Ton père

Thomas Quillardet adapte le roman de Christophe Honoré au théâtre.

C’est l’histoire d’un homme qui vit à Paris avec sa fille de 10 ans. Sur le papier que cette dernière a trouvé épinglé à la porte de leur appartement, des mots griffonnés au feutre noir : « Guerre et Paix : contrepèterie douteuse ». Très vite, tout s’emballe. Qui a écrit ces mots ? Qui le soupçonne d’être un mauvais père ? Peut-on être gay et père ? Thomas Quillardet adapte le roman de Christophe Honoré.

Un bord de plateau à l'issue de la représentation du 19 octobre 2022.

  • Puzzle intime

C’est l’histoire d’un homme qui vit à Paris avec sa fille de 10 ans. Sur le papier que cette dernière a trouvé épinglé à la porte de leur appartement, des mots griffonnés au feutre noir : « Guerre et Paix : contrepèterie douteuse ». Très vite, tout s’emballe. Qui a écrit ces mots ? Qui le soupçonne d’être un mauvais père ? Peut-on être gay et père ?

Ton père est un spectacle sur le doute. Comment agir quand la société nous renvoie que nous sommes douteux ? Qui doute de qui ? Ton père interroge la famille, la filiation, la figure du père et les choix de chacun. Comment se construit notre histoire intérieure et que transmet-on à nos enfants ? Où logent nos souvenirs ? C’est également un voyage au coeur de l’adolescence et de la découverte du désir, des filles, des garçons et du plaisir. Autant de souvenirs, comme pour rassembler les bouts d’un puzzle intime.

  • La presse

« Le metteur en scène [Thomas Quillardet] livre une adaptation aussi sobre que sublime du roman de Christophe Honoré. Emmenée par Thomas Blanchard, sa troupe de comédiens, d’une précision rare, alterne entre délicatesse et élégance. » Vincent Bouquet, sceneweb.fr

« Ton père est un spectacle délicat et essentiel sur un sujet sensible. Un manifeste pour la tolérance. » Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, L'Œil d'Olivier

« Une légèreté et une justesse du jeu en accord avec la vivacité de l’écriture et ses sauts dans le temps. La force du spectacle autant que sa délicatesse tiennent dans la confiance absolue que Thomas Quillardet accorde au texte et au talent des acteurs pour le faire vivre. » Jean-Pierre Thibaudat, Médiapart

« L’intelligence est au rendez-vous, la délicatesse de même, les comédien·nes sont tous·tes irréprochables, Thomas Quillardet a rendu justice à l’esprit du livre. » Igor Hansen-Love, Les Inrockuptibles

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre Silvia Monfort

106, rue Brancion 75015 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Restaurant
  • Métro : Porte de Vanves à 417 m
  • Tram : Brancion à 251 m
  • Bus : Morillons - Brancion à 104 m, Brancion - Morillons à 166 m, Fizeau à 186 m, Porte Brancion à 236 m, Vercingétorix - Paturle à 360 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre Silvia Monfort
106, rue Brancion 75015 Paris
Spectacle terminé depuis le lundi 28 juin 2021

Pourraient aussi vous intéresser

Partenaire
Le Montespan

Théâtre Actuel La Bruyère

Un Tramway nommé Désir

Théâtre des Bouffes Parisiens

Est-ce que c'est loin ?

Théâtre La Croisée des Chemins - Belleville

- 44%
Des ombres et des armes

Manufacture des Abbesses

- 34%
Je m’appelle Asher Lev

Théâtre des Béliers Parisiens

Spectacle terminé depuis le lundi 28 juin 2021