Les imprudents

Isabelle Lafon, metteuse en scène et comédienne, poursuit son étude des figures féminines de la littérature du xxe siècle. Après Anna Akhmatova, Virginia Woolf et Monique Wittig, trois insoumises, elle s’intéresse à Marguerite Duras, femme de lettres et « inlassable questionneuse ».

  • Un « spectacle comme au grand jour »

Certaines rencontres peuvent bouleverser des existences. Celles qu’a pu faire Marguerite Duras quand elle menait son travail de journaliste sont sans nul doute de celles-là. Avec son espièglerie habituelle, Isabelle Lafon fait revivre sur scène ces anonymes profondément attachants pour dessiner un portrait inattendu, libre et lumineux, de la célèbre romancière française.

« Je représente ce que toute une partie de vous refuse : l’incohérence, l’indiscrétion, l’orgueil, la vanité, l’engagement politique naïf, la violence désordonnée, le refus catégorique, le manque de ménagements, la méchanceté. Je pourrais ne pas m’arrêter. Avec tout ce bordel que je trimballe, je fais des livres. » Marguerite Duras, Lettre à Alain Resnais, 29 janvier 1969

Isabelle Lafon, metteuse en scène et comédienne, poursuit son étude des figures féminines de la littérature du xxe siècle. Après Anna Akhmatova, Virginia Woolf et Monique Wittig, trois insoumises, elle s’intéresse à Marguerite Duras, femme de lettres et « inlassable questionneuse ».

Dans le partage d’un même « désir de tout », d’une liberté qui les pousse à oser sans se laisser ni attraper ni enfermer dans une forme, Isabelle Lafon crée une pièce pour trois interprètes née d’improvisations travaillées à partir d’archives et d’entretiens menés dans les années 1960. Elle invente le vrai et fait revivre les personnages de Lolo Pigalle, strip-teaseuse, Daphné, lycéenne, Liliane Kupcak serveuse à la cafétaria de la mine ou d'André Fontaine, mineur, autant d'anonymes à qui Marguerite Duras a lu des textes d’Henri Michaux et d’Aimé Césaire.

Un « spectacle comme au grand jour » où rien n’est caché, tout est à vue : une table, des piles de textes dits et même la chienne Margo. Qui sait si Marguerite Duras elle-même ne débarquera pas au milieu de la représentation ?

Sélection d’avis du public

Restez jusqu'au bout ! Par François L. - 16 décembre 2022 à 22h00

Curieux spectacle, qui commence comme un vilain foutage de gueule presque revendiqué mais qui, peu à peu, finit par vous amadouer puis vous embarquer et vous faire connaître , avec un charme et un talent certains, une facette méconnue de Marguerite Duras.

Synthèse des avis du public

3,0 / 5

Pour 1 Notes

0%
0%
100%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

3 1 5
Restez jusqu'au bout ! Par François L. (181 avis) - 16 décembre 2022 à 22h00

Curieux spectacle, qui commence comme un vilain foutage de gueule presque revendiqué mais qui, peu à peu, finit par vous amadouer puis vous embarquer et vous faire connaître , avec un charme et un talent certains, une facette méconnue de Marguerite Duras.

Informations pratiques

L'Azimut - Théâtre F. Gémier / P. Devedjian

Place Firmin Gémier 92160 Antony

  • RER : Antony à 206 m
  • Bus : Marché d'Antony à 138 m, Auguste Mounié - Division Leclerc à 143 m, Gare d'Antony à 213 m, Antony RER à 225 m
  • Voiture : par la N20. Après la Croix de Berny suivre Antony centre puis le fléchage.
    15 min de la porte d’Orléans
    Stationnement possible au parking Maurice Labrousse (gratuit à partir 18h30 et les
    dimanches), au parking du Marché (gratuit pendant 3h après validation du ticket de parking à la caisse du théâtre) et au parking de l’Hôtel de ville (gratuit pendant 1h15).

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

L'Azimut - Théâtre F. Gémier / P. Devedjian
Place Firmin Gémier 92160 Antony
Spectacle terminé depuis le samedi 27 novembre 2021

Pourraient aussi vous intéresser

- 32%
Une histoire d'amour

Splendid Saint Martin

Le Repas des fauves

Théâtre Hébertot

- 33%
Les Poupées persanes

Pépinière Théâtre

- 20%
Lady Agatha

Michodière

Monsieur Motobécane

Petit Saint-Martin

King Kong Théorie

Théâtre Silvia Monfort

Spectacle terminé depuis le samedi 27 novembre 2021