Mademoiselle Julie

Paris 18e
du 20 au 21 novembre 2018
1h30

Mademoiselle Julie

Trois grands noms du théâtre et du cinéma contemporains réunis à l’Atelier autour du chef d’œuvre sulfureux d'August Strindberg. On accourt !
Si on doit voir ou revoir ce chef d’œuvre d’August Strindberg, on ne peut pas passer à côté de la mise en scène de Julie Brochen, créée pour la troublante Anna Mouglalis et le non moins charismatique Xavier Legrand. Le texte dérange, le jeu est saisissant… une claque !
  • Un huis clos poignant

Chef-d’œuvre d’August Stringberg, Mademoiselle Julie révèle un huis clos tragique et poignant.

La pièce en un acte jugée à sa création en 1888 trop sulfureuse par les autorités suédoises met en scène une jeune aristocrate, Julie, qui, durant la nuit de la Saint Jean, s’abandonne à ses désirs sensuels dans les bras du valet de son père, Jean.

Mademoiselle Julie explore simultanément au travers de la passion, de l’exaltation et de l’inconscience la guerre des sexes, la lutte des classes ou des cerveaux jusqu’au drame implacable.

Pour servir ce monument de la littérature, les acteurs, Anna Mouglalis dans le rôle de Julie (inoubliable interprète de Coco Chanel au cinéma et première femme Présidente de la République dans la célèbre série TV Baron noir) et Xavier Legrand dans le rôle de Jean (récompensé en tant que réalisateur par 5 Césars en 2019 pour son film Jusqu’à la Garde) ont fait appel au metteur en scène Julie Brochen (ex directrice du Théâtre National de Strasbourg et du Théâtre de l’Aquarium à Paris) pour les accompagner dans le rôle de Kristin et dans la mise en scène de cette nouvelle création.

Une œuvre magistrale interprétée par une distribution hors-pair !

  • La presse

« On quitte le théâtre incapable de trancher : qui est coupable et qui est victime ? C'est à cette indécision finale que l'on sait que ce spectacle est à la juste place. » Télérama sortir TT

« Perverse et envoûtante, cette Mademoiselle Julie, de Strindberg, mise en scène avec passion par Julie Brochen, offre à Anna Mouglalis un rôle d’une densité rare. » L'Humanité

« Face à face au sommet entre Anna Mouglalis et Xavier Legrand dans cette version de Mademoiselle Julie de Strindberg, sous le regard de la metteuse Julie Brochen, qui livre une lecture lumineuse de la pièce. L’ivresse de la nuit de la Saint-Jean coule à flots sur le plateau du Théâtre de l’Atelier. » Sceneweb

  • « Dieu Julie »

« J’ai lu et joué Mademoiselle Julie, il y a une vingtaine d’année en sortant du Conservatoire. J’avais alors une vision sombre de cette pièce, nourrie depuis par mon travail de mise en scène sur Père aux côtés d’Anne Alvaro et de François Marthouret, une pièce où le couple se débat encore plus violemment.

La violence des rapports conjugaux, et cette incommunicabilité fondamentale faisait écran à une lecture plus profonde et plus vraie de l’écriture de Strindberg. Bergman m’a indiqué un chemin vers lui, et Anna Mouglalis et Xavier Legrand m’ont permis de le redécouvrir. Je relis grâce à eux Mademoiselle Julie aujourd’hui. Je suis frappée par la sensualité et l’audace de cette pièce si hautement décriée et critiquée lors de sa création.

C’est en effet incroyablement nouveau, très actuel. Le texte est saisissant, il échappe à toute contextualisation, il dérange, il nous malmène mais il suscite aussi dans le travail une joie profonde, une jubilation. C’est cette joie, cette ivresse, cette danse à laquelle le spectateur est confronté, invité d’abord avec une certaine nonchalance puis pris dans un rythme qui se resserre et qui finit par nous surprendre tous au lever du jour.

« Dieu Julie » chanté par la voix grave et lumineuse de Gribouille est alors pour nous comme le chant des oiseaux au petit matin qui nous accompagne vers la sortie du théâtre, alors que le serin de Julie, lui, ne chantera plus. »

Julie Brochen

Sélection d’avis du public

Par Damien P. - 20 février 2023 à 09h14

Un très bon spectacle, émouvant et cruel. On est tenu en haleine jusqu'à la fin car on ne sait pas où va nous mener ce jeu dangereux. A conseiller !

Par Jean-Aymeric F. - 30 octobre 2019 à 11h06

Belle interprétation par un jeu d'acteur mis en avant par la sobriété du décor et la force des sentiments de ceux-ci

Mlle Julie Par Constancia E. - 28 octobre 2019 à 08h33

Très bien jouée cette pièce de Strindberg. À ne pas rater!

Enivrant! Un spectacle puissant! Par Eliane D. - 25 octobre 2019 à 15h17

La mise en scène est saisissante, le décor est poétique tel un tableau de maître! Un grand Xavier Legrand impressionnant de précision. Le trio fonctionne à merveille! Puissant!

Synthèse des avis du public

3,9 / 5

Pour 25 Notes

48%
24%
8%
12%
8%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

4 25 5
Par Damien P. (8 avis) - 20 février 2023 à 09h14

Un très bon spectacle, émouvant et cruel. On est tenu en haleine jusqu'à la fin car on ne sait pas où va nous mener ce jeu dangereux. A conseiller !

Par Jean-Aymeric F. (3 avis) - 30 octobre 2019 à 11h06

Belle interprétation par un jeu d'acteur mis en avant par la sobriété du décor et la force des sentiments de ceux-ci

Mlle Julie Par Constancia E. (2 avis) - 28 octobre 2019 à 08h33

Très bien jouée cette pièce de Strindberg. À ne pas rater!

Enivrant! Un spectacle puissant! Par Eliane D. (3 avis) - 25 octobre 2019 à 15h17

La mise en scène est saisissante, le décor est poétique tel un tableau de maître! Un grand Xavier Legrand impressionnant de précision. Le trio fonctionne à merveille! Puissant!

Très belle interprétation où les sentiments s'entrechoquent avec les codes de la société. Par Sylvie C. (11 avis) - 14 octobre 2019 à 17h29

La mise en scène sobre et sans effusion fait ressortir d'autant les tourments et aller retours émotions/devoirs des protagonistes. J'ai déjà vu cette pièce et c'est une lecture différente qui est proposée ici, avec plus d'immédiateté et moins de destinée prévisible, due à l'interprétation d'Anna Mouglalis ; une vraie belle réussite à aller applaudir !!

Mademoiselle Julie Par Miren A. (2 avis) - 12 octobre 2019 à 09h47

Un grand bravo à Anna Mouglalis pour son incarnation d'un Julie excédée par sa sensualité contrainte au delà de toute mesure par le cadre social. Il n'y a pas d'amitié possible entre la maîtresse et le valet de son père, mais la haine sociale va servir de carburant à l'excitation des sens, la nuit de la Saint-Jean, alors qu'il fait chaud, que la dans échauffe les corps etc... L'excitation entraîne le passage à l'acte, et la haine de classe se nourrit encore davantage de ce passage à l'acte. Celle qui ne tenait debout que par son arrogance de classe qui la faisait dominatrice n'a plus qu'à se suicider - d'une façon superbement représentée... Le cynisme froid du valet, par lequel il reprend la maîtrise de la situation, ne fait pas oublier qu'il a été tenté d'aimer cette jeune fille, l'acteur sait nous faire saisir les nuances de sa vie sentimentale. Ce qui sort vainqueur de cet affrontement, hélas, c'est la haine de classe. J'ai particulièrement apprécié comme est mise en relief la richesse et la diversité des affects, la tentation d'aimer et la victoire des barrières qui assurent la pérennité de l'organisation sociale: en cela ce texte reste d'actualité et la mise en scène nous le rend accessible, au-delà des conventions qui ont évidemment changé.

Par Marc R. (1 avis) - 11 octobre 2019 à 17h43

Un ennui mortel !

Par Francois J. (1 avis) - 10 octobre 2019 à 23h37

Superbe texte, acteurs merveilleux, mise en scéne convaincante. Un excellent moment

Par CAROLINE C. (2 avis) - 5 octobre 2019 à 22h32

3 acteurs magnifiques ! belle mise en scène sobre et efficace une lecture de cette pièce terrible on en sort si troublés il faut une grande force pour jouer ce texte tous les soirs... public allez-y !!! à ne pas manquer! bravo courage!!!

Mademoiselle Julie Par Mireille D. (2 avis) - 3 juillet 2019 à 16h12

Très beau théâtre, un moment intense magnifiquement rendu.

MADEMOISELLE JULIE Par laurenceb (20 avis) - 1° juillet 2019 à 12h47

très bonne interprétation décors constumes parfaits ... un régal

Captivant et subtil Par ERIC-JEAN P. (1 avis) - 30 juin 2019 à 09h13

Le retournement de situation se vit sans le comprendre, tout le jeu des acteurs tient dans cette capacité à nous porter mais également transmettre cette dimension déraisonnée de leurs actes. Autant dire que texte, mise en scène et acteurs sont indiscutablement dans un équilibre parfait.

Par Pascale M. (1 avis) - 24 juin 2019 à 14h39

Très belle pièce de Strindberg, très puissante. Malheureusement fort mal interprétée par Anna Mouglalis, qui surjoue, sans nuance. Vraiment dommage d'autant que les 2 autres acteurs sont excellents. Donc je ne recommande pas

Déséquilibre Par Maou19 (2 avis) - 24 juin 2019 à 09h20

Impossible d'entrer dans cette pièce tant l'interprétation est déséquilibrée. Xavier Legrand est magnifique de justesse et d'intensité maîtrisée mais hélas il joue tout seul, en face d'une actrice sans nuances, dont le fil de la folie fait penser à l'ébriété surjouée. Anna Mouglalis force son personnage dans une direction presque ridicule, et on ne croit pas un instant à ce couple qui devrait avoir presque 20 ans d'écart (il l'a vue grandir). Non, je n'adhère pas.

Intéressant Par Patrick H. (4 avis) - 20 juin 2019 à 09h11

Très bon jeu d'acteurs mais un peu déséquilibré, on a du mal à vraiment "rentrer" dans la pièce

Informations pratiques

L'étoile du nord

16, rue Georgette Agutte 75018 Paris

Bar Montmartre
  • Métro : Porte de Saint-Ouen à 352 m
  • Tram : Porte de Saint-Ouen à 318 m
  • Bus : Firmin Gémier à 140 m, Vauvenargues à 167 m, Porte de Saint-Ouen à 304 m, Navier à 327 m, Damrémont - Championnet à 331 m, Angélique Compoint à 362 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

L'étoile du nord
16, rue Georgette Agutte 75018 Paris
Spectacle terminé depuis le mercredi 21 novembre 2018

Pourraient aussi vous intéresser

- 44%
La porte à côté

Théâtre Saint-Georges

Un Tramway nommé Désir

Théâtre des Bouffes Parisiens

- 50%
Le Cid

Artistic Athévains

- 42%
Cyrano

Théâtre Lepic

- 22%
L'Éducation sentimentale

Théâtre de Poche-Montparnasse

Spectacle terminé depuis le mercredi 21 novembre 2018