Je parle à un homme qui ne tient pas en place

1
2
3
4
5

Théâtre du Rond-Point , Paris

Du 16 octobre au 18 novembre 2018

CONTEMPORAIN

,

Biopic

,

Sélection Evénement

,

Tête d'affiche

En 2014, seul sur son trimaran de plus de 30 mètres, Thomas Coville, navigateur hors pair, tente une nouvelle fois le record du tour du monde à la voile en solitaire. Pendant trente jours, Jacques Gamblin communique quotidiennement avec son ami qui se bat contre les dépressions, les anticyclones et les secondes. Dans ce spectacle audacieux et joyeux, le comédien livre les clés d’une relation unique, d’un voyage commun.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 21 € au lieu de 42 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Je parle à un homme qui ne tient pas en place

De

Thomas Coville

,

Jacques Gamblin

Mise en scène

Jacques Gamblin

Avec

Jacques Gamblin

Je ne te lâcherai pas

En 2014, seul sur son trimaran de plus de 30 mètres, Thomas Coville, navigateur hors pair, tente une nouvelle fois le record du tour du monde à la voile en solitaire. Pendant trente jours, Jacques Gamblin communique quotidiennement avec son ami qui se bat contre les dépressions, les anticyclones et les secondes. Que dire à un homme qui fait de cette victoire sa raison de vivre ? Que dire en silence, en absence ? Que dit-on de soi en parlant à l’autre ? « Me reçois-tu ? » Dans ces échanges entre terre et mer, il y a de l’imprévu et de la rareté pour une amitié plus forte que tout qui défie le monde et les rapports humains. Dans cette aventure, il y a deux hommes qui se racontent avec la distance comme paravent. Il y a de la parole qui se dévoile.

En fond de scène, des cartes océaniques, des sillages ou des aurores boréales nous emportent loin, très loin. Dans ce spectacle audacieux et joyeux, le comédien livre les clés d’une relation unique, d’un voyage commun. Grand aventurier du Rond-Point, Jacques Gamblin y a présenté ses spectacles Tout est normal mon coeur scintille ; Ce que le Djazz fait à ma Djambe avec le jazzman Laurent de Wilde et 1 heure 23’ 14’’ et 7 centièmes avec le danseur Bastien Lefèvre. Sa voix singulière, son corps élastique, son humour, sa légèreté et sa poésie donnent forme à cette force vitale qui peut unir un homme à un autre, l’amitié.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Je parle à un homme qui ne tient pas en place

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment