Ainsi passe la gloire du monde

1
2
3
4
5

Théâtre 13 - Bibliothèque , Paris

Du 13 au 17 octobre 2021
Durée : 1h30

CONTEMPORAIN

,

Société

Ainsi passe la gloire du monde (APLGDM) parle des violences patriarcales, en racontant la vie de Guy et Chris, couple de spectateurs qui viennent de voir une pièce qui s’appelle Ainsi passe la gloire du monde, qui est une variation autour de Platonov de Tchekhov.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 14,50 € au lieu de 28,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires actuelles qui comprennent la présentation à l'entrée en salle d'un pass sanitaire valide pour les personnes de plus de 18 ans (inclus). À partir du 30 septembre 2021 le pass sera exigé pour les adolescents de 12 à 17 ans. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Ainsi passe la gloire du monde

Mise en scène

Lara Marcou

,

Marc Vittecoq

Avec

Margot Alexandre

,

Martin Barré

,

Florent Dupuis

,

Marina Fimov

,

Matthias Hejnar

,

Lilla Sárosdi

Guy passe souvent par un monde parallèle gouverné par une chienne qui lui fait très peur. Chris, son épouse dévouée, ne voit pas ce monde mais sait également faire peur à Guy. En lui faisant croire qu’elle perd la raison par exemple. C’est que Guy ne voit pas qu’il domine.

Dans APLGDM il y a des hommes perdus, des hommes en voie d’extinction, des hommes qui tentent de comprendre. L’acteur qui joue Platonov est en couple libre mais ne bande plus depuis que sa copine est partie sous ses yeux passer la nuit avec un autre. Heureusement, le régisseur du spectacle a lu Platon et Spinoza et va l’aider à différencier le manque et le désir. Mais l’actrice qui joue Grekova n’arrête pas de tout remettre en question, disant qu’il y a des scènes qu’on ne peut plus jouer telles quelles de nos jours. Elle est à deux doigts de traiter Platonov de prédateur sexuel ! La costumière est de son avis. Elle va même plus loin en disant que les mecs sont des êtres pas finis. Qu’est-ce qu’elles ont toutes bon dieu? Dieu est mort les gars.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Ainsi passe la gloire du monde

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment