Amphitryon

Théâtre de Poche-Montparnasse , Paris

Du 12 septembre au 31 décembre 2017
Durée : 1h45

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

Stéphanie Tesson met en scène le classique de Molière avec Nicolas Vaude et Jean-Paul Bordes.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 31,50 € au lieu de 39 €

Prix tous frais inclus


Promotions
 

Photos & vidéos

Amphitryon

De

 Molière

Mise en scène

Stéphanie Tesson

Avec

Yannis Baraban

,

Jean-Paul Bordes

,

Antony Cochin

,

Odile Cohen

,

Laurent Collard

,

Mathias Maréchal

,

Guillaume Marquet

,

Christelle Reboul

,

Nicolas Vaude

  • Curieux jeu du qui est qui

Pour séduire la belle Alcmène, épouse d’Amphitryon, Jupiter utilise un ingénieux stratagème : il se présente sous les traits de ce dernier. Mercure, serviteur de Jupiter, fait de même : il prend les traits du valet d’Amphitryon, le dénommé Sosie.

Lorsque Sosie regagne la maison de son maître, il a la surprise de se trouver devant lui-même ! On assiste alors à une étrange situation de cohabitation entre les hommes et les dieux, dont l’amour est l’enjeu, et qui ébranle tous les repères. Car à ce curieux jeu du qui est qui, rien n’est jamais acquis...

  • La presse

« L’équipe menée par Stéphanie Tesson, a beaucoup de goût et la distribution est unie, sensible. (…) Un rythme excellent, une manière de dire le texte remarquable avec une articulation claire, un grand respect du vers, un naturel, une vivacité qui enchante ! Une très intelligente et ferme mise en scène de Stéphanie Tesson. » Armelle Héliot, Le Figaro

« Quand toutes les facettes de cette insolente et chatoyante farce sont mises en valeur avec autant d'intelligence que de brio comme ici, sur l'étroite scène du Théâtre de Poche, c'est un enchantement. » Jack Dion, Marianne

« Stéphanie Tesson, à la mise en scène, assume le choix de la diction, du phrasé le plus limpide, choix salvateur, tant Molière a chantourné ses vers. Ce classicisme n’empêche en rien la beauté formelle : grâce aux toiles peintes ou aux costumes rehaussés de couleurs et de dorures, mais aussi aux éclairages très proches des comédiens, on croit être dans l’un de ces jeux de paume du XVIIe siècle où les spectacles se déployaient dans des boîtes éclairées de quinquets. (...) À la tête de cette distribution, s’avancent deux grands comédiens. » Christophe Barbier, L'Express

« Un Amphitryon vif et enlevé ! » Vanity Fair

« Vu dans le cadre du mois Molière de Versailles, le spectacle imagine par Stephanie Tesson a été adapté à l'espace moins grand du Poche. Mais la distribution excellente, avec notamment Nicolas Vaude, est toujours aussi allègre. » Figaroscope

« Stéphanie Tesson a admirablement équilibré la grandeur du texte et sa bouffonnerie. En tête de distribution, cette double postulation s’affirme à travers deux grands acteurs : Jean-Paul Bordes, qui incarne Amphitryon avec une parfaite élégance du désespoir, et Nicolas Vaude, qui compose un Sosie d’une vitalité et d’une drôlerie toujours bondissantes. On voit bien que, dans la distribution, deux écoles de jeu se sont réunies : les modernes que sont, excellemment, Christelle Reboul, Odile Cohen, Mathias Maréchal, et les tenants du phrasé baroque, Benjamin Boyer, Guillaume Marquet et Anthony Cochin. Tout s’assemble dans un spectacle qui sait aussi mêler les échelles de l’espace intime et de l’immensité de la vie au palais. » Gilles Costaz, L'Avant-scène Théâtre

« Stéphanie Tesson met en scène l'opus qu'elle qualifie de pièce métaphysique sur les notions de pouvoir, d'identité et de prédestination, dans un genre qui évoque celui de l'opéra-bouffe et en traduit, dans le respect du texte, toutes les nuances rhétoriques sans perdre de vue sa finalité de divertissement intelligent. (…) Stéphanie Tesson dirige efficacement une troupe émérite pour assurer le kaléidoscope original des registres de jeu. » Froggy's delight

« Lever de rideau poétique et gracieux, la Nuit enveloppée par un ciel étoilé, la mise en scène est lyrique, les costumes et le décor aident à rêver et que dire de la distribution, quel que soit le rôle, les comédiens sont excellents, bien entendu un coup de cœur pour le Sosie de Nicolas Vaude ! » Anne Delaleu, Théâtre Passion

« Stéphanie Tesson met en scène, et ce pour notre plus grand plaisir, un lumineux, jubilatoire et à la fois assez troublant Amphitryon. (…) Tout ceci roule, tout ceci coule, c'est fluide, c'est un magnifique discours qui arrive à nos oreilles. (…) Stéphanie Tesson réussit le tour de force de nous faire beaucoup rire en restant bien entendu dans le registre de la comédie, tout en donnant une dimension quasiment mystique, métaphysique à cette pièce rarement montée. C'est une entreprise de très haute tenue qui nous est proposée ici, et dont chacun ressort enchanté, en se posant la question, ce fut mon cas, de savoir ce qu'il ferait et ce qu'il penserait s'il rencontrait son double exact. Voici une autre pièce très importante de ce début de saison. » Yves Poey, De la cour à jardin

« Stéphanie Tesson qui met en scène Amphitryon, n’emploie nulle machine pour faire descendre les dieux sur la scène. Elle a raison. Tout y est juste, mordant et éblouissant. (…) Et, sortis de « l’étoffe de nos rêves », les personnages vont prendre chair, grâce à des comédiens exceptionnels. (…) C’est pourquoi j’en appelle à tous les profs (…) Vous voulez que vos élèves comprennent le génie de Molière ? Emmenez-les voir cet Amphitryon. (…) Vous voulez qu’ils aient l’esprit critique sans acrimonie ? Qu’ils rient sans vulgarité ? Amphitryon ! Amphitryon vous dis-je... » Danielle Dumas, D. Dumas, théâtres

« Dans un décor minimaliste, Stéphanie Tesson livre une version élégante d'Amphitryon, farce jouant sur l'illusion Baroque et aérienne, sa mise en scène laisse toute la place au texte, admirablement servi par des comédiens exquis. Nul besoin de plus quand on roule si bien les vers. Voix profonde, Jean-Paul Bordes est un irrésistible Amphitryon. Sosie idéal, Nicolas Vaude signe un habile et savoureux numéro de pleutre. » Le Parisien

« Stéphanie Tesson qui met en scène restitue l'œuvre dans une esthétique de tréteau et trouve un équilibre entre la justesse baroque et la sensibilité contemporaine. Nicolas Vaude qui joue Sosie a la vélocité, la souplesse d'un Arlequin. Il est un digne successeur de Molière qui créa le rôle. Et Jean-Paul Bordes qui joue Amphitryon a la belle voix grave, posée, digne, ainsi que la contenance qui sied pour accompagner la désintégration du personnage. La troupe qui entoure ce duo est complice et joyeuse. Le spectateur applaudit des deux mains. » Jean Grapin, La Revue du spectacle.fr

« Stéphanie Tesson met en scène un Amphitryon d’une grande vivacité. (…) Stéphanie Tesson et l’ensemble des comédiens qui composent cette version d’Amphitryon ne trahissent pas le verbe de Molière et en sont, a contrario, véritablement dignes. La mise en scène présente des tableaux d’un grand intérêt, jouant sur les couleurs, l’exploitation de tout l’espace scénique. (…) Cette proposition de Stéphanie Tesson est illuminée par le jeu des comédiens. Maîtrise de la langue, magnifique mais difficile, jeu intelligent et approprié : chacun contribue à construire un édifice théâtral soigné et très réussi. (…) A voir sans hésitation ! » Bulles de culture

« Durant cette soirée délicieuse, d’une profondeur inouïe, où le libertinage règne souvent, les comédiens jubilent de leur rôle. Le Jupiter incarné par Benjamin Boyer sort tout droit des toiles de Poussin et Jean Paul Bordes campe un Amphitryon au port altier, pathétique de noblesse. Molière les a gâtés. Le génial auteur a élaboré une langue extraordinaire, en variant la longueur des vers, installant les quiproquos, asséchant le vocabulaire, maintenant une tension, dramatique qui s’autorise plusieurs détours dans l’ironie. Une soirée sulfureuse sur la liberté à savourer d’autant que les costumes et les décors enrobent à merveille le temps suspendu de l’imposture. » Pierre-Marc Levergeois, Artetcommunication's blog

« Nicolas Vaude (…) est un concentré de vivacité, de bizarrerie, de gaieté, d’extravagance et de loufoquerie. Il est un Sosie succulent, et nous enchante à chacune de ses apparitions. » Mordue de Théâtre

Avis du public : Amphitryon

3 Notes

3 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(2)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

PASCALE M. (1 avis) 03 décembre 2017

A ne pas rater. Merci pour ce merveilleux moment. Tous les personnages y sont choyés. La mise en scène est enlevée . Bravo à tous les comédiennes et comédiens tout simplement magistraux. Merci au théâtre de Poche pour son incomparable accueil jamais démenti. Allez y.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Helene S. (4 avis) 12 décembre 2017

Amphytrion Un bon Molière ne peut jamais faire de mal ! Joué avec finesse, humour et l'inventivité que nécessite le format de poche du théâtre, cette pièce peu jouée est un très bon divertissement. Souhaitons-lui... un Molière pour les prochaines récompenses du monde du théâtre !
0
0
1
2
3
4
5
Par

Christophe B. (3 avis) 20 novembre 2017

Une féerie C'est un bijou. Dès le lever de rideau, le dialogue de Mercure et de la nuit nous embarque pour une heure et demie de féerie !
0
0

Spectacles consultés récemment