L'émission de télévision

1
2
3
4
5

Nouveau Théâtre de Montreuil - Salle Maria Casarès , Montreuil

Du 11 janvier au 04 février 2007
Durée : 2h45

CONTEMPORAIN

,

Coups de coeur

Une comédie de l'audiovisuel et du chômage qui amorce la téléré-alité d'aujourd'hui, sur fond d'enquêtes aux relents de film noir. Deux cadres, collègues et amis, éjectés de leur entreprise à la suite d'une restructuration, sont pressentis pour illustrer la condition de chômeur longue durée dans une grande émission sur les problèmes de société. Lequel des deux deviendra le héros d'un soir ?
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 04 février 2007

 

L'émission de télévision

De

Michel Vinaver

Mise en scène

Thierry Roisin

Avec

Anne Baudoux

,

Roxane Cleyet-Merle

,

Murielle Colvez

,

Daniel Delabesse

,

Claire Dumas

,

Sébastien Eveno

,

Dominique Guihard

,

Jacques Hadjaje

,

Catherine Pavet

,

Jeanne Vitez

  • Observation critique du XXe siècle

Dans L’émission de télévision, Michel Vinaver, l’un des plus grands auteurs dramatiques de la seconde moitié du XXe siècle, articule dans la même intrigue policière et romanesque deux thématiques dont il est l’un des observateurs critiques les plus aigus : d’un côté, l’entreprise, les restructurations, les licenciements, le chômage ; de l’autre, le pouvoir des médias, l’inflation de l’audiovisuel, les dégâts de la téléréalité.

  • Derrière l’intrigue policière, la figure de l’exclu

L’histoire, peut se résumer en quelques lignes : Blache et Delile étaient cadres dans la même entreprise de papeterie à Orléans. Tous deux ont été licenciés, suite à une restructuration, et sont contactés par deux jeunes femmes journalistes, chargées de recruter les futurs candidats d’une émission de « reality show » sur les chômeurs de plus de cinquante ans. Mais un seul sera choisi et deviendra la vedette d’un soir. Quelques jours avant l’émission, Blache est assassiné, alors qu’il était sur le point d’être l’heureux élu. Qui a tué ? Le juge mène enquête, mais il n’est pas le seul.

Au cœur de l’intrigue, il y a un meurtre, sans qu’on sache avec certitude qui est le coupable, tant les hypothèses s’ouvrent l’une à côté de l’autre. Intrigue policière donc, avec le suspense attendu, mais comme ailleurs chez Michel Vinaver, c’est bien la figure de l’exclu, du dissident, volontaire ou involontaire, qui est choisie comme figure emblématique de notre société.

Entre ceux qui exercent une oppression et ceux qui la subissent, de nouvelles frontières sont tracées, troubles, perverses. Loin d’un théâtre cérébral bien pensant, Vinaver donne corps et voix à des personnages justes qui ne savent porter des idées. Ils ne sont que porteurs de mots. Et n’ont que des mots à échanger pour dire qui ils sont et faire exister leur vie.

Je ressens dans l’homme Michel Vinaver et son œuvre, une soif de justice et de tendresse. En travaillant cette pièce, j’aimerais faire mienne cette quête d’un théâtre où le plus intime rejoint le plus politique.

Thierry Roisin

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : L'émission de télévision

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment