Tosca

1
2
3
4
5

Opéra Bastille , Paris

Du 17 septembre au 18 octobre 2016
Durée : 2h45 avec 2 entractes

MUSIQUE & DANSE

,

Coups de coeur

,

Opéra

,

En langue étrangère

,

Tête d'affiche

Remarquable homme de théâtre, Pierre Audi offre à l’opéra de Puccini une mise en scène aux dimensions de sa partition : un paysage pasolinien sur lequel plane l’ombre d’une croix gigantesque, pour signifier la collusion entre les oppressions politique et religieuse. L’œuvre est servie par un impressionnant plateau vocal réunissant Anja Harteros (en alternance), Marcelo Álvarez et Bryn Terfel.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 18 octobre 2016

 

Photos & vidéos

Tosca

De

Giuseppe Giacosa

,

Luigi Illica

,

Giacomo Puccini

Mise en scène

Pierre Audi

Direction musicale

Dan Ettinger

Avec

Marcelo Alvarez

,

Sergey Artamonov

,

Carlo Bosi

,

Anja Harteros

,

André Heyboer

,

Jean-Philippe Lafont

,

Liudmyla Monastyrska

,

Pierpaolo Palloni

,

Bryn Terfel

,

Alexander Tsymbalyuk

En langue italienne. Surtitrage en français et en anglais.

« Tous ces jupons qui font concurrence à la Madone ont un parfum de soufre. » Il sagrestano, Acte I

  • Melodramma en trois actes (1900)

Comment, en passant à l’opéra, le drame de Sardou a-t-il pu devenir le symbole même de l’art lyrique ? Est-ce parce que Tosca met en scène une cantatrice, dont la jalousie pèsera lourd sur le destin de son amant ? Est-ce parce que la musique de Puccini déborde la pièce de théâtre, révélant si bien la sensualité et la subtilité de son personnage éponyme ? Est-ce enfin parce que, du lever de rideau à la chute finale de son héroïne, Tosca est une mécanique tragique parfaitement réglée, une horloge dramatique d’une efficacité impitoyable ?

Remarquable homme de théâtre, Pierre Audi offre à l’opéra de Puccini une mise en scène aux dimensions de sa partition : un paysage pasolinien sur lequel plane l’ombre d’une croix gigantesque, pour signifier la collusion entre les oppressions politique et religieuse. L’œuvre est servie par un impressionnant plateau vocal réunissant Anja Harteros, Marcelo Álvarez et Bryn Terfel.

D'après Victorien Sardou
Avec Orchestre et Chœurs de l'Opéra national de Paris.
Maîtrise des Hauts-de-Seine/Chœur d'enfants de l'Opéra national de Paris.
Distribution en alternance : Floria Tosca par Anja Harteros (17, 20, 23 septembre) ou Liudmyla Monastyrska (du 26/9 au 18/10)
Cesare Angelotti par Alexander Tsymbalyuk (du 17/9 au 13/10) ou Sergey Artamonov (du 6 au 18/10)

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Tosca

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment