Les poètes mentent mal

Etoile du Nord , Paris

Du 10 au 20 juillet 2008

CONTEMPORAIN

Tobias, un poète qui ne veut pas être nommé comme tel, tient une petite boutique au milieu d'un groupe de vagabonds et de prostituées, une sorte de cour des miracles. Un texte autour de l'utopie, de ce qui ne peut plus se penser, de ce que des êtres peuvent continuer à espérer (malgré tout...).
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 20 juillet 2008

 

Les poètes mentent mal

De

Eugène Durif

Mise en scène

Sophie Loucachevsky

Avec

Guillaume Barbot

,

Marcus Borja

,

Renaud Boutin

,

Louis Caratini

,

Céline Champinot

,

Pierre-Antoine Chevalier

,

Thomas Favre

,

Benoît Felix-Lombard

,

Nicole Génovèse

,

Maëva Husband

,

Roxane Kasperski

,

Adeline Kohl

,

Yannik Landrein

,

Claire Méchin

,

Adrienne Winling

Pour résumer très sommairement, c'est un texte autour de l'utopie, de ce qui ne peut plus se penser, de ce que des êtres peuvent continuer à espérer (malgré tout...).

Tobias, un poète qui ne veut pas être nommé comme tel, tient une petite boutique au milieu d'un groupe de vagabonds et de prostituées, une sorte de cour des miracles.

Deux nouveaux arrivants, Géronimo et Otto, viennent de se joindre au groupe. Ce sont des "révolutionnaires professionnels" en rupture de ban. En écho, Hector le perroquet, fredonne des fatrasies obscènes, joyeuses et poétiques. Tobias est accompagné de Marie, une exprostituée, devenue la maîtresse de Maxime, le parrain de la mafia. Et aussi une fille (celle qui n’a pas de nom) rejetée et condamnée à errer, exclue parmi les exclus. Arrive un charlatan, surnommé "Boniment". Maxime, et ses deux hommes de main, Igor et Maxime, partent à la recherche de Marie. L’histoire vire au fait-divers. Sur fond de chansons…

E.D.

Dans le cadre des Manifestations artistiques d’été à L’étoile du nord On n'arrête pas le travail - 2ème édition.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les poètes mentent mal

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Wilfried M. (1 avis) 20 juillet 2008

Les poètes mentent mal Je n'ai pas la prétention de savoir ce que l'auteur voulait faire passer comme message dans sa pièce, malgré le fait que j'ai lu sa lettre d'intentions. Si celles-ci étaient louables, la réalisation me laisse pour le moins perplexe : Des brins d'histoire, pour ne pas dire des brindilles, a peine liées les une aux autres par une unité de lieu : "les bas-fonds", des personnages qui n'ont pas grand chose à se dire les uns aux autres. On a l'impression qu'ils ont plus de choses à dire au public, mais je n'ai pas bien réussi à savoir quoi. Alors on interpelle, on dénonce par exemple des extrèmes dans le coté pervers du monde, par ailleurs on montre des fesses et des seins, mais on s'en tient là, sans qu'aucune autre chose ne nous amène à penser plus avant. Moi j'ai eu l'impression qu'on cherchait à faire une fresque des bas-fonds, mais sans qu'il n'y ait une quelconque unité liant l'ensemble. On ressort à peine frustré de ne rien comprendre. Surtout que la pièce est tronquée...
0
0

Spectacles consultés récemment