Memories of Sarajevo

Théâtre des Quartiers d'Ivry , Ivry-sur-Seine

Du 09 au 19 novembre 2017
Durée : 2h30

CONTEMPORAIN

,

Sélection Pièce d'actualité

Le diptyque Memories of Sarajevo et Dans les ruines d’Athènes du Birgit Ensemble forme avec les créations précédentes une tétralogie Europe, mon amour. Ces créations traversent les années 90 et le début des années 2000 avec comme angle d’attaque les relations complexes entre les institutions européennes et deux événements majeurs de la fin du XXème et du début du XXIème siècle en Europe  : le siège de Sarajevo et l’impact de la crise économique en Grèce.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 19 novembre 2017

 

Memories of Sarajevo

De

Grégoire Letouvet

,

Romain Maron

Mise en scène

Julie Bertin

,

Jade Herbulot

Avec

Eleonore Arnaud

,

Lou Chauvain

,

Pauline Deshons

,

Pierre Duprat

,

Anna Fournier

,

Kevin Garnichat

,

Lazare Herson-Macarel

,

Timothée Lepeltier

,

Elise Lhomeau

,

Antoine Louvard

,

Estelle Meyer

,

Morgane Nairaud

,

Loïc Riewer

,

Marie Sambourg

  • Europe, mon amour

Le diptyque Memories of Sarajevo et Dans les ruines d’Athènes forme avec les créations précédentes une tétralogie Europe, mon amour. Ces créations traversent les années 90 et le début des années 2000 avec comme angle d’attaque les relations complexes entre les institutions européennes et deux événements majeurs de la fin du XXème et du début du XXIème siècle en Europe  : le siège de Sarajevo et l’impact de la crise économique en Grèce.

  • Le Birgit Ensemble

Le Birgit Ensemble est fondé en 2014 par Julie Bertin et Jade Herbulot avec la présentation de leur premier projet Berliner Mauer  : vestiges - spectacle consacré à l´histoire du Mur de Berlin - en Décembre 2013 au Conservatoire national supérieur d´art dramatique. Ce spectacle est programmé au Théâtre Gérard Philipe - Centre Dramatique National de Saint-Denis et au Théâtre des Quartiers d´Ivry. En 2015, elles créent Pour un prélude, deuxième spectacle abordant le passage à l’an 2000.

« On nous a enseigné l’Europe mais nous sentons bien que le modèle de nos prédécesseurs a commencé à se fissurer bien avant aujourd’hui. Quelles sont les causes de notre défiance envers les institutions européennes  ? Loin de vouloir dresser un catalogue sombre et pessimiste du temps présent, nous souhaitons avec ces spectacles convoquer la conscience de nos propres potentialités historiques - et donc agir -, de manière à établir une perspective qui nous autorise à nous penser un avenir. 

  • La presse

« Julie Bertin et Jade Herbulot ont du théâtre une haute idée, où se mêlent ambition artistique et sens du service public. Elles livrent une épopée historique, entre fiction et documentaire, qu’on quitte le cerveau en ébullition. (...) De tout cela, elles font une représentation haletante et roborative, qui oscille entre intime et politique, bascule des rues de la ville assiégée aux coulisses aseptisées du pouvoir. Sur scène, de jeunes acteurs. Tous sont animés par la rage de voir l’utopie s’être transformée en une farce macabre. » Joëlle Gayot, Télérama sortir

«  Nourri d’un long travail de recherches, d’archives, de voyages et de rencontres, Memories of Sarajevo n’est pas pour autant du théâtre documentaire, mais du théâtre documenté, qui fait entrer les spectateurs dans le jeu de la représentation. Les quatorze acteurs du Birgit Ensemble déroulent l’histoire du siège de Sarajevo, en suivant la chronologie, du 6 avril 1992 au 29 février 1996, et en délaissant les faits de guerre, qui sont souvent les premiers mis en avant dans les documentaires. » Brigitte Salino, Le Monde

« Passionnant, complexe, actuel. Nos deux metteurs en scène n’ont pas froid aux yeux. Elles se sont plongées dans les archives avec ferveur. Travail titanesque... Elles ont décidé de traiter le sujet par la satire, la fable grinçante, celle qui oscille entre ironie mordante et rire jaune. Memories of Sarajevo et Dans les Ruines d’Athènes se jouent vite, portées par une bande d’acteurs qui ne chôment pas, toujours sur le qui-vive, en alerte maximale. Il faut saluer l’audace, la joyeuse énergie qui se dégage du plateau. Cette tentative de raconter l’Europe, ses failles, sa décrépitude, par une génération qui se sent bien plus européenne que ses aînés et rêve d’une autre Europe. » Marie-José Sirach, L’Humanité

  • Vive la démocratie ! Vive la liberté  ! Vive l’Europe  !

Memories of Sarajevo commence ainsi en février 1992 lors de la ratification du Traité de Maastricht, un mois avant le début du siège de Sarajevo, et s’achève en 1995 avec la signature des Accords de Dayton.

Cela commencerait comme une comédie-musicale  : les Douze signataires du Traité de Maastricht annoncent en fanfare la création de l’Union Européenne. « Ô joie  ! Ô joie  ! » chantent-ils alors, entonnant avec enthousiasme la 9ème symphonie de Beethoven. Ils reprennent gaiement  : «  Vive la démocratie  ! Vive la liberté  ! Vive l’Europe ! ». Un mois plus tard, la Bosnie-Herzégovine déclare son indépendance malgré l’opposition farouche du Parti Démocratique Serbe  : la guerre civile éclate.

Avec Memories of Sarajevo, nous voulons faire se confronter le discours idéaliste et humaniste des dirigeants de l’Union Européenne avec la boucherie qui a lieu chez les pays voisins. En somme, l’histoire du Siège de Sarajevo en constituant un contrepoint cinglant aux discours qui prônent « l’Europe des nations » contre «  l’Europe des nationalismes », nous permet de ressaisir ce qui a marqué souterrainement notre enfance avant que se soient constituées nos consciences politiques, de repérer les discordances des institutions qui aujourd’hui nous régissent.

À la réalité crue du conflit fait écho un récit mythique  : celui d’Europe, fille d’Agénor, roi de Phénicie situé dans le Liban actuel. Enlevée par Zeus métamorphosé pour l’occasion en taureau, elle “ regarde vers le rivage qui fuit ”… et chantera pour nous « Sarajevo, mon amour  ».

Julie Bertin - Jade Herbulot

Avis du public : Memories of Sarajevo

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Julien B. (14 avis) 17 novembre 2017

Excellente jeune troupe Une jeune troupe pleine de dynamisme et d'enthousiasme, portant un texte sensible, accessible et informé sur la guerre en Bosnie. Pour mieux se souvenir ou alors, pour ceux n'ayant pas connu la période, comprendre.
0
0

Spectacles consultés récemment