Tanztheater Wuppertal Pina Bausch - Les Sept Péchés capitaux

du 24 au 29 mars 2020
2h25 avec entracte

Tanztheater Wuppertal Pina Bausch - Les Sept Péchés capitaux

Le Tanztheater Wuppertal propose Les Sept Péchés capitaux, une œuvre capitale de Pina Bausch, jamais jouée en France, qui marque le tournant de la danse-théâtre, associée au quatuor grinçant Fürchtet euch nicht. Le tout porté par la musique de Kurt Weill.
  • Programme

Première partie
Kurt Weill : Les Sept Péchés capitaux (Die sieben Todsünden)
Ballet chanté
Texte de Bertolt Brecht
Version pour une voix basse féminine
Arrangé par Wilhelm Brückner-Rüggeberg
Avec les danseurs du Tanztheater Wuppertal Pina Bausch et artistes invités.

Deuxième partie
Fürchtet euch nicht
Utilisation de musiques et de chansons tirées de L´Opéra de quat’sous, Le Petit Opéra de quat’sous, Happy End, Le Requiem de Berlin et Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny
Avec les danseurs du Tanztheater Wuppertal Pina Bausch et artistes invités.

Création le 15 Juin 1976 à l'Opéra de Wuppertal.

  • La Tanztheater Wuppertal Pina Bausch

Quand Pina Bausch crée Les Sept Péchés capitaux en 1976, elle n’est à la tête du Tanztheater Wuppertal que depuis trois ans. Et les relations avec le public, qui ne comprend pas forcément le travail novateur de la chorégraphe, sont compliquées. Pina Bausch travaille alors sur de grandes partitions, comme pour tendre la main aux spectateurs.

C’est ainsi qu’elle s’empare des Sept Péchés capitaux, œuvre pour cinq voix (une femme et un quatuor masculin) que Kurt Weill a créée en 1933, sur des textes de Bertolt Brecht. Avec ce spectacle, Pina Bausch prend le tournant de la danse-théâtre, deux ans avant son manifeste Café Müller. Alternant danse, théâtre et voix, saynètes grinçantes, Pina Bausch poursuit sa réflexion sur les rapports parfois brutaux entre hommes et femmes et la violence de la société.

Conçue dès sa création comme une soirée de danse, Les Sept Péchés capitaux a toujours été associée à une autre création, Fürchtet euch nicht (N’ayez crainte), également imaginée sur diverses musiques de Kurt Weill tirées de L ́Opéra de quat’sous ou de son Requiem de Berlin. Sur scène, un quatuor féminin féroce : quatre courtisanes étalent leur vanité et leur arrogance comme elles étalent leur manteau de fourrure. L’œil grinçant de Pina Bausch sur ses contemporains vient toujours frapper en plein cœur.

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre du Châtelet

1, place du Châtelet 75001 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Châtelet Librairie/boutique Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Châtelet à 31 m
  • Bus : Châtelet à 21 m, Châtelet - Quai de Gesvres à 63 m, Hôtel de Ville à 183 m, Pont Neuf - Quai du Louvre à 341 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre du Châtelet
1, place du Châtelet 75001 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 29 mars 2020

Pourraient aussi vous intéresser

Hofesh Shechter

Opéra Garnier

Olivier Dubois - For Gods Only

Théâtre du Rond-Point

Boram Kim - Body Concert

Théâtre du Rond-Point

Marcelo Evelin - UIRAPURU

Chaillot - Théâtre national de la Danse

Spectacle terminé depuis le dimanche 29 mars 2020