Trois valses

1
2
3
4
5

Opéra Comique , Paris

Du 16 mars au 09 avril 2006

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

L’opérette écrite dans les années 30 pour le couple mythique Yvonne Printemps et Pierre Fresnay par Johann Strauss père, Johann Strauss fils et Oscar Straus sur un livret de Léopold Marchand et Albert Willemetz recouvre sa jeunesse et sa brillance à l'Opéra-Comique. Un joli bijou à s’offrir !
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 09 avril 2006

 

Trois valses

De

Léopold Marchand

,

Oscar Straus

,

Johann Strauss

,

Albert Willemetz

Mise en scène

Jean-Louis Grinda

Avec

Carole Clin

,

Jacques Duparc

,

Philippe Ermelier

,

Laurence Janot

,

André Jobin

,

Jeanne-Marie Levy

,

Jean-Baptiste Marcenac

,

Fabrice Todaro

,

Patrick Vilet

  • Opérette en 3 actes

Le compositeur viennois Oscar Straus (avec un seul «s») quitte Berlin après la prise du pouvoir par les nazis en janvier 1933. Pour oublier les menaces qui pèsent sur son avenir, il emporte avec lui de quoi travailler : quatre livrets à mettre en musique. Il ne sait pas encore que l’un des quatre fera un triomphe… à Paris.

L’idée ingénieuse de Trois Valses s’appuie sur le succès que connaît la valse viennoise depuis au moins trois générations, sans jamais diminuer. Les Johann Strauss père et fils sont représentatifs des deux premières, Oscar Straus (sans lien de parenté avec ses homonymes) de la troisième.

Trois Valses conte donc l’histoire des amours romantiques, à trois époques différentes, d’un jeune homme et d’une jeune fille qui appartiennent aux deux mêmes familles. Les deux premières idylles échouent : la troisième sera-t-elle une réussite ?

La première représentation a lieu à Zurich en 1935. Le gros succès rencontré par la pièce l’emmène à Vienne puis à Bruxelles en version française. Cette année-là, Straus vient saluer à Londres Yvonne Printemps et Pierre Fresnay, qui y jouent une comédie musicale, Oh Mistress Mine.

Devant l’échec inattendu que connaît cette comédie, Yvonne Printemps promet de quitter la scène. Mais Straus réussit à convaincre le couple d’aller voir Trois Valses à Bruxelles et Yvonne est charmée. Après quelques modifications au livret, Printemps et Fresnay jouent l’opérette aux Bouffes-Parisiens en 1937. C’est un gros succès : il y aura 340 représentations et une reprise ! Après la Libération, Trois valses connut encore de nombreuses reprises.

Robert Pourvoyeur

Opérette en 3 actes d'Oscar Straus
Musiques : Johann Strauss père, Johann Strauss fils et Oscar Straus
Livret : Léopold Marchand et Albert Willemetz d’après Knepler et Robinson
Direction musicale : Didier Benetti
Mise en scène : Jean-Louis Grinda, assisté de Didier Vincent
Chorégraphie : Éric Belaud, avec la participation de Barry Collins
Décors : Dominique Pichou
Costumes : Danièle Barraud
Lumières : Jacques Chatelet

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Trois valses

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment