L’éventail de Lady Windermere

Théâtre des Bouffes Parisiens , Paris

Du 16 janvier au 29 avril 2007
Durée : 1h40 environ

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

Vite, dernières de cette comédie d'Oscar Wilde qui dépeint les travers de l'aristocratie londonienne avec humour et cruauté. Une pièce brillante, aux répliques savoureuses, à la fois satirique, frivole, poignante et spirituelle. 5 nominations aux Molières 2007.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 29 avril 2007

 

Photos & vidéos

L’éventail de Lady Windermere

De

Oscar Wilde

Mise en scène

Sébastien Azzopardi

,

Pierre Laville

Avec

Sébastien Azzopardi

,

Jean-Philippe Bêche

,

Grégoire Bourbier

,

Geneviève Casile

,

Marie-Christine Danède

,

Franck Desmedt

,

Jean-François Guilliet

,

Anaïs Harté

,

Frédéric Imberty

,

Marie-France Santon

,

Elisa Sergent

5 nominations aux Molières 2007 ! "Meilleur Spectacle Public", "Meilleure Adaptation" Pierre Laville, "Meilleure Comédienne" Geneviève Casile, "Meilleure Comédienne Second Rôle" Marie-France Santon et "Meilleur Comédien Second Rôle" Jean-François Guilliet.

Nouvelle version de mise en scène.

Comédie lumineuse
L’homme brillant et le paria
La presse

  • Comédie lumineuse

L’éventail de Lady Windermere est la première des quatre comédies d’Oscar Wilde, qui toutes ont pour cadre la haute société anglaise de l’ère victorienne finissante. Lady Windermere, femme du monde réputée pour sa rigueur morale, s’apprête à recevoir à l’occasion de ses vingt et un ans ce que la haute société anglaise du XIXème siècle compte de plus huppé. Elle apprend que son mari entretient une femme au passé douteux. Mise en face de réalités qu’elle abhorre, elle manque commettre un acte irréversible quand la femme qu’elle méprise sauve sa réputation.

Oscar Wilde savait résister à tout, sauf à la tentation… Cette comédie incontournable est lumineuse comme l’homme qu’il voulut être. L'importance de l'élégance, l'idéal de l'amour, la constance de l'esprit sont peints ici avec cruauté et humour.

Adaptation de Pierre Laville.

  • L’homme brillant et le paria

C’est la première comédie d’Oscar Wilde. Une des trois pièces, avec l’Importance d’être constant et Le Mari Idéal, qui ont fait de lui un auteur incontournable.

Il décrit le monde de la haute société anglaise comme un peintre jette quelques coups de crayon pour dessiner une esquisse. Cela semble léger, mais l’essentiel est là, le coup de crayon est acide, cruel. Avec de l’humour, bien sûr… Toujours quand le drame est proche… Le monde est si superficiel. Et certains hommes si vains et si fats…

L’importance de l’élégance, l’idéal de l’amour, la constance de l’esprit, voilà ce qui se cache derrière cet éventail. Oscar Wilde aimait briller en société et son œuvre est lumineuse comme l’homme qu’il voulut être. Malheureusement, sa pièce raconte son propre destin, avant même qu’il ne le vive.

L’histoire de cette Mme Erlynne qui appartenait à la bonne société, qui en a été chassée pour mauvaise conduite et qui tente de revenir des années plus tard, c’est la sienne. Il ne le savait pas encore en écrivant la pièce, mais Mme Erlynne, c’est lui. Et sa vie à lui a été plus tragique encore… Jeté en prison pour homosexualité, condamné aux travaux forcés qui l’ont anéantis, il ne pourra jamais plus écrire avec la franche gaîté qui était la sienne.

Les deux Oscar Wilde sont donc réunis dans cette pièce : l’homme brillant et le paria qu’il deviendra… L’homme qui aimait la société anglaise et celui qui en savait toutes les vanités et toute la vacuité. L’homme que l’on a puni parce qu’il était différent et aussi parce qu’il était plus intelligent que les autres.

Sébastien Azzopardi

Haut de page

  • La presse

"Insolence irrésistible de wilde. Jubilatoire." Canard enchaîné, 1er novembre 2006

"Une intrigue dont l'ingéniosité est digne d'un thriller." Marianne, 7 octobre 2006

"Rire, suspense, émotion... Brillant." Parisien, 22 septembre 2006

"Très belle pièce, Casile est magistrale." Pariscope, 27 septembre 2006

"A voir et à aimer. Brillante comédie. Une incontestable réussite." Visioscène, 13 septembre 2006

"Spectacle plein de feu et de grâce. Mise en scène lumineuse. Nul doute que Wilde aurait aimé cela." Rue des beaux arts, 15 septembre 2006

"Traits d'esprit fulgurants, suspense, pièce menée sans temps mort." Les 3 coups, 14 septembre 2006

"Très agréable. Acteurs et mise en scène subtile, rendent au texte son sens et son éclat." Horizon-étudiant, 16 septembre 2006

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L’éventail de Lady Windermere

0 Note

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Olivier J. (1 avis) 12 juillet 2007

RE: L’éventail de Lady Windermere Une écriture formidable, une pièce très actuelle, mais que dire de la mise en scène bien fade, sans aucune originalité....Le jeu des acteurs était complètement à côté. Une diction exagérée très "comédie française", une lenteur de jeu endormante. il serait temps que les acteurs de la comédie française jouent de façon beaucoup plus moderne surtout pour ce genre de pièce. Il faut un jeu rythmé, des personnages mieux composés, et non des acteurs qui jouent du Wilde comme du Racine. J'au vu une pièce jouée par des petits amateurs. elle était 100 fois plus réussie.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Christiane R. (36 avis) 10 janvier 2007

RE: L’éventail de Lady Windermere J'ai vu le spectacle au théâtre 14 et il mérite largement d'être repris dans un théâtre parisien.Mme Casile y est admirable de grâce et de distinction et les autres comédiens ne déméritent pas .De fort beaux costumes et une mise en scène soignée contribuent au plaisir du spectateur. Une bonne soirée à ne pas manquer!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Chantal R. (1 avis) 28 décembre 2006

L’éventail de Lady Windermere vu l'eventail de Lady Windermere au Théâtre 14. Heureuse de voir Mr Brialy accueillir ce spectacle aux Bouffes-Parisiens pour de nouvelles représentations (c'était demandé par la troupe lors de la dernière représentation du 4 novembre). A voir absolument surtour pour Geneviève Casile qui est éblouisssante dans le rôle de Mrs Erlynne (mérite un Molière...)
0
0

Spectacles consultés récemment