Une vie

Cette adaptation du chef-d’œuvre de Maupassant incarnée à la scène par Clémentine Célarié est époustouflante. À ne manquer sous aucun prétexte !

L'histoire de Jeanne. Une vie parmi d’autres. Avec toutes les découvertes, les grandes joies, les plaisirs, les désillusions, les souffrances que cela comporte. Une vie parmi tant d’autres, et toutes les vies en une. La langue de Maupassant est incarnée jusqu’au bout des doigts par une Clémentine Célarié vibrante et forte, fragile et fiévreuse. Une réussite !

  • Un chef d’œuvre

Chef d’œuvre de la littérature française porté seule en scène par Clémentine Célarié.

« Une vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. »

C’est sur cette phrase que Maupassant achève son premier roman. Il nous raconte l’histoire de Jeanne. Une vie parmi d’autres. Avec toutes les découvertes, les grandes joies, les plaisirs, les désillusions, les souffrances que cela comporte.

Une vie parmi tant d’autres, et toutes les vies en une. Jeanne est à elle seule toutes les femmes. Les saisons de l’existence se suivent, l’amour et la mort se succèdent, et l’éternel recommencement est là, tout près. Les vagues de l’océan viennent laver l’existence de leur ressac purificateur.

  • La presse

« Sensible et émouvante » L'humanité

« Un moment romantique éblouissant ! Ce petit bijoux est à conseiller vivement. » Marie-Céline Nivière, L'Oeil d'Olivier

« Dans la bouche de Clémentine Célarié les mots de Maupassant résonnent avec une vérité et une puissance dévastatrices » Le Figaro

« Magistral moment de théâtre ! » Dauphiné libéré

« Un spectacle d’une grande profondeur et d’une vérité inouïe porté haut par une interprétation rare. » Théâtral Magazine

« Un moment de théâtre exceptionnel. Une intensité et une profondeur époustouflantes. Une comédienne rare. Un spectacle admirable. » Spectatif

« Et comme Clémentine est juste dans ce seule en scène ! Cette pièce est exercice de style réussi, un défi que Célarié relève haut la main, pleinement et brillamment. » Regarts

« Clémentine Célarié dans Une vie est au-delà du jeu. Impossible de ne pas être bouleversé par cette immense comédienne dans une générosité absolue. Un moment d'exception, un chef d'oeuvre. » Nicolas Arnstam, Froggy's Delight

  • Note d'intention

En s’attelant à son premier roman, Une vie, Guy de Maupassant nous éclaire sur l’objectif qu’il s’est fixé ainsi : il veut raconter la vie « d’une femme depuis l’heure ou s’éveille son coeur jusqu’à sa mort. » Comme toute grande oeuvre d’art, d’une idée apparemment simple découle un objet parfait dans toute sa complexité rugueuse. Il aurait pu faire sienne, en la paraphrasant, la phrase de Flaubert à propos de Madame Bovary, et dire simplement « Jeanne, c’est moi », tant Maupassant a laissé transpirer dans cette oeuvre toute la puissance de son génie précoce. Lorsque le lecteur tourne la dernière page du roman sur cette phrase : « La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit », une émotion étrange le saisit, comme s’il avait fait bien plus que lire. Il lui semble avoir vécu deux vies, la sienne et celle de Jeanne.

Lorsque Clémentine Célarié m’a proposé de l’accompagner dans son idée de porter ce roman au théâtre, j’ai dit oui immédiatement. J’ai toujours préféré la langue des grands auteurs au théâtre. Une langue ciselée, exigeante, poignante et raffinée. Un texte dense, qui porte l’interprète et le public vers une rencontre, un firmament où se touchent les sensibilités accordées. Lorsqu’un grand texte s’élance jusqu’en haut du dernier balcon, plus rien ne peut retenir son effet dans la salle. Le verbe s’élève vers les cintres comme une voile gonflée par le vent de la mer.

Clémentine Célarié est la comédienne idéale pour se lancer dans une aventure aussi essentielle. Elle possède en elle, à travers sa passion et son exigence, toutes les notes qu’exigent, non seulement le rôle de Jeanne, mais aussi tous les autres, à travers elle. Elle exprime tous les accords d’une telle partition avec cette densité qui lui est propre : l’émotion, la fougue, mais aussi la retenue et la subtilité précise.

Pourquoi porter ce roman au théâtre ? Parce qu’il est, à, sa manière, tout un théâtre. Le théâtre de la vie telle qu’elle se déploie sous nos yeux, avec ses joies et ses découvertes frémissantes, mais aussi par les désillusions tragiques qu’elle nous impose dans son fracas incohérent. Comment porter ce roman au théâtre ? Par un seul en scène, ou la comédienne nous fait vivre le parcours de Jeanne à une voix, pour évoquer à elle seule tous les personnages. Les personnages que raconte Jeanne à travers son ressenti du monde, sa perception si aiguë des instants rares. Peut-on rêver plus beau monologue que celui de Maupassant ? La théâtralité est contenue dans le rythme de cette écriture puissante, comme si les mots n’attendaient qu’une chose : se décoller de la page pour résonner dans un théâtre.

Toutefois prenons garde, il ne s’agira pas ici d’un seul en scène avec chaise sur fond noir, ou nous nous contenterions de laisser entendre un instant de pure diction. Non, il s’agirait, comme une sorte de Flashback, d’imaginer Jeanne, perdue au milieu d’un grenier de la mémoire, retracer les évènements de son existence en les rendant vibrants, et comme inventés dans l’instant présent. A ce titre, le travail sur l’adaptation est essentiel, et permet un contact direct avec le public. Il s’agirait d’une réminiscence, ou le passé et le présent s’entremêlent, dans un chaos savamment organisé par les émotions changeantes de l’intrigue. Les personnages évoqués par Jeanne seront présents sur scène, à travers des évocations, des images, des objets qui prennent vie. Il s’agira justement de « vivre » cette Vie proposée par l’auteur, et non pas simplement de la raconter. A ce titre, le décor imaginé par Hermann Batz accompli une fonction essentielle. Il nous raconte, à travers la peinture, cet endroit sacré ou Jeanne se recueille parfois, entre la vie et la mort. Cette falaise de Normandie.

Ici deux mondes se touchent. Celui du réel et de l’imaginaire. Celui du deuil et de la renaissance. Celui des éternels recommencements qu’inspirent la contemplation de la nature. La mer est à elle seule, avec ses ressacs et son souffle toujours changeant, un personnage du roman. C’est l’âme de Jeanne qui se déploie devant nous. Un effet vidéo viendra compléter le décor au sol, comme pour effleurer la falaise de vagues tantôt calmes ou tonitruantes. Pour parfaire cette image de rêve d’un autre temps, nous ne cèderons pas à une quelconque transposition dans une autre époque qui nous sortirait de la force du roman, bien inscrit dans son temps. Cette facilité douteuse m’a toujours ennuyé, et le rêve n’a pas grand chose avoir avec la mode. Puisqu’on nous propose un voyage dans le passé, faisons le tel quel, sans s’encombrer de mauvais gout. Enfin, les lumières de Denis Koranski et les ponctuations sonores d’Abraham viendront accompagner la poésie de ce moment de théâtre que nous souhaitons, en toute humilité, poignant et fidèle à l’oeuvre de l’auteur.

Arnaud Denis

Sélection d’avis du public

Par Liliane P. - 28 avril 2023 à 12h46

émouvant!

une vie Par Lucie C. - 15 avril 2023 à 13h21

une vie nous transporte

Magistrale Clémentine Célarié Par ChristineC - 8 avril 2023 à 09h09

Seule en scène, émue et tellement émouvante, Clémentine Célarié a tous les âges, elle joue tous les personnages en plus de celui de Jeanne. Elle est magnifique. Bravo aussi pour la scénographie et l’habillage sonore, sans oublier la lumière. Bref à voir absolument.

Une vie Par Pierre-Yves W. - 7 avril 2023 à 09h06

un texte sublime, un seule-en scène d'exception, un décor et une mise en scène adaptés, le tout dans un espace intimiste. A voir absolument.

Synthèse des avis du public

4,9 / 5

Pour 55 Notes

91%
9%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 55 5
Par Liliane P. (2 avis) - 28 avril 2023 à 12h46

émouvant!

une vie Par Lucie C. (1 avis) - 15 avril 2023 à 13h21

une vie nous transporte

Magistrale Clémentine Célarié Par ChristineC (82 avis) - 8 avril 2023 à 09h09

Seule en scène, émue et tellement émouvante, Clémentine Célarié a tous les âges, elle joue tous les personnages en plus de celui de Jeanne. Elle est magnifique. Bravo aussi pour la scénographie et l’habillage sonore, sans oublier la lumière. Bref à voir absolument.

Une vie Par Pierre-Yves W. (2 avis) - 7 avril 2023 à 09h06

un texte sublime, un seule-en scène d'exception, un décor et une mise en scène adaptés, le tout dans un espace intimiste. A voir absolument.

Par Yann B. (1 avis) - 2 avril 2023 à 09h47

phénoménale, Fabuleuse, une grande actrice

Remarquable Par Christian T. (1 avis) - 1er avril 2023 à 19h58

Je confirme tous mes avis très positifs. Une performance d'actrice, une mise en scène épurée. Clémentine Celarié parcourt une riche palette de sentiments, et campe une Jeanne à plusieurs étapes de sa vie. C'est remarquable.

Par ISABELLEN (1 avis) - 1er avril 2023 à 09h25

Remarquable !

Par Serge H. (1 avis) - 27 mars 2023 à 10h19

C'est une comédienne extraordinaire avec une mise en scène délicate qui donne toute sa magnificence au texte et au jeu de Clémentine Celarié.

magnifique texte servi par une comédienne époustouflante Par Marie-Christine C. (1 avis) - 27 mars 2023 à 09h14

magnifique texte servi par une comédienne époustouflante durant 1h30, en solo, avec un décor épuré, soutenue seulement par l'éclairage et le son, une prouesse

Remarquable Par Fleur D. (8 avis) - 16 mars 2023 à 09h05

Très belle et émouvante interprétation. Bravo à Clémentine Célarié de nous donner autant d'émotion et de talent.

UNe Vie Par OLIVIERG (2 avis) - 15 janvier 2020 à 12h32

Une prestation époustouflante Clémentine Célarié est émouvante et juste sans baisser la garde pendant 1h40, desservie par une trés belle mise en scène aussi sobre qu'efficace, les larmes aux yeux en sortant !

Superbe. Bravo Par Benoit H. (5 avis) - 11 janvier 2020 à 08h36

Une mise en scène parfaite, une Clémentine Celarie qui passe dans tous les états pleure joie tristesse souffrance ou le texte est réellement mis en valeur . Bravo

du 1 et au dernier mot! Très belle mise en scènet très belle musique!🙏👏 Par Jacqueline C. (1 avis) - 10 janvier 2020 à 09h17

Fantastique ! 👏mademoiselle Clémentine Célarié vous êtes une très grande actrice! 🙏

une vie Par Francine G. (1 avis) - 10 janvier 2020 à 09h13

un texte et une interprétation magnifique.

Une vie Par Nicolas C. (1 avis) - 6 janvier 2020 à 09h40

Beau texte toujours d'actualité et qui est lu par une actrice qui donne beaucoup d'elle-même

Informations pratiques

Petit Saint-Martin

17, rue René Boulanger 75010 Paris

Gare de l'Est Grands boulevards République
  • Métro : Strasbourg - Saint-Denis à 197 m, Jacques Bonsergent à 323 m
  • Bus : Porte Saint-Martin à 64 m, Strasbourg - Saint-Denis à 255 m, Porte Saint-Denis à 279 m, Jacques Bonsergent à 320 m, Arts et Métiers à 380 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Petit Saint-Martin
17, rue René Boulanger 75010 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 30 avril 2023

Pourraient aussi vous intéresser

- 15%
Illusions perdues

Théâtre de l'Atelier

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

Music-Hall Colette

Le POC - Pôle Culturel d'Alfortville

- 27%
Eva Rami - Va aimer !

Pépinière Théâtre

La porte à côté

Théâtre Saint-Georges

Spectacle terminé depuis le dimanche 30 avril 2023