Tosca

1
2
3
4
5

Opéra Bastille , Paris

Du 06 mai au 25 juin 2021
Durée : 2h55 avec 2 entractes

MUSIQUE & DANSE

,

Opéra

,

En langue étrangère

,

Tête d'affiche

Tosca, c’est le drame d’un amour contrarié entre une chanteuse passionnée, jalouse et impulsive, et un peintre romantique, idéaliste et défenseur de libertés, sur fond de lutte pour l’Indépendance italienne. Par l’omniprésence des références religieuses qui apparaissent autant dans l’espace privé que public, la lecture du metteur en scène Pierre Audi pose avec habileté les lignes du drame. Avec Roberto Alagna (en alternance). En langue italienne, surtitré en français et en anglais.
Continuer la lecture

Places en vente prochainement

Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières et de vous munir d’un masque dont le port est obligatoire.
 

Photos & vidéos

Tosca

De

Giacomo Puccini

,

Victorien Sardou

Adaptation

Giuseppe Giacosa

,

Luigi Illica

Mise en scène

Pierre Audi

Direction musicale

Dan Ettinger

,

Giacomo Sagripanti

Avec

Maria Agresta

,

Roberto Alagna

,

Carlo Bosi

,

Frédéric Caton

,

Michael Fabiano

,

Aleksandra Kurzak

,

Zeljko Lucic

,

Florent Mbia

,

Philippe Rouillon

,

Ludovic Tézier

,

Guilhem Worms

En langue italienne, surtitré en français et en anglais.

Inspiré de la pièce éponyme de Victorien Sardou, l’opéra de Puccini réunit tous les éléments du mélodrame : amour, politique, violence et religion. Tosca, c’est le drame d’un amour contrarié entre une chanteuse passionnée, jalouse et impulsive, et un peintre romantique, idéaliste et défenseur de libertés, sur fond de lutte pour l’Indépendance italienne. Dans une époque troublée par la bataille de Marengo, opposant l’armée républicaine française menée par Napoléon Bonaparte à l’armée impériale du Saint-Empire, le terrifiant et manipulateur Scarpia, chef de la police, propose un marché à la cantatrice : la liberté pour son amant Mario contre une nuit avec lui. Pour lui échapper, elle l’assassine. Il se vengera post-mortem.

Dans un paysage pasolinien, plane l’ombre écrasante d’une croix, figure de la collusion des oppressions politique et religieuse. Par l’omniprésence des références religieuses qui apparaissent autant dans l’espace privé que public, la lecture du metteur en scène Pierre Audi pose avec habileté les lignes du drame.

Direction musicale : Giacomo Sagripanti (mai) et Dan Ettinger (juin)
Décors : Christof Hetzer
Costumes : Robby Duiveman
Lumières : Jean Kalman
Dramaturgie : Klaus Bertisch
Chef des Choeurs : Alessandro Di Stefano
Orchestre et Chœurs de l'Opéra national de Paris
Maîtrise des Hauts-de-Seine/Chœur d'enfants de l'Opéra national de Paris

Distribution en alternance :
Floria Tosca : Aleksandra Kurzak (mai) et Maria Agresta (juin)
Mario Cavaradossi : Roberto Alagna (mai) et Michael Fabiano (juin)
Il Barone Scarpia : Željko Lučić (mai) et Ludovic Tézier (juin)


Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Tosca

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment