Pédagogies de l'échec

Paris 1e
du 3 au 27 novembre 2021
1h10

Pédagogies de l'échec

Au septième étage, dans des bureaux dont il ne reste rien, ni cloisons

Au septième étage, dans des bureaux dont il ne reste rien, ni cloisons ni fenêtres, deux individus se plient aux lois de la hiérarchie. Tout autour d’eux est tombé, un tremblement de terre, une catastrophe ou un conflit mondial, peu importe. Un texte et une mise en scène de Pierre Notte.

  • Une comédie féroce

Au septième étage, dans des bureaux dont il ne reste rien, ni cloisons ni fenêtres, deux individus se plient aux lois de la hiérarchie. Tout autour d’eux est tombé, un tremblement de terre, un virus, une catastrophe ou un conflit mondial, peu importe. Un monde en ruines, et dépeuplé. Mais ils sont là, ils poursuivent, ils continuent le travail, tentent de produire du travail dans le vide et entourés de trous. Ils se soumettent aux rôles professionnels, le pouvoir et l’immunité du supérieur, et la servilité et l’irresponsabilité de la subalterne. Avec mauvaises fois, rancœurs, jeux d’humiliations, mises à l’épreuve, jalousies, désirs, aspirations. En bas, on monte des échafaudages, dont le coût de la location a précipité dans la faillite la boîte qui les a loués pour une reconstruction hypothétique. C’est dans cette boîte précisément que travaillent les deux individus, mais à présent désœuvrés, sans objectif, ni projet, si ce n’est celui de « continuer toujours à travailler ». 

Pédagogies de l’échec, c’est une comédie féroce de la vanité de l’action et des rôles imposés, de la théâtralité des catégories socio-professionnelles, qui veulent tenir le coup, encore et malgré tout, dans un univers aveugle quant à sa propre érosion, sa pathétique dégringolade.

  • La presse

« Clara de Gasquet et Julian Watre parviennent avec justesse à jongler entre humanité résiduelle et animosité aveugle. » Télérama sortir TT

Sélection d’avis du public

Quand tout s'écroule Par Brigitte S. - 6 mai 2023 à 09h01

Cette satire féroce, au texte compact et dur, est admirablement interprétée par deux jeunes comédiens talentueux qui portent un texte parfois manichéen et une situation angoissante avec talent et réalisme. La confrontation où se mêle jalousies et mépris hiérarchique, stratégies économiques pour mieux anéantir le concurrent, saupoudré de l'immense gaspillage personnel et sociétale, nous tend un miroir pour mieux contempler un immense naufrage où nous nous retrouvons, oh combien !

Synthèse des avis du public

5,0 / 5

Pour 1 Notes

100%
0%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 1 5
Quand tout s'écroule Par Brigitte S. (427 avis) - 6 mai 2023 à 09h01

Cette satire féroce, au texte compact et dur, est admirablement interprétée par deux jeunes comédiens talentueux qui portent un texte parfois manichéen et une situation angoissante avec talent et réalisme. La confrontation où se mêle jalousies et mépris hiérarchique, stratégies économiques pour mieux anéantir le concurrent, saupoudré de l'immense gaspillage personnel et sociétale, nous tend un miroir pour mieux contempler un immense naufrage où nous nous retrouvons, oh combien !

Informations pratiques

Déchargeurs

3, rue des Déchargeurs 75001 Paris

Bar Châtelet Lieu intimiste Salle climatisée
  • Métro : Châtelet à 29 m
  • RER : Châtelet les Halles à 242 m
  • Bus : Rivoli - Châtelet à 94 m, Rivoli - Pont Neuf à 96 m, Châtelet à 171 m, Pont Neuf - Quai du Louvre à 265 m, Châtelet - Quai de Gesvres à 341 m, Châtelet / Coutellerie à 399 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Déchargeurs
3, rue des Déchargeurs 75001 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 27 novembre 2021

Pourraient aussi vous intéresser

La réunification des deux Corées

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 40%
Big Mother

Théâtre des Béliers Parisiens

- 27%
Eva Rami - Va aimer !

Pépinière Théâtre

4211km

Studio Marigny

Spectacle terminé depuis le samedi 27 novembre 2021