La Bohème

Opéra Bastille , Paris

Du 01 au 31 décembre 2017
Durée : 2h35 avec 1 entracte

MUSIQUE & DANSE

,

En langue étrangère

,

Opéra

,

Science-fiction

,

Sélection Musique

,

Sélection pour les fêtes

Claus Guth situe audacieusement l'histoire d’amour bouleversante de Puccini dans une station spatiale ! L'orchestre dirigé par Gustavo Dudamel fait des merveilles. Un magnifique moment hors du temps.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 31 décembre 2017

 

Photos & vidéos

La Bohème

De

Giuseppe Giacosa

,

Luigi Illica

,

Henry Murger

,

Giacomo Puccini

Chorégraphie

Teresa Rotemberg

Mise en scène

Claus Guth

Direction musicale

Gustavo Dudamel

,

Manuel López-Gómez

Avec

Alessio Arduini

,

Atalla Ayan

,

Benjamin Bernheim

,

Antonel Boldan

,

Nicole Car

,

Aida Garifullina

,

Andrei Jilihovschi

,

Marc Labonnette

,

Florent Mbia

,

Artur Rucinski

,

Roberto Tagliavini

,

Fernando Velasquez

,

Sonya Yoncheva

,

Jian-Hong Zhao

En langue italienne, surtitrage en français et en anglais.

« Qui suis-je ? Je suis poète. Ce que je fais ? J’écris. Et comment je vis ? Je vis. » Rodolfo, Acte I

  • Opéra en quatre tableaux

Est-ce parce que Murger avait lui-même connu cette existence au cours de sa jeunesse ? Nul autre que lui ne sut décrire avec plus de justesse, dans ses Scènes de la vie de bohème, ces artistes fauchés, crève‑la‑faim, prêts à brûler un manuscrit contre un peu de feu mais qui rêvaient une autre vie à l’âge de la bourgeoisie matérialiste triomphante.

En s’emparant de ces scènes, Puccini nous livre, à travers la relation du poète Rodolfo et de la fragile Mimi, une histoire d’amour bouleversante et quelques-unes de ses plus belles pages d’opéra. La mise en scène de cette nouvelle production est confiée à Claus Guth qui situe le drame dans un futur sans espoir où l’amour et l’art deviennent la dernière transcendance.

Livret : Giuseppe Giacosa et Luigi Illica d’après Scènes de la vie de bohème d'Henry Murger
Par l'Orchestre et les Choeurs de l’Opéra national de Paris.
Maîtrise des Hauts-de-Seine / Choeur d’enfants de l’Opéra national de Paris
Chef des Choeurs : José Luis Basso
Direction musicale : Gustavo Dudamel ou Manuel López-Gómez (7 décembre et du 23 au 31 décembre)
Distribution en alternance : Mimì par Sonya Yoncheva (du 1er au 12 décembre) ou Nicole Car (du 16 au 31 décembre)
Rodolfo par Atalla Ayan (du 1er au 16 décembre) ou Benjamin Bernheim (du 18 au 31 décembre)
Schaunard par Alessio Arduini (du 1er au 21 décembre) ou Andrei Jilihovschi (du 23 au 31 décembre)

  • La presse

« En propulsant l’opéra de Puccini dans une station spatiale, Claus Guth lui offre un dépoussiérage salutaire, quitte à faire bondir les puristes. » Guillaume Tion, Libération

« Rarement la scène d’exposition a trouvé ton plus juste, images plus précises (...) L’apparition de Mimi en robe rouge, quasi somnambule, est d’une poésie magnifique. (...)Autre magicien, autre comète, le chef d’orchestre Gustavo Dudamel, qui faisait ses débuts à l’Opéra de Paris, dont la baguette a littéralement étoilé le ciel de Bastille. Exceptionnel foisonnement de textures, de couleurs, ­entre froufrous stellaires et ivresse cosmique, souplesse des lignes, nervosité des attaques, tempos ciselés, lyrisme subtilement contrasté, la Bohème du « Dude » est d’une richesse dramaturgique inouïe. Sans conteste le fleuron musical de la soirée. » Marie-Aude Roux, Le Monde, 4 décembre 2017

« Nous nous nourrissons du passé et ce déploiement mélancolique voulu par Claus Guth est exactement dans l’esprit de l’œuvre de Puccini (…) Car le prétendu respect de la lettre est en fait un étouffement de l’œuvre (…) » Alain Duault, Opera Online

« Mais les plus beaux moments de la soirée viennent de la fosse, des couleurs diaphanes et des nuances infinies d'un Orchestre de l'Opéra de Paris en état de grâce, porté par la direction miraculeuse de Gustave Dudamel. » Philippe Venturini, Les Echos

« Gustavo Dudamel, qui dirige pour la première fois l'Orchestre de l'Opéra de Paris, en obtient des sonorités riches et scintillantes (…) » Emmanuelle Giuliani, La Croix

« Véritable théâtre de la mémoire, c’est un kaléidoscope captivant que nous propose la lanterne magique de Gustavo Dudamel et Claus Guth (…) » Claude Helleu, Altamusica

Avis du public : La Bohème

4 Notes

4 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(4)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Michel D. (2 avis) 27 décembre 2017

La mise en scène en surprendra plus d'un, et c'est dommage ! Mais la qualité des interprètes, au sommet, est un régal absolu. Accompagnés par un orchestre de l'Opéra lui aussi au sommet avec ce jeune nouveau chef. Un grand moment d'opéra. Michel Dixmier
0
0
1
2
3
4
5
Par

Serge P. (4 avis) 23 décembre 2017

Original, onirique, de très belles voix Une mise en scène osée, originale, et qui donne une dimension onirique et très contemporaine. On peut être dérouté au départ mais cela fonctionne admirablement. bravo pour avoir osé Des voix magnifiques: B Bernheim une belle découverte!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Francois louis G. (10 avis) 19 décembre 2017

Déroutant mais tellement plaisant. Un décor intergalactique !... Starwars à l'Opera Bastille, ca surprend. Mais finalement pas plus que le décor façon La Défense. Ne boudons pas notre plaisir, le livret est respecté et la pointe d'humour déjanté n'est pas si mal. J'ai aimé. Beaucoup
0
0
1
2
3
4
5
Par

FREDERICK V. (1 avis) 05 décembre 2017

La bohème Des artistes au sommet de leur art....une mise en scène somme toute desoriotante mais ine fine enthousiasmante.
1
0

Spectacles consultés récemment