Mille francs de récompense

du 11 mai au 5 juin 2011
3h15 avec entracte

Mille francs de récompense

CLASSIQUE Terminé

Un des joyaux du Théâtre en liberté de Victor Hugo, une bande de comédiens chevronnés, et un metteur en scène qui a le goût du conte et le sens du rythme... Voilà un grand spectacle populaire, comme sait si bien les réussir Laurent Pelly.
  • Entre boulevard du crime et réquisitoire politique

 " La vérité finit toujours par être inconnue. "  Victor Hugo

Choisissez un texte éloquent, haletant, l’un des joyaux du Théâtre en liberté de Victor Hugo : quatre actes d’un drame en prose situé dans le Paris de la Restauration, et qui est un peu le cousin théâtral des Misérables, avec l’inénarrable Glapieu faisant office de Jean Valjean. Détaillez amoureusement les personnages : le repris de justice au grand coeur, pourchassé par la police, qui se jette juste à temps chez la belle Cyprienne ; la mère de celle-ci, Etiennette, qui n’a jamais pu oublier l’amour de sa vie, perdu dans les guerres napoléoniennes, et prend soin comme elle peut de son vieux père malade ; Edgar Marc, employé modèle, qui vient rendre visite à sa tendre fiancée à l’instant même où les huissiers viennent saisir le mobilier de la petite famille ; le démoniaque Rousseline, prêt à toutes les infamies - mais toujours dans le strict cadre de la loi, rien que la loi ! – pour parvenir à ses fins, et qui contraindrait Cyprienne à lui sacrifier son bien-aimé, si la Providence n’avait pas caché ce bon Glapieu derrière un rideau…

Epluchez avec soin la folle cascade d’incidents, puis détachez-en les thèmes qui n’ont rien perdu de leur sinistre actualité : la pauvreté aux abois, la brutalité de certaines mécaniques sociales, une soif inextinguible d’humanité et de justice. Saupoudrez de verve hugolienne un joli portrait de viveur blasé : le jeune et noble M. de Pontresme, qui ne songe qu’aux plaisirs de la table et du jeu, et que la nouvelle de sa nomination à de hautes fonctions judiciaires laisse plus consterné que n’aurait fait l’annonce de sa ruine.

Prenez une bande de comédiens chevronnés ; confiez-leur la quasi orpheline sans défense, le monstre qui la convoite, le jeune premier prêt par amour à risquer le suicide (au moral comme au physique), et enfin le sublime redresseur de torts, ange gardien ou bouc émissaire qui finira par faire triompher la justice, même si « la vérité finit toujours par être inconnue ». N’ayez garde d’oublier, bien entendu, celui dont il ne faut pas trop parler, puisqu’en cet homme vont se croiser puis se dénouer tous les fils de l’intrigue : le mystérieux baron de Puencarral. Soudez l’équipe autour d’un metteur en scène qui a le goût du conte, le sens du rythme, l’amour du spectacle et ce qu’il faut d’humour pour enlever sur les chapeaux de roue cette incroyable et sombre histoire. Dressez le tout dans des décors où se découpent en ombres chinoises les figurants du drame, et laissez mijoter une soirée devant le public : voilà Mille francs de récompense – tout simplement un grand spectacle populaire, comme sait si bien les réussir Laurent Pelly.

Avec la participation de Jacques Escoffet.

  • La presse en parle

« Laurent Pelly s’est emparé avec délectation de cette œuvre méconnue de Victor Hugo, écrite pendant son exil sous le Second Empire. (...) Et puis il y a les décors de cette action policière et romantique, le Paris du 19ème siècle, ses toits, ses prisons, ses lieux de marivaudage…aucunes fausses notes dans la scénographie de Chantal Thomas.» Stéphane Capron, Scèneweb.fr

Sélection d’avis du public

Mille francs de récompense Le 15 mai 2011 à 00h50

Démarre doucement, va crescendo, fin splendide. Remarquable. Du grand Hugo, très bonne intrigue, très bonne mise en scène. Que du bonheur !!! J'ai adoré, je recommande viveme

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Mille francs de récompense Le 15 mai 2011 à 00h50

Démarre doucement, va crescendo, fin splendide. Remarquable. Du grand Hugo, très bonne intrigue, très bonne mise en scène. Que du bonheur !!! J'ai adoré, je recommande viveme

Informations pratiques

Odéon - Théâtre de l'Europe

Place de l'Odéon 75006 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Librairie/boutique Restaurant Saint-Michel Salle climatisée Vestiaire
  • Métro : Odéon à 284 m
  • RER : Luxembourg à 472 m
  • Bus : Théâtre de l'Odéon à 29 m, Sénat à 90 m, Saint-Germain - Odéon à 229 m, Luxembourg à 252 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Odéon - Théâtre de l'Europe
Place de l'Odéon 75006 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 5 juin 2011

Pourraient aussi vous intéresser

Les Démons

Comédie-Française - Salle Richelieu

- 22%
Montaigne, les Essais

Théâtre de Poche-Montparnasse

- 20%
Le menteur

Théâtre de Poche-Montparnasse

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

Spectacle terminé depuis le dimanche 5 juin 2011