Neandertal

2 avis
Saint-Denis (93)

du 28 février au 11 mars 2024 2h20

Neandertal

Neandertal met en scène un groupe de chercheurs qui travaillent sur l’ADN de nos ancêtres et les origines de notre espèce. À partir de ce terrain d’observation, David Geselson invente un voyage théâtral au cœur du vivant. Une fiction improbable d'une grande virtuosité ! A partir de 15 ans.

A partir de 15 ans.

  • Un voyage théâtral au cœur du vivant

Neandertal met en scène un groupe de chercheurs qui travaillent sur l’ADN de nos ancêtres et les origines de notre espèce. À partir de ce terrain d’observation où vie et recherche se mêlent, se heurtent et s’alimentent, et où la science fait voler en éclats toute idée de pureté raciale ou ethnique, David Geselson invente un voyage théâtral au cœur du vivant. Qui sont ces femmes et ces hommes qui enquêtent sur l’infiniment petit et replacent l’humain dans un temps infiniment long ? Comment leur intimité influe-t-elle sur leurs recherches qui nous disent que nous nous inscrivons dans une longue continuité faite de croisements, de mélanges, de rencontres, de liens et de ruptures ?

Les personnages de Neandertal ont l’espoir de réussir à agir sur le cours de leur existence insatisfaite et sur celui du monde. Parce qu’ils ont affaire à des questions ancestrales, immenses, renouvelées par ce récent accès à l’ADN ancien, ils aspirent à créer un nouveau récit des origines, un nouveau mythe adossé à la science, qui rassemble et répare. Conscients des catastrophes possibles, ils ont néanmoins l’espoir qu’une utopie est réalisable : abolir les hiérarchies entre les peuples et les luttes pour les territoires, revenir à l’idée que nous sommes une seule communauté, celle des humains, et que la seule issue possible pour coexister pacifiquement est la coopération.

David Geselson fouille les territoires de la science, de la filiation, de la relation à l’autre, mêlant précision, humour et lyrisme dans. une écriture d’une extrême délicatesse. Articulant le documentaire et la fiction, il compose ici une fresque sensible, jouant avec des perspectives extrêmes, depuis les microcellules qui nous constituent jusqu’au cosmos qui nous abrite.

  • La presse en parle

« La pièce virevolte à travers les défis scientifiques sans jamais nous égarer. Virtuose. » Libération

« Une quête à la fois scientifique et philosophique, savamment mise en scène par David Geselson, et où s’entremêlent grande histoire et blessures intimes. » Télérama

« Une fiction improbable et drôle, portée par une troupe d’acteurs impeccables. » Le Monde

« Avec la douceur et la subtilité qui caractérisent son théâtre, David Geselson nous enchante, et la science devient poésie… » France Info

« Un théâtre inventif, pluriel, ludique, qui questionne passionnément et nous relie en un récit commun. » La Terrasse

« Le résultat est réjouissant, une mosaïque intime et politique à travers les continents, entre passé, présent et futur. » Les Inrocks

Sélection d’avis du public

L'argument paléoanthropologique Par Philippe R. - 8 mars 2024 à 10h14

Neandertal et la recherche scientifique sont des arguments pour un appel au secours devant la monstruosité de notre civilisation. Très belle performances des actrices et acteurs et de la mise en scène à mon avis. J'apprécie aussi la démonstration de la chaine d'ADN, avec ses 4 éléments de base pour finalement une extrême complexité des combinaisons. Les guerres de religions du moyen orient sont évoquées dans leur absurdité et leur cruauté, chacun peut se faire sa conclusion... Un beau spectacle, qui incite à la réflexion.

Neandertal etc Par François L. - 2 mars 2024 à 18h30

Dans le même spectacle, l'Homme de Neandertal, Homo Sapiens, le séquençage du génome humain mais aussi l'identité juive, le conflit israélo-palestinien, un trio amoureux, un homme fâché avec son père, une femme atteinte d'une maladie dégénérative, etc... Voilà qui fait a priori beaucoup pour un même spectacle. Par moments, il m'est arrivé de regretter l'unité d'action des classiques. Mais ce qui rattrape tout, c'est à la fois que David Geselson a des choses très intéressantes à dire et qu'il maîtrise remarquablement la mise en scène théâtrale. Je retiens notamment le traitement de l'aventure scientifique et celui du conflit israélo-palestinien. Celui des méandres amoureux des protagonistes ou de leurs autres difficultés personnelles et familiales est plus inégal, avec quand même une savoureuse et originale scène pour ouvrir le spectacle.

Synthèse des avis du public

4,5 / 5

Pour 2 Notes

50%
50%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 2 5
L'argument paléoanthropologique Par Philippe R. (1 avis) - 8 mars 2024 à 10h14

Neandertal et la recherche scientifique sont des arguments pour un appel au secours devant la monstruosité de notre civilisation. Très belle performances des actrices et acteurs et de la mise en scène à mon avis. J'apprécie aussi la démonstration de la chaine d'ADN, avec ses 4 éléments de base pour finalement une extrême complexité des combinaisons. Les guerres de religions du moyen orient sont évoquées dans leur absurdité et leur cruauté, chacun peut se faire sa conclusion... Un beau spectacle, qui incite à la réflexion.

Neandertal etc Par François L. (181 avis) - 2 mars 2024 à 18h30

Dans le même spectacle, l'Homme de Neandertal, Homo Sapiens, le séquençage du génome humain mais aussi l'identité juive, le conflit israélo-palestinien, un trio amoureux, un homme fâché avec son père, une femme atteinte d'une maladie dégénérative, etc... Voilà qui fait a priori beaucoup pour un même spectacle. Par moments, il m'est arrivé de regretter l'unité d'action des classiques. Mais ce qui rattrape tout, c'est à la fois que David Geselson a des choses très intéressantes à dire et qu'il maîtrise remarquablement la mise en scène théâtrale. Je retiens notamment le traitement de l'aventure scientifique et celui du conflit israélo-palestinien. Celui des méandres amoureux des protagonistes ou de leurs autres difficultés personnelles et familiales est plus inégal, avec quand même une savoureuse et originale scène pour ouvrir le spectacle.

Informations pratiques

TGP - CDN de Saint-Denis

59, boulevard Jules Guesde 93207 Saint-Denis

Accès handicapé (sous conditions) Bar Grand Paris Librairie/boutique Restaurant Seine-Saint-Denis Vestiaire
  • Métro : Basilique de Saint-Denis à 666 m
  • RER : Saint-Denis à 534 m
  • Tram : Théâtre Gérard Philipe à 89 m, Saint-Denis - Gare à 387 m, Marché de Saint-Denis à 395 m
  • Bus : Église - Théâtre Gérard Philipe à 265 m, Marché de Saint-Denis à 361 m
  • Transilien : Saint-Denis à 534 m
  • Voiture : Depuis Paris : Porte de la Chapelle - Autoroute A1 - sortie n°2 Saint-Denis centre (Stade de France), suivre « Saint-Denis centre ». Contourner la Porte de Paris en prenant la file de gauche. Continuer tout droit puis suivre le fléchage « Théâtre Gérard Philipe » (emprunter le bd Marcel Sembat puis le bd Jules Guesde).

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

TGP - CDN de Saint-Denis
59, boulevard Jules Guesde 93207 Saint-Denis
Spectacle terminé depuis le lundi 11 mars 2024

Pourraient aussi vous intéresser

- 56%
La France, Empire

Théâtre de Belleville

- 20%
De la morue - Cartographie 6

Théâtre de l'Atelier

- 69%
- 27%
Riveraines

Reine Blanche

Spectacle terminé depuis le lundi 11 mars 2024