L'Aigle à deux têtes

Paris 17e
du 6 février au 16 avril 2023
1h30

L'Aigle à deux têtes

Jean Cocteau vu d'ailleurs. La reine reçoit la visite d'un jeune poète anarchiste venu pour la tuer. L'assassin s'avère être le sosie du défunt roi, autrefois aimé.

La reine vit dans le souvenir de son époux, victime d’un attentat le matin de leurs noces. Depuis ce jour, elle demeure enfermée dans un de ses châteaux. Un soir apparaît Stanislas, un jeune poète anarchiste qui fait irruption dans sa chambre pour la tuer. Mirage ou magie, il se révèle être le sosie du roi tant aimé. Fascinés l'un par l'autre, ces deux êtres, que tout semble séparer, se rejoignent par une pensée commune. Stanislas redonne force et courage à la reine pour reprendre en main le royaume laissé après la mort de son époux. L'un et l’autre trahissent leurs causes respectives : elle, la reine, devient anarchiste ; lui, l’anarchiste, devient monarchiste. Mais la Cour, sous l'impulsion de l'archiduchesse et du comte de Foehn, avec ses manœuvres secrètes et ses complots, referme son étau sur le couple.

Sélection d’avis du public

Par Amélie C. - 19 mars 2023 à 23h31

Quelque part en Asie, cet aigle à 2 têtes, pièce peu vue de Cocteau, est réussie à plus d'un titre. Le texte dense est délivré efficacement par des comédiens investis. Mention spéciale à Huifang Liu dans le rôle puissant de cette reine habitée et à Bounsy Luang Phinith dans le très charismatique Comte de Foehn. Les dessins oniriques, les costumes et les sons utilisés sont autant de détails apportés à cette mise en scène sobre et précise, qui en décuple la dimension dramatique. A voir !

Par Patrick D. - 21 février 2023 à 17h01

Un aigle à deux têtes en Asie interprété avec originalité et talent. Les actrices et acteurs sont beaux et habités. La reine, surtout, rehausse le texte de Cocteau d'un léger accent chinois qui ajoute à sa prestance un charme exotique qui la rend encore plus envoûtante. La sobriété efficace de la mise en scène concentre l'intensité dramatique. Bref, une belle interprétation qu'il faut aller voir et soutenir.

Synthèse des avis du public

5,0 / 5

Pour 2 Notes

100%
0%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 2 5
Par Amélie C. (1 avis) - 19 mars 2023 à 23h31

Quelque part en Asie, cet aigle à 2 têtes, pièce peu vue de Cocteau, est réussie à plus d'un titre. Le texte dense est délivré efficacement par des comédiens investis. Mention spéciale à Huifang Liu dans le rôle puissant de cette reine habitée et à Bounsy Luang Phinith dans le très charismatique Comte de Foehn. Les dessins oniriques, les costumes et les sons utilisés sont autant de détails apportés à cette mise en scène sobre et précise, qui en décuple la dimension dramatique. A voir !

Par Patrick D. (1 avis) - 21 février 2023 à 17h01

Un aigle à deux têtes en Asie interprété avec originalité et talent. Les actrices et acteurs sont beaux et habités. La reine, surtout, rehausse le texte de Cocteau d'un léger accent chinois qui ajoute à sa prestance un charme exotique qui la rend encore plus envoûtante. La sobriété efficace de la mise en scène concentre l'intensité dramatique. Bref, une belle interprétation qu'il faut aller voir et soutenir.

Informations pratiques

Studio Hébertot

78 bis, boulevard des Batignolles 75017 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Batignolles
  • Métro : Rome à 156 m, Villiers à 274 m
  • Bus : Rome - Batignolles à 70 m, Villiers à 172 m, La Condamine à 284 m, Mairie du 17e à 330 m, Europe à 379 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Studio Hébertot
78 bis, boulevard des Batignolles 75017 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 16 avril 2023

Pourraient aussi vous intéresser

Edmond

Théâtre du Palais Royal

Pascal et Descartes

Théâtre des Gémeaux Parisiens

- 33%
Malwida

Studio Hébertot

- 33%
Un Faune au crépuscule

Studio Hébertot

Belles de scène

Théâtre des Gémeaux Parisiens

Le Firmament

Théâtre du Rond-Point

Spectacle terminé depuis le dimanche 16 avril 2023