Danse « Delhi »

1
2
3
4
5

TGP - CDN de Saint-Denis , Saint-Denis

Du 16 au 22 octobre 2021
Durée : 2 heures

CONTEMPORAIN

,

Société

Dans un salon réservé aux familles dans un hôpital de quartier, six personnages défilent et se rencontrent. Les êtres s’interpellent, se heurtent, se rejoignent, s’interrogent. Ils vont et viennent de rupture en rapprochement, de froide indifférence en fulgurantes émotions, dans un monde qui va trop vite, une société saturée d’informations et en tension permanente. À partir de 15 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 12 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Danse « Delhi »

De

Ivan Viripaev

Mise en scène

Gaëlle Hermant

Avec

Lina Alsayed

,

Christine Brücher

,

Manon Clavel

,

Jules Garreau

,

Viviane Hélary

,

Marie Kauffmann

,

Kyra Krasniansky

,

Laurence Roy

À partir de 15 ans.

Dans un salon réservé aux familles dans un hôpital de quartier, six personnages défilent et se rencontrent : une infirmière, Andreï, sa femme Olga, sa maîtresse Catherine, la mère de cette dernière et une femme âgée. Les êtres s’interpellent, se heurtent, se rejoignent, s’interrogent. Ils vont et viennent de rupture en rapprochement, de froide indifférence en fulgurantes émotions, dans un monde qui va trop vite, une société saturée d’informations et en tension permanente.

Sur scène, le tumulte est orchestré par une musicienne – le septième personnage. Sept, comme autant de petites pièces dans la pièce découpée, sept variations d’un même récit qui se déroule petit à petit, au goutte-à-goutte, dévoilant les personnages et leurs états d’âme. Chaque lever de rideau annonce la mort de l’un d’entre eux et chaque scène se referme sur la signature de l’acte de décès, les poussant à réagir à la souffrance, la douleur, l’amour, la mort, la culpabilité. Sur un même discours égrainé comme une ritournelle, les couplets se répètent, se décalent et apportent une tonalité singulière, élargissant la polyphonie, laissant entrer un autre instrument dans la danse à chaque nouvelle scène.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Danse « Delhi »

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment