Une vie allemande

du 3 octobre 2022 au 15 mai 2023
1h15

Une vie allemande

Judith Magre incarne l’ancienne secrétaire personnelle de Joseph Goebbels durant la Seconde Guerre Mondiale, qui a attendu l’âge de 102 ans pour livrer ses souvenirs. C’est le portrait d’une femme touchante et ambigüe qui assure n’avoir jamais rien su de la solution finale.

Judith Magre incarne l’ancienne secrétaire personnelle de Joseph Goebbels durant la Seconde Guerre Mondiale, qui a attendu l’âge de 102 ans pour livrer ses souvenirs. C’est le portrait d’une femme touchante et ambigüe qui assure n’avoir jamais rien su de la solution finale.

  • Une femme touchante et ambigüe

Judith Magre incarne l’ancienne secrétaire personnelle de Joseph Goebbels durant la Seconde Guerre Mondiale, qui a attendu l’âge de 102 ans pour livrer ses souvenirs. C’est le portrait d’une femme touchante et ambigüe qui assure n’avoir jamais rien su de la solution finale.

  • La presse

« Judith Magre fascine par sa présence vorace sur le plateau comme par ses fragilités de jeu. Elle fait superbement ressentir le doute, le malaise sournois où plongent les confidences complices et ambiguës de la secrétaire. » Fabienne Pascaud, Télérama TT

« Tout dans le jeu de Judith Magre exprime le flux changeant, vivant et  piégeant, des mots accolés au temps. C’est en cela qu’elle est magnifique. » Le Monde

« Judith  Magre  est  remarquable.  La  comédienne  a    cette  beauté  qui  viendrait,  l’âge venu, de l’âme et de la sagesse. Cette  noblesse qui fait d’elle un peu plus qu’une femme ordinaire. Se glisser  dans la peau de la secrétaire de Goebbels, c’est coucher avec le diable.  Une sacrée et troublante performance. » Le Figaro

« Un monologue troublant, mais aussi sensible et drôle. Judith Magre nous le fait for-midablement sentir. À la fin les spectateurs vacillent mais applaudissent longuement. » Le Canard Enchaîné

« Judith Magre fait de la parole souvent dérangeante d’une femme qui prétend n’avoir  rien  su  des  camps  alors  qu’elle  travailla  notamment  au  ministère  de  la  Propagande dans les équipes rapprochées de Goebbels, du vrai théâtre. » Le Journal d’Armelle Héliot

Sélection d’avis du public

Excellent spectacle Le 21 mars 2023 à 20h23

Judith MAGRE est tout simplement superbe dans ce rôle.

Par Caroline M. - 21 février 2023 à 13h08

Magnifique Judith Magre.

Par heleneS - 5 février 2023 à 11h38

Belle prestation de Madame Judith Magre, dont l’énergie sur scène est inversement proportionnelle à la fragilité physique qu’on perçoit quand elle quitte la scène. Elle fait ressortir avec talent toute l’ambiguïté d’un personnage et d’une époque qui, près de 80 ans après la déclaration de guerre, continue de hanter les esprits. Merci pour ce témoignage qui souligne si besoin était que l’Histoire ne s’écrit pas de manière binaire

Chapeau bas mademoiselle Par Alain C. - 12 décembre 2022 à 22h42

Personnage ambiguë :vérité , mensonge? le tout raconté avec une simplicité déconcertante. C’est la première fois que voyons Judith Magre sur scène Quel talent !!! A ne pas manquer

Synthèse des avis du public

4,8 / 5

Pour 19 Notes

79%
21%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 19 5
Excellent spectacle Le 21 mars 2023 à 20h23

Judith MAGRE est tout simplement superbe dans ce rôle.

Par Caroline M. (1 avis) - 21 février 2023 à 13h08

Magnifique Judith Magre.

Par heleneS (18 avis) - 5 février 2023 à 11h38

Belle prestation de Madame Judith Magre, dont l’énergie sur scène est inversement proportionnelle à la fragilité physique qu’on perçoit quand elle quitte la scène. Elle fait ressortir avec talent toute l’ambiguïté d’un personnage et d’une époque qui, près de 80 ans après la déclaration de guerre, continue de hanter les esprits. Merci pour ce témoignage qui souligne si besoin était que l’Histoire ne s’écrit pas de manière binaire

Chapeau bas mademoiselle Par Alain C. (18 avis) - 12 décembre 2022 à 22h42

Personnage ambiguë :vérité , mensonge? le tout raconté avec une simplicité déconcertante. C’est la première fois que voyons Judith Magre sur scène Quel talent !!! A ne pas manquer

Merci mademoiselle ! Le 10 décembre 2022 à 11h05

Mademoiselle Magre a 96 ans, mais ce n'est pas un sujet et sa prestation ne relève pas du phénomène : Une grande actrice, qui nous émeut en montrant, comme le peintre de "Quai des brumes", les "choses qui sont derrière les choses". En l'occurrence, rappeler l'horreur avec un texte qui, justement "passe à côté" Merci, madame !

Le 28 janvier 2022 à 11h23

Un beau moment de théâtre. Judith Magre doit être remerciée pour son talent à faire douter son auditoire, entre le côté banalement humain de cette femme et l'invraisemblable ignorance où elle prétend avoir été de la monstruosité de ceux qu'elle servait, et au plus haut niveau. La présence de l'actrice, sa finesse, la délicatesse de ses expressions m'ont fait passer une soirée remarquable. Et l'accueil du théâtre fait que l'on s'y sent bien. Merci aussi pour cela

Emouvant, une actrice éblouissante Par ALBINEV (6 avis) - 20 janvier 2022 à 09h15

Il faut y aller, Judith Magre est belle

Celle qui ne savait pas Par Brigitte S. (366 avis) - 7 janvier 2022 à 15h46

La personnalité de Brunhilde Pomsel, personnage interprété par Judtih Magre, se retrouve de manière ponctuelle dans les entretiens de ce moment de l'histoire, tant du côté allemand que du côté français. La récession économique, les remous politiques y afférents, tout concourait à ce que l'individu se polarise sur sa vie ; ce qu'il pouvait advenir de son voisin était occulté, consciemment ou non. Tout le talent d'une comédienne d'exception, nous permet de toucher du doigt avec justesse et crédibilité, à ce moment d'amnésie collective.

Une vie allemande Le 6 janvier 2022 à 09h39

Judith Magre incarne littéralement Brunhilde Pomsel et joue à la perfection de l'ambiguité du personnage . Une rare qualité d'écoute dans la salle. Un spectacle à ne pas manquer.

UNE VIE ALLEMANDE Par ANNE G. (1 avis) - 30 décembre 2021 à 11h30

Judith Magre est extraordinaire. Elle entretient à merveille l'ambiguité du personnage, elle est littéralement habitée par cette Brunhilde Pomsel, pion passif du nazisme. Nous rejoignons ici le concept philosophique de la "banalité du mal" de Hannah Arendt.

Judith Magre : 95 ans d'humour et d'énergie Par Frédéric H. (1 avis) - 24 novembre 2021 à 09h26

A la veille de son 95e anniversaire, Judith Magre démontre que le métier de la scène entretient les neurones. Mordante, pétillante, émouvante, la comédienne nous promène dans les souvenirs de la centenaire Brunhilde Pomsel, secrétaire de Joseph Goebbels entre 1942 et 1945, comme si nous les avions vécus avec elle, sans jamais défaillir (ou seulement faussement). A l'issue de cette vie racontée en 1 heure 15, on ne sait si on est touché ou écœuré par cette femme, témoin "naïf" du nazisme. C'est tout le talent de Judith Magre.  

Magnifique prestation Par Roussel-Stawarz R. (2 avis) - 17 novembre 2021 à 12h06

Judith Magre est excellente, mignonne, interessante, charmante et touchante, j'ai beaucoup aimé, bravo Madame

Excellent moment ! Le 16 octobre 2021 à 10h15

La comédienne Judith Magre nous raconte avec brio, et souvent avec humour, l’histoire incroyable de cette secrétaire qui a travaillé au ministère de la propagande nazie. Elle évoque ses souvenirs, plus ou moins flous. Ses imprécisions et ses pertes de mémoire sont-elles dues à son grand âge ou est-ce pour elle le moyen de ne pas dire toute la vérité sur cette terrible époque ? Chacun peut en faire sa propre interprétation.

Waouh ! Par Noëlle L. (1 avis) - 4 octobre 2021 à 14h36

Un texte incroyable et tellement intelligent, une actrice époustouflante, une mise en scène tout en finesse et en sobriété. Bravo !

Le 26 septembre 2021 à 13h37

Époustouflante Judith Magre incarnant a la perfection cette femme ambigue qui a côtoyé fortuitement les hautes sphères de la Propagandastaffel Vraie ingenue ou ambitieuse sans scrupules? A-politique ou sympathisante Au spectateur d'en juger

Informations pratiques

Théâtre de Poche-Montparnasse

75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Montparnasse
  • Métro : Montparnasse Bienvenüe à 60 m
  • Bus : Montparnasse - Cinémas à 39 m, Rennes - Littré à 94 m, Montparnasse à 107 m, Montparnasse - Rue du Départ à 123 m, Notre-Dame-des-Champs à 287 m, Gare Montparnasse à 348 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de Poche-Montparnasse
75, boulevard du Montparnasse 75006 Paris
Spectacle terminé depuis le lundi 15 mai 2023

Pourraient aussi vous intéresser

Partenaire
Le Montespan

Théâtre Actuel La Bruyère

- 20%
Un sac de billes

Théâtre Actuel La Bruyère

- 16%
Music-Hall Colette

Tristan Bernard

- 31%
- 28%
Je suis la maman du bourreau

Pépinière Théâtre

- 29%
Edmond

Théâtre du Palais Royal

Spectacle terminé depuis le lundi 15 mai 2023