Prochainement à l’affiche

Peur(s)

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Ouvert Paris | le 29 novembre 2017
CONTEMPORAIN, Festival
RESERVER

À partir de 4 €

 

Anciennement à l’affiche

Molly S.

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Trévise Paris | du 07 au 31 décembre 2016
MUSIQUE & DANSE, Théâtre musical

Spectacle terminé depuis le 31 décembre 2016

 

Julie Brochen

  • Formation

Après des études de philosophie, Julie Brochen entre au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, dans les classes de Madeleine Marion et de Stuart Seide.

  • Comédienne

Elle travaille ensuite avec Piotr Fomenko, pour La Dame de Pique de Pouchkine, Georges Lavaudant pour Les trois Electre, ainsi qu’avec Alexandre Kaliaguine et Anastasia Vertinskaïa (du Théâtre d’Art de Moscou) pour Tchekov Acte III aux Amandiers à Nanterre. Elle participe également à une rencontre autour de Maeterlinck avec Claude Régy, dans le cadre de l’Institut Nomade de mise en scène.

Comédienne dès 1988, elle participe à de nombreux spectacles dont :
Le Faiseur de théâtre
de Thomas Bernhardt, m.e.s. Jean-Pierre Vincent
Faust de Fernando Pessoa, m.e.s. Aurélien Recoing
Comment Faire Vivre Le Dit de Stuart Seide
Le Procès de Frantz Kafka m.e.s Nicolas Liautard
La Dispute de Marivaux m.e.s Dominique Pitoise
Le Régisseur de la Chrétienté de Sébastien Barry m.e.s. Stuart Seide
Homme pour Homme de Bertolt Brecht m.e.s Laurent Laffargue
L’Echange de Paul Claudel m.e.s. Jean-Pierre Vincent

  • Metteur en scène

En 1993, elle fonde sa compagnie Les Compagnons de Jeu et monte, dès l’année suivante, La Cagnotte de Labiche et Alfred Delacour, Penthésilée de Kleist dans la traduction de Julien Gracq. En 1998, elle met en scène Naissances nouveaux mondes, courtes pièces des auteurs contemporains Rodrigo Garcia et Roland Fichet, ainsi que Le Décaméron des femmes de Julia Voznesenskaya.

En 2001, elle aborde l’opéra avec Die Lustigen Nibelungen d’Oscar Strauss. Suit La Petite Renarde rusée au Festival d’Aix-en-Provence en 2002, année où elle prend la direction du Théâtre de l’Aquarium, à la Cartoucherie.

Après plusieurs années de travail sur Tchekhov, elle monte Oncle Vania en diptyque avec Le Cadavre vivant de Tolstoï en 2003 ; elle crée au Théâtre Vidy Lausanne, puis présente au Théâtre de l’Aquarium dans le cadre du Festival d’Automne à Paris 2005 et en tournée, Hanjo de Mishima, qui a reçu le Molière 2006 de la compagnie.

L’Histoire vraie de La Périchole, adaptation théâtrale de Julie Brochen d’après La Périchole de Jacques Offenbach sous la direction musicale de Vincent Leterme a été créée au Festival d’Aix-en-Provence le 4 juillet 2006. En 2007 elle monte L'échange de Paul Claudel et Paroles d'acteurs d'après Jean-Luc Lagarce.

  • Au cinéma et à la télévision

Au cinéma, elle a joué dans 24 mesures de Jalil Lespert, Le Leurre (C.M.) de Paul Vecchiali, Les yeux ouverts (C.M.) de J. Abecassis, La vie parisienne (C.M.) d’Hélène Angèle, Comme neige au soleil et Le secret de Lucie de Louise Thermes, La fidélité d’Andrzej Zulawski et Demon lover d’Olivier Assayas. À la télévision, elle a joué dans La tendresse de l’araignée et L'impure de Paul Vecchiali, Jeanne, Marie et les autres de Jacques Renard et La voix de son maître de Luc Béraud.

  • Divers

Julie Brochen dirige le Théâtre de l’Aquarium depuis janvier 2002 et vient d’être nommée directrice du Théâtre National de Strasbourg.

Avis du public : Julie Brochen

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS