La Nonne sanglante

Paris 2e
du 2 au 12 juin 2018
2h45 entracte inclus

La Nonne sanglante

L’Opéra Comique confie la résurrection de La Nonne sanglante à trois grands passionnés des tourments romantiques.
L’Opéra Comique confie la résurrection de La Nonne sanglante à trois grands passionnés des tourments romantiques : Laurence Equilbey à la tête de ses phalanges musicales, le pluridisciplinaire David Bobée à la mise en scène et en images, et Michael Spyres.
  • Opéra en cinq actes

Dans une Bohême médiévale qu’agitent des conflits héréditaires, Rodolphe brave son père et défie ses ancêtres par amour pour la fille du clan rival, offerte en gage de paix à son propre frère. Or Agnès ressemble étrangement au fantôme qui hante le château des Moldaw…

Sur un livret inspiré du Moine de Lewis, roman gothique furieusement à la mode dans la génération romantique, La Nonne sanglante inspira à Gounod son deuxième opéra. Un directeur pudibond la retira vite de l’affiche de l’Opéra en dépit de sa partition raffinée, sombre et labyrinthique, au service d’un texte qui faisait la part belle à des pulsions encore inexplorées.

L’Opéra Comique confie la résurrection de La Nonne sanglante à trois grands passionnés des tourments romantiques : Laurence Equilbey à la tête de ses phalanges musicales, le pluridisciplinaire David Bobée à la mise en scène et en images, et Michael Spyres qui fut le Masaniello incandescent de La Muette de Portici.

Livret d'Eugène Scribe et Germain Delavigne. Créé le 18 octobre 1854 à l’Opéra (salle Le Peletier).
Avec le Choeur accentus, direction musicale Laurence Equilbey et l'Orchestre Insula Orchestra.

  • La presse

« Côté ­musique, le pari est gagné. La partition est d’une grande richesse, mélodique et dramatique. ­Souvent amorcés par de petits effectifs (où dominent les bois), les morceaux s’étoffent avec subtilité et éclairent parfaitement l’action. (...) le Rodolphe héroïque de Michael Spyres est la véritable apparition de l’opéra. On le croirait tout droit sorti des grandes productions du XIXe siècle. » Pierre Gervasoni, Le Monde, 4 juin 2018

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Opéra-Comique

5, rue Favart 75002 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Grands boulevards Librairie/boutique Opéra Vestiaire
  • Métro : Richelieu - Drouot à 117 m, Quatre Septembre à 154 m, Chaussée d'Antin - La Fayette à 340 m
  • Bus : Choiseul à 115 m, Richelieu - 4 Septembre à 141 m, Le Peletier - Haussmann à 193 m, Opéra à 326 m, Opéra - Rue Halevy à 364 m
  • Entrée du Public Place Boiëldieu

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Opéra-Comique
5, rue Favart 75002 Paris
Spectacle terminé depuis le mardi 12 juin 2018

Pourraient aussi vous intéresser

- 16%
L'Olimpiade

Théâtre des Champs-Elysées

- 16%
Marina Viotti - Haendel

Théâtre des Champs-Elysées

- 15%
Grand Concert Radio Classique

Théâtre des Champs-Elysées

L'Orfeo

Opéra Royal de Versailles

Les Fêtes grecques et romaines

Opéra Royal de Versailles

Les Boréades

Opéra Royal de Versailles

Spectacle terminé depuis le mardi 12 juin 2018