Mireille

1
2
3
4
5

Opéra Garnier , Paris

Du 14 septembre au 14 octobre 2009
Durée : 3h30 avec 2 entractes

MUSIQUE & DANSE

L’un des ouvrages les plus originaux du XIXe siècle, évoquant une Provence immémoriale, trouve sa place légitime au Palais Garnier. En langue française.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 14 octobre 2009

 

Mireille

De

Charles Gounod

Mise en scène

Nicolas Joel

Avec

Amel Brahim-Djelloul

,

Sylvie Brunet-Grupposo

,

Charles Castronovo

,

Nicolas Cavallier

,

Sébastien Droy

,

Franck Ferrari

,

Anne-Catherine Gillet

,

Inva Mula

,

Ugo Rabec

,

Alain Vernhes

En langue française.

Enfin Mireilleà l’Opéra de Paris : l’un des ouvrages les plus originaux du XIXe siècle trouve sa place légitime au Palais Garnier. En 1854, un jeune poète provençal, Frédéric Mistral, fonda avec quelques autres une association littéraire destinée à défendre et illustrer sa langue et sa culture. Ils nommèrent cette école Félibrige, mot à l’étymologie mystérieuse, mais où se croisent la joie, le livre et la liberté. En 1859, il fit mieux encore : il donna au Félibrige son étendard et son chef-d’oeuvre, Mirèio, vaste poème amoureux et épique.

Il se trouva que Gounod, dont le Faustétait créé cette année-là, lut Mireille peu après sa parution et en fut enthousiasmé. Il alla en trouver la musique ardente à Saint-Rémy-de-Provence comme Van Gogh allait chercher ses ciels à Aix. Si singulière, si dense, l’oeuvre connut une carrière difficile, fut maintes fois remaniée et dénaturée. Et bien entendu, la mort si émouvante de l’héroïne fut remplacée par un heureux mariage…

Ce n’est que bien plus tard, en 1939, grâce à Reynaldo Hahn, que Guy Ferrant et Henri Busser, disciple de Gounod, restituèrent la partition originale. Enfin, Mireille retrouvait ses couleurs et son étonnante progression dramatique, du beau matin de la Saint-Jean et des farandoles jusqu’à la saisissante scène du désert de la Crau et l’assomption finale.

Musique de Charles Gounod (1818-1893)
Livret de Michel Carré d'après le poème de Frédéric Mistral.
Direction musicale : Marc Minkowski
Décors : Ezio Frigerio
Costumes : Franca Squarciapino
Lumières : Vinicio Cheli
Chorégraphie : Patrick Ségot
Chef de chœur : Patrick Marie Aubert
Orchestre et choeur de l’Opéra national de Paris

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Mireille

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment