Regards croisés

1
2
3
4
5

Théâtre Public de Montreuil - Salle Maria Casarès , Montreuil

Du 15 au 20 mai 2023
Durée : 3 heures avec entracte

CONTEMPORAIN

,

Conférence

,

Documentaire

,

Seul(e) en scène

Une soirée, deux spectacles autour des récits et du pouvoir des mots. Koulounisation de Salim Djaferi, suivi de Je suis une fille sans histoire d'Alice Zeniter.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 9 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Regards croisés

De

Salim Djaferi

,

Alice Zeniter

Avec

Salim Djaferi

,

Alice Zeniter

  • Koulounisation

Comment dit-on « colonisation » en Arabe ? Tout commence avec cette question posée à sa mère. « Koulounisation » répond-elle à l'époque. Aujourd'hui, Salim Djaferi s’attelle à vivre sa propre expérience et nous offre un théâtre documentaire ultra-sensible qui révèle le pouvoir du langage.

Découvrant Alger, Salim Djaferi explore les librairies en vain : aucun rayon sur la Guerre d’Algérie. Jusqu’à ce qu’une libraire lui signale : « Les ouvrages sur la Guerre d’Algérie se trouvent au rayon Révolution. » Evidemment : en Algérie c’était une Révolution, pas une guerre !

Qui choisit les mots ? Pour qui ? Recouvrent-ils les mêmes faits ? De cette prise de conscience, le performeur franco-belge d'origine algérienne mène une passionnante enquête sur la force du langage, sur les failles qu'il crée entre les êtres qui n'en possèdent pas tous·tes la même maîtrise. De rencontres en anecdotes, Koulounisation se nourrit de récits intimes pour redonner toute leur valeur aux mots confisqués par l'histoire.

  • Je suis une fille sans histoire

Dans cette drôle de conférence-spectacle, Alice Zeniter s’interroge sur comment et où naissent les histoires. À la manière d’une magicienne qui dévoilerait ses tours, elle nous raconte la mécanique du récit et nous initie, l’air de rien, à l'art de la narratologie !

Existe-t-il une  différence entre  fiction et mensonge ? Pourquoi les femmes ont-elles si  souvent un rôle marginal dans les récits ? Alice Zeniter répond à ces questions - et  à bien d’autres - au fil d’un seule en scène aussi érudit que vivifiant. La romancière de L’Art de perdre l'assure : des mythes fondateurs aux discussions de comptoir en passant par la communication politique, les histoires structurent l’expérience humaine.

Avec la complicité du circassien Matthieu Gary, elle nous le prouve dans un  spectacle truffé d'humour, convoquant tour à  tour Aristote, Anna Karenine ou Harry Potter. Et non sans malice, elle fait voler en éclats la figure du héros que, depuis la nuit des temps, les récits réservent à la gente masculine !

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Regards croisés

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment