Mauvaise petite fille blonde

Paris 17e
du 17 novembre 2022 au 8 avril 2023
1h10

Mauvaise petite fille blonde

Antonio Interlandi incarne avec grâce ce petit monstre qui grossit et se construit par les injustices vécues. La pièce, grinçante à souhait, nous livre un conte cruel qu’on prend un malsain plaisir à suivre.

C'est un spectacle plein de cruauté raconté à hauteur d’enfant. Antonio Interlandi incarne avec grâce ce petit monstre qui grossit et se construit par les injustices vécues et le regard biaisé d’une petite fille sur le monde dans lequel elle vit. La pièce, grinçante à souhait, est signée Pierre Notte qui nous livre un conte cruel qu’on prend un malsain plaisir à suivre.

  • Percutant

Elle n’a pas fait exprès. On l’accuse quand même. La situation d’injustice où elle se noie, la culpabilité où on la plonge, la honte où elle se morfond, vont faire d’elle une méchante fille. Bientôt, il est possible qu’elle shoote dans les coupelles des mendiantes, mais cette fois, elle le fera exprès, et de plus en plus, avec rage.

Méchante fille devenue, elle ne craindra plus les jugements ni les accusations, à quoi bon ? Puisque le monde tout entier semble basé sur l’injustice.

La bête immonde, en elle féconde, va croître et se déployer «gentiment».

  • La presse

« Pierre Notte donne ici le meilleur de son talent (…) Antonio Interlandi incarne la fillette avec une telle grâce, une telle cruauté et tant de véhémence qu'on a parfois l'impression que la foudre traverse son corps. » Jacques Nerson, L'Obs

« Un comédien remarquable. » Le Masque et la plume

« Le flambant Mauvaise Petite Fille Blonde fait sensation. » Alexis Campion, Le Journal du Dimanche

« C’est drôle, acide et ça fait peur. » Gérald Rossi, L'Humanité

« On vous laisse découvrir le très doué Antonio Interlandi. Léger et grave, il vous fera sourire et vous bouleversera. » Armelle Héliot, Le Journal d'Armelle Héliot

« Pierre Notte, auteur de talent, a signé là une œuvre tout à fait percutante. » Jean-Noël Grando, La Provence

« Un texte fort, interprété avec malice par l’épatant Antonio Interlandi. » Marie-Céline Nivière, L'Œil d'Olivier

Sélection d’avis du public

LES BRUNES NE COMPTENT PAS POUR DES PRUNES Par Picoudamour - 17 mars 2023 à 18h56

Cette petite fille blonde m'a ennuyée, ce que certains ont appelé performance ; du comédien, pour moi à la longue cela s'apparentait à de la gesticulation à en perdre "le message" Je n'ai pas été touchée , à aucun moment. Toutefois pour être honnête, le comédien n'était pas la cause de mon manque d'intérêt mais il m'a manqué un je ne sais quoi pour apprécier l'ensemble. Je vous l'avoue au tutu je suis pas rentrée dans la danse. C'est verbeux et terriblement ennuyeux!!!

Admirablement écrit et formidablement bien joué Par Philippe C. - 18 février 2023 à 22h20

Pierre Notte nous régale de nouveau grâce à son écriture si originale et poétique. L'interprète est bluffant. Formidable et juste.

On s'y croirait Par Dominique A. - 18 décembre 2022 à 00h16

Le comédien nous invite à partager les arcanes de la pensée d'une petite fille. C'est bien vu. J'ai vu la petite peste blonde dans le corps de l'acteur.

Par DANIELLEB - 3 décembre 2022 à 12h28

nous sommes vraiment transposés dans la tete de la gamine ! tres interessant

Synthèse des avis du public

2,8 / 5

Pour 8 Notes

25%
12%
0%
38%
25%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

3 8 5
LES BRUNES NE COMPTENT PAS POUR DES PRUNES Par Picoudamour (424 avis) - 17 mars 2023 à 18h56

Cette petite fille blonde m'a ennuyée, ce que certains ont appelé performance ; du comédien, pour moi à la longue cela s'apparentait à de la gesticulation à en perdre "le message" Je n'ai pas été touchée , à aucun moment. Toutefois pour être honnête, le comédien n'était pas la cause de mon manque d'intérêt mais il m'a manqué un je ne sais quoi pour apprécier l'ensemble. Je vous l'avoue au tutu je suis pas rentrée dans la danse. C'est verbeux et terriblement ennuyeux!!!

Admirablement écrit et formidablement bien joué Par Philippe C. (2 avis) - 18 février 2023 à 22h20

Pierre Notte nous régale de nouveau grâce à son écriture si originale et poétique. L'interprète est bluffant. Formidable et juste.

On s'y croirait Par Dominique A. (26 avis) - 18 décembre 2022 à 00h16

Le comédien nous invite à partager les arcanes de la pensée d'une petite fille. C'est bien vu. J'ai vu la petite peste blonde dans le corps de l'acteur.

Par DANIELLEB (27 avis) - 3 décembre 2022 à 12h28

nous sommes vraiment transposés dans la tete de la gamine ! tres interessant

mauvaise petite fille blonde Par Nicole C. (34 avis) - 3 décembre 2022 à 10h02

On a du mal à entrer dans le sujet.Grâce a un phrasé et prononciation de qualité il est possible de tirer qq aspects sociétaux du spectacle.

S'agit-il vraiment d'une petite fille ? Par François L. (148 avis) - 2 décembre 2022 à 18h06

Je ne me suis pas ennuyé, je n'ai pas trouvé ce texte sans intérêt mais je suis quand même resté perplexe. Au fil du spectacle se multiplient les éléments relatifs aux relations entre les Français et les immigrés. Je me suis alors demandé quel était le point de vue de l'auteur. Mon interprétation fut qu'il voulait s'opposer aux propos xénophobes et racistes et que la mauvaise petite fille blonde était une image de Marine Le Pen. Si telle est la volonté de l'auteur, je dois dire que le procédé théâtral n'est pas des plus limpides et qu'il n'est pas sans risques car il n'est pas facile d'aller contre la voix d'une enfant.

Curieuse fillette Par Brigitte S. (319 avis) - 25 novembre 2022 à 09h00

Je reste perplexe. Je m'attendais à "une petite personne" plus odieuse et ses grandes considérations assez distancées et ses comportements plus spontanés de colère et de violence qui se rapprochent d'une réaction entière d'enfant m'ont laissé dubitative.

ennui Par Jean P. (105 avis) - 25 novembre 2022 à 08h24

Deux étoiles pour la prestation du comédien qui "débite" un texte sans grand intérêt

Informations pratiques

Studio Hébertot

78 bis, boulevard des Batignolles 75017 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Batignolles
  • Métro : Rome à 156 m, Villiers à 274 m
  • Bus : Rome - Batignolles à 70 m, Villiers à 172 m, La Condamine à 284 m, Mairie du 17e à 330 m, Europe à 379 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Studio Hébertot
78 bis, boulevard des Batignolles 75017 Paris
Spectacle terminé depuis le samedi 8 avril 2023

Pourraient aussi vous intéresser

Partenaire
Neandertal

TGP - CDN de Saint-Denis

- 28%
Je suis la maman du bourreau

Pépinière Théâtre

- 31%
Eva Rami - Va aimer !

Théâtre Lepic

Spectacle terminé depuis le samedi 8 avril 2023