mais nous sommes quelques jours après le 13 mai 1958, et des touristes français, inquiets de ce qui leur parvient des nouvelles du séisme politique en cours à Alger et à Paris, prolongent leur séjour à l’Iphigénie Hôtel. Alain, le valet de chambre, étend dans l’hôtel le champ de son autorité en même temps qu’il mène à bon terme la conquête d’une des deux femmes de chambre.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 10 juin 2006

 

Iphigénie Hôtel

De

Michel Vinaver

Mise en scène

Michel Vinaver

Avec

Patrick Alaguératéguy

,

Isabelle Antoine

,

Bruno Cadillon

,

Carlos Chahine

,

François Cognard

,

Maï David

,

Pascal Decolland

,

Claudie Decultis

,

Philippe Durand

,

Philippe Giai-Miniet

,

Pascal Henry

,

Véronique Hubert

,

Françoise Huguet

,

Cyril Lévi-Provençal

,

Matthieu Marie

,

Hervé Masnyou

,

Isa Mercure

,

Valérie Moinet

,

Julien Muller

,

Véronique Muller

Sur fond de guerre d'Algérie
Repères
Historique de la pièce

  • Sur fond de guerre d'Algérie

Habituellement on ne s’arrête qu’une demi-journée à Mycènes, le temps d’une visite guidée des ruines de l’Acropole où régna Agamemnon. Mais nous sommes quelques jours après le 13 mai 1958, et des touristes français, inquiets de ce qui leur parvient des nouvelles du séisme politique en cours à Alger et à Paris, prolongent leur séjour à l’Iphigénie Hôtel. Alain, le valet de chambre, étend dans l’hôtel le champ de son autorité en même temps qu’il mène à bon terme la conquête d’une des deux femmes de chambre.

Iphigénie Hôtel, écrite en 1959, n’avait pas été montée à Paris depuis sa création au Centre Pompidou puis au Théâtre des Quartier d’Ivry par Antoine Vitez en 1977.

Michel Vinaver propose, de cette pièce qui occupe une place centrale dans son œuvre, l’esquisse d’une mise en scène, dans la foulée de sa mise en scène d’une autre de ses pièces majeures, A la renverse (1980). La même troupe de vingt acteurs (qui s’est constituée à la faveur d’un stage professionnel) jouera Iphigénie Hôtel.

Même auteur, même metteur en scène, mêmes acteurs : un diptyque en quelque sorte.

  • Repères

13 mai 1958 : Soulèvement d'Alger, le général Massu constitue un comité de salut public. Un appel est lancé au général de Gaulle. L'armée s'empare du pouvoir dans toute l'Algérie.

15 mai 1958 : Le général de Gaulle se dit "prêt à assumer les pouvoirs de la République".

26 mai 1958 : Rencontre secrète du chef de gouvernement de la IVème République, Pierre Pflimlin, avec le général de Gaulle. Celui-ci refuse de désavouer la prise de pouvoir par l'armée en Corse, prélude d'un coup d'état en France, lui faisant savoir qu'il "préfère rétablir l'ordre plutôt que de condamner le désordre".

28 mai 1958 : Pflimlin apporte la démission de son gouvernement au président de la République, René Coty. Celui-ci charge les présidents des Assemblées de fixer les modalités du retour du général. De Gaulle refuse la procédure d'usage qu'il estime périmée, exige les pleins pouvoirs et une nouvelle Constitution.

Haut de page

  • Historique de la pièce

Ecrite en 1959, dans la foulée des évènements d'Alger de mai 1958, de l'agonie de la IVème République et de la prise du pouvoir par le Général de Gaulle, Iphigénie Hôtel est programmée en septembre 1960 par Roger Planchon au Théâtre de la Cité à Villeurbanne, suite à sa création des Coréens au Théâtre de la Comédie à Lyon en 1956. La pièce est reportée d'année en année jusqu'en 1963, puis abandonnée. Les Huissiers, seconde pièce de Michel Vinaver, traitant également de la guerre d'Algérie, avait préalablement connu le même sort.

Puis le projet de création par Jean Tasso au théâtre du Vieux-Colombier en février 1964 s'éteint lentement.

En 1968, le TNP s'engage avec Georges Wilson pour 30 représentations, du 15 octobre au 15 novembre, dans une mise-en-scène de Jean-Pierre Dougnac. Mais le TNP se désiste. Le Théâtre Gérard Philippe reprend le projet en 1970 pour finalement l'abandonner également.

Antoine Vitez créera la pièce au Centre Pompidou en mars 1977 puis au théâtre des Quartiers d'Ivry : " J'avais conçu le projet de monter cette pièce dès 1960, cela fait dix-sept ans, je n'avais encore rien mis en scène, j'étais au Théâtre Quotidien de Marseille".

Mais ce n'est qu'en 1991 que la première version intégrale d'Iphigénie Hôtel sera présentée, à Bienne (Suisse), dans la mise en scène de Charles Joris.

La première reprise en France date de février 1995, au théâtre Daniel Sorano à Toulouse, dans la mise en scène de Jacques Rosner. La création mondiale avait eu lieu au théâtre municipal de Kiel (Allemagne), en 1964, dans une mise en scène de Joachim Fontheim. Puis Johannes Schaaf avait créé une version télévisuelle pour la chaîne Bremen, diffusée le 12 novembre 1964.

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Iphigénie Hôtel

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment