Love

Étonnant, bouleversant les spectateurs anglais, Love d'Alexander Zeldin a été unanimement acclamé par la critique.

Étonnant, bouleversant les spectateurs anglais, Love d'Alexander Zeldin a été unanimement acclamé par la critique. Situé dans un foyer d'accueil provisoire, porté par des acteurs exceptionnels, le spectacle reconvertit l’information en émotion, redonne un sens concret à des mots qui s’usent parfois dans nos consciences à force d’être employés. En anglais surtitré en français.

En anglais surtitré en français.

  • Les exclus

Étonnant, bouleversant les spectateurs anglais, Love a été unanimement acclamé par la critique. Nous sommes en Grande-Bretagne, dans un local loué par les services sociaux. Il abrite quelques personnes de tous âges et de diverses origines : migrants, chômeurs ou retraités sans ressources. L’endroit est inconfortable mais passager, le temps de pouvoir reloger (du moins en principe) ceux qu’il accueille.

« Quand il ne reste plus rien, quand on est dans le plus grand dénuement, c’est là que l’amour apparaît vraiment ». Dans l’espace dépouillé d’un hébergement d’urgence, ce qui règne c’est la précarité et la promiscuité la plus terrible. Et pourtant, même si elles s’imposent, elles sont loin d’épuiser la dignité des familles qui attendent des jours meilleurs. Les difficultés matérielles, les déchéances, les conflits n’en révèlent que mieux la tendresse qui les soude. À rebours des représentations misérabilistes (et donc racoleuses), le théâtre d’Alexander Zeldin tient sur un fil, résolument sensible et honnête.

Dans la délicatesse il trouve la force, dans la direction d’acteurs il invente l’intelligence des situations. Et il y parvient d’autant mieux qu’il a bâti son théâtre sur la destruction de la barrière entre comédiens professionnels et amateurs. Nourri par la rencontre avec des personnes confrontées à l’extrême pauvreté, comme par la lecture de Steinbeck et de Et maintenant louons les grands hommes – le magnifique ouvrage de James Agee et Walker Evans – LOVE nous plonge dans cet étrange no man’s land, extraordinairement réaliste, où se tient l’existence des plus humbles. Jamais cependant il ne pose de regard surplombant : c’est de plain-pied que nous sommes invités à partager leurs combats, si tragiques et si ordinaires.

Et l’on peut dire vraiment que Zeldin donne à sa manière une nouvelle incarnation de l’idée du théâtre comme lieu qui donne à voir la vie avec une intensité neuve.

 
  • La presse

« C’est le travail sur le réalisme qui est passionnant ici : un réalisme qui ne décalque pas la réalité mais la condense, l’intensifie et la donne à éprouver de manière quasi charnelle. (...) Et ces acteurs sont d’une force et d’une vérité sidérantes » Fabienne Darge, Le Monde, 5 novembre 2018

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

L'embarcadère - Aubervilliers

5 rue Édouard Poisson 93300 Aubervilliers

Grand Paris Seine-Saint-Denis
  • Métro : Mairie d'Aubervilliers à 388 m, Aimé Césaire à 441 m
  • Bus : André Karman à 120 m, Villebois - Mareuil à 284 m, Mairie d'Aubervilliers à 303 m, Paul Bert à 389 m
  • Voiture : par la Porte d'Aubervilliers ou de La Villette - puis direction Aubervilliers centre

    Navette retour : le Théâtre de la Commune met à votre disposition une navette retour gratuite du mardi au samedi - dans la limite des places disponibles. Elle dessert les stations Porte de la Villette, Stalingrad, Gare de l'Est et Châtelet.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

L'embarcadère - Aubervilliers
5 rue Édouard Poisson 93300 Aubervilliers
Spectacle terminé depuis le samedi 22 octobre 2022

Pourraient aussi vous intéresser

Passeport

Théâtre de la Renaissance

Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Coupures

Espace Marcel Carné

Parallax

Théâtre de l'Odéon - Ateliers Berthier

Borborygmus

Théâtre Silvia Monfort

Spectacle terminé depuis le samedi 22 octobre 2022