Ruy Blas

1
2
3
4
5

Mouffetard , Paris

Du 18 janvier au 10 mars 2007
Durée : 2h30

CLASSIQUE

La disgrâce de Don Salluste est prononcée : il doit quitter la cour car il a fait un enfant illégitime à l’une des suivantes de la reine. Obsédé par sa vengeance, il va faire appel à son valet, Ruy Blas, amoureux de la reine, et lui ordonne de devenir son amant. Commence alors un jeu de séduction qui intrigue et charme cette dernière qui se sent délaissée par son époux. Ruy Blas gravit les échelons et devient ministre ; Don Salluste lui rappelle leur arrangement et joue un odieux chantage…
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 10 mars 2007

 

Ruy Blas

De

Victor Hugo

Mise en scène

William Mesguich

Avec

Aude Biren

,

Matthieu Cruciani

,

Chris Egloff

,

Florent Ferrier

,

Benjamin Julia

,

Boris Le Roy

,

Marie Mengès

,

William Mesguich

,

Charlotte Popon

,

Laurent Prévot

,

Benjamin Tholozan

La disgrâce de Don Salluste est prononcée. Obsédé par sa vengeance, il va faire appel à son valet, Ruy Blas, amoureux de la reine, et lui ordonne de devenir son amant. Commence alors un jeu de séduction qui intrigue et charme cette dernière. De son côté, Ruy Blas gravit les échelons et devient ministre ; alors qu'il touche au bonheur, puisque la reine lui avoue son amour, Don Salluste lui rappelle leur arrangement et joue un odieux chantage...

C’est à 36 ans que Victor Hugo écrit Ruy Blas. Si , à sa création (1838) Ruy Blas n’a pas provoqué le scandale que connut Hernani ; la pièce n’en fut pas moins mal accueillie par la critique et le milieu intellectuel parisien. A son propos, Balzac a parlé « d’infamie en vers ». Il faut dire que cette pièce, représentative du drame romantique, se caractérise par le refus des règles du théâtre classique, le mélange des genres et des registres. De plus, elle traite des codes, usages et modes d’accès, peu reluisants, de l’ascension au pouvoir. Un homme du peuple y perd son âme.

« William Mesguich, metteur en scène, réussit l’entreprise… On écoute avec intérêt, on suit l’intrigue, on s’amuse, bref, on a là un spectacle populaire au sens où Victor Hugo l’entendait. » Le Figaro

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Ruy Blas

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment