L'Oiseau de Prométhée

Châtillon (92)
du 23 au 26 octobre 2024
1h45

L'Oiseau de Prométhée

Une grande table est dressée pour un banquet. Deux espaces-temps se rejoignent dans un même présent scénique. D'un côté, l'âge d'or de la Grèce antique. De l'autre, 2015, à l'apogée de la crise de la dette publique grecque. A partir de 12 ans.

A partir de 12 ans.

Une grande table est dressée pour un banquet. Par la grâce du spectacle, deux espaces-temps se rejoignent dans un même présent scénique. D'un côté, c'est l'âge d'or, mythique, de la Grèce antique. De l'autre, le réel proche, en 2015, à l'apogée de la crise de la dette publique grecque. Des marionnettes impressionnantes, des humains en péril, un festin. Et la question du partage...

Lorsque Prométhée trompe Zeus lors d'un repas sacré en lui présentant de bas morceaux masqués sous l'apparence de mets délicieux, il signe sa perte (son foie sera éternellement dévoré par un aigle) et celle des Hommes (chassés du paradis, ils deviendront mortels, devront lutter pour vivre).

Par un raccourci dans l'échelle du temps que le théâtre permet, de l'autre côté de la table négocient le gouvernement de la Grèce moderne (qui a maquillé ses comptes et doit en répondre), le FMI, la Banque centrale et l'Union européenne, nouveaux dieux d'un Olympe libéral et technocratique.

Entre mythe et réel, quelle place pour le peuple ? Punition, sacrifice, répartition des richesses sont au menu des agapes.

  • La presse

« Avec L'Oiseau de Prométhée, les Anges au Plafond rassemblent donc ce qui avait été séparé : les Hommes et les Dieux, les amis grecs et français ou encore le présent et le passé... » Scèneweb

« Plus on approche des mythes plus ils nous révèlent une vérité sur notre humanité. » Théâtral Magazine

« Ils et elles campent cette histoire tragique où les bouleversements géopolitiques vont jusqu'à déchirer les liens entre les humains. » La Terrasse

Sélection d’avis du public

Ambitieux mais inégal Par François L. - 22 mars 2024 à 17h58

Démarche ambitieuse que de recourir à la mythologie antique pour nous parler de la crise de la dette grecque de 2015. On navigue entre trois époques : - l'Antiquité mythique - les années qui entourent la crise de la dette - aujourd'hui, où se retrouvent des Européens protagonistes de la crise neuf ans après. Ce passage d'une époque à l'autre s'effectue sans confusion. Pour autant, l'intérêt de la démarche n'est pas toujours rendu évident, notamment parce que le traitement des différentes époques est inégal : 1) l'Antiquité mythique est servie par la marionnette de "l'oiseau de Prométhée", remarquablement manipulée, mais desservie par des références bien complexes ; les marionnettes des Parques sont également de qualité, celles de Zeus et de Prométhée moins convaincantes; 2) la période de la crise est la mieux rendue, avec une critique acerbe de la troïka et de ses représentants politiques; 3) la période actuelle souffre d'une écriture manquant de rigueur et de clarté. Ajoutons à cela que le spectacle part un peu dans tous les sens, avec du public sur scène et un funambule qui intervient sans qu'on comprenne pourquoi. En quelques mots, je résumerais en écrivant que ce spectacle mérite d'être vu, qu'on ne s'y ennuie pas et qu'on y vit de bons moments mais qu'il n'a pas la qualité à laquelle nous avait habitués la compagnie "Les Anges au Plafond".

Synthèse des avis du public

3,0 / 5

Pour 1 Notes

0%
0%
100%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

3 1 5
Ambitieux mais inégal Par François L. (187 avis) - 22 mars 2024 à 17h58

Démarche ambitieuse que de recourir à la mythologie antique pour nous parler de la crise de la dette grecque de 2015. On navigue entre trois époques : - l'Antiquité mythique - les années qui entourent la crise de la dette - aujourd'hui, où se retrouvent des Européens protagonistes de la crise neuf ans après. Ce passage d'une époque à l'autre s'effectue sans confusion. Pour autant, l'intérêt de la démarche n'est pas toujours rendu évident, notamment parce que le traitement des différentes époques est inégal : 1) l'Antiquité mythique est servie par la marionnette de "l'oiseau de Prométhée", remarquablement manipulée, mais desservie par des références bien complexes ; les marionnettes des Parques sont également de qualité, celles de Zeus et de Prométhée moins convaincantes; 2) la période de la crise est la mieux rendue, avec une critique acerbe de la troïka et de ses représentants politiques; 3) la période actuelle souffre d'une écriture manquant de rigueur et de clarté. Ajoutons à cela que le spectacle part un peu dans tous les sens, avec du public sur scène et un funambule qui intervient sans qu'on comprenne pourquoi. En quelques mots, je résumerais en écrivant que ce spectacle mérite d'être vu, qu'on ne s'y ennuie pas et qu'on y vit de bons moments mais qu'il n'a pas la qualité à laquelle nous avait habitués la compagnie "Les Anges au Plafond".

Informations pratiques

Théâtre de Châtillon

3, rue Sadi-Carnot 92320 Châtillon

Accès handicapé (sous conditions) Bar Grand Paris Hauts-de-Seine Restaurant
  • Métro : Châtillon-Montrouge à 2 km
  • Tram : Parc André Malraux à 430 m
  • Bus : D'Estienne d'Orves - Division Leclerc à 100 m, Mairie de Châtillon à 213 m, Centre de Châtillon - Marché à 245 m, Parc André Malraux à 314 m
  • Voiture  : De la Porte de Châtillon : direction Versailles. Dans Châtillon : direction Centre Ville puis Mairie.

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de Châtillon
3, rue Sadi-Carnot 92320 Châtillon
  • Placement libre

    30,5 €

  • Tarif +65 ans (sur justificatif)

    22,5 €

  • Tarif famille nombreuse (sur justif.)

    22,5 €

  • Tarif chômeurs, intermittents (sur justificatif)

    16,5 €

  • Tarif -28 ans ou étudiant (sur justificatif)

    11 €

Pourraient aussi vous intéresser

Juste Irena

Théâtre Suresnes - Jean Vilar

Farm Fatale

Ferme du Buisson

Richard III

Théâtre de Châtillon

Insomniaques

Théâtre de Châtillon

Le spleen de l’ange

Malakoff scène nationale – Théâtre 71

Réserver à partir de 11 €