De la démocratie

1
2
3
4
5

Théâtre 71 , Malakoff

Du 10 au 18 octobre 2018
Durée : 1h50

CLASSIQUE

,

Politique

Comment représenter la démocratie au théâtre ? Il fallait un texte. Laurent Gutmann a choisi le récit somptueux d’Alexis de Tocqueville, écrit en 1831, alors que celui-ci se trouve aux États-Unis, pour observer comment y fonctionnent la société et les institutions. Saisissant de clairvoyance, ce philosophe tout à la fois moralisateur, penseur politique et sociologue, décèle déjà dans ce mouvement – seule issue «  providentielle » –, les germes de sa propre désintégration... A partir de 15 ans.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 €

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

De la démocratie

De

Alexis de Tocqueville

Adaptation

Laurent Gutmann

Mise en scène

Laurent Gutmann

Avec

Stephen Butel

,

Jade Collinet

,

Habib Dembelé

,

Reina Kakudate

,

Raoul Schlechter

A partir de 15 ans.

  • Comment représenter la démocratie au théâtre ?

La démocratie, comme système politique et ensemble de valeurs, n’a jamais été aussi répandue qu’aujourd’hui. Dans le même temps, les sociétés dont elles sont issues traversent une crise existentielle, doutant de leur bien fondé. Comment représenter la démocratie au théâtre ? Il fallait un texte.

Laurent Gutmann a choisi le récit somptueux d’Alexis de Tocqueville, écrit en 1831, alors que celui-ci se trouve aux États-Unis, pour observer comment y fonctionnent la société et les institutions. Saisissant de clairvoyance, ce philosophe tout à la fois moralisateur, penseur politique et sociologue, décèle déjà dans ce mouvement – seule issue « providentielle » –, les germes de sa propre désintégration.

Pour mieux traduire cette pensée, Laurent Gutmann a choisi une mise en abyme, dans laquelle les cinq acteurs répèteront devant nous, démocratiquement, passant au crible, le théâtre lui-même. Une réflexion sur la manière de représenter la liberté et l’égalité et faire de ces principes, le fondement des relations entre acteurs et spectateurs.

D’après De la démocratie en Amérique d’Alexis de Tocqueville.

  • La presse

« Nous assistons à un spectacle en train de se faire, un spectacle sur la démocratie vue par Tocqueville, organisé autour d’une règle : que ce travail obéisse au fonctionnement le plus démocratique possible. « Les relations entre acteurs, entre acteurs et metteur en scène, entre artistes et techniciens, entre acteurs et spectateurs : toutes sont réinterrogées au regard de cette exigence démocratique », explique Laurent Gutmann. A la fois sujet et enjeu de la représentation à laquelle nous assistons, la démocratie est donc ici au centre de tout. Elle apparaît, entre situations cocasses et paradoxes philosophiques, comme une source inépuisable de réflexion. » Manuel Piolat Soleymat, La Terrasse, 26 septembre 2018

  • Note d'intention

Jamais dans l’histoire du monde, la démocratie comme système politique et ensemble de valeurs n’a été aussi répandue qu’aujourd’hui. Dans le même temps, les sociétés démocratiques européennes traversent une crise existentielle. Elles doutent d’elles-mêmes, de leur force, de l’universalité de leurs valeurs. Il leur arrive même d’être malheureuses.

En 1831, un aristocrate normand, Alexis de Tocqueville, observant le mouvement d’égalisation des conditions qui touchait l’Europe et les progrès politiques de la démocratie, partit aux Etats-Unis observer comment y fonctionnait la société et les institutions. De ce voyage il tira un livre : De la démocratie en Amérique.

Saisissant de clairvoyance, écrit dans un style somptueux, ce texte n’est ni un plaidoyer pour la démocratie ni un réquisitoire. S’il la considère comme « un fait providentiel », auquel il serait vain de s’opposer, il la dissèque sans complaisance. « C’est parce que je ne suis point un adversaire de la démocratie que je suis sincère envers elle. » Profondément humain, traversé d’hésitations, de contradictions parfois, c’est un texte qui appuie là où ça nous fait mal.

Sur scène, on assistera au travail d’un groupe de cinq acteurs réuni autour de la question : Comment représenter théâtralement la démocratie ? Ils ont choisi de prendre la pensée de Tocqueville comme guide. Ils se sont aussi fixé une règle : que leur propre travail, que les répétitions dont nous serons les témoins, obéissent à un fonctionnement le plus démocratique possible. Les relations entre acteurs, entre acteurs et metteur en scène, entre artistes et techniciens, entre acteurs et spectateurs : toutes seront ré-interrogées au regard de cette exigence démocratique. A chaque moment, la démocratie – et le regard que Tocqueville porte sur elle - sera donc à la fois le sujet de leur spectacle et l’enjeu de leur travail.

Le spectacle que nous construirons sera donc celui d’un groupe de cinq acteurs travaillant en direct à la fabrication d’un spectacle sur la démocratie à partir des textes de Tocqueville, ceux-ci produisant en retour des effets sur le déroulement du travail théâtral lui-même.

Laurent Gutmann

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : De la démocratie

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment