Actuellement à l’affiche : Eugène Durif

Carnival jusqu'à 33% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cirque électrique Paris | du 22 novembre au 23 décembre 2017 | Durée : 50 minutes
JEUNE PUBLIC, Cirque, Conte, Maternelle
RESERVER

À partir de 18 € , 12 € pour les adhérents

 

Prochainement à l’affiche

Lucia Anna Livia Joyce - En mouvement(s) jusqu'à 21% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Reine Blanche Paris | du 17 au 28 avril 2018 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN, Biopic
RESERVER

À partir de 22,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Le cercle des utopistes anonymes

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Grand Parquet Paris | du 09 avril au 03 mai 2015
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 03 mai 2015

 

Eugène Durif

  • En quelques mots

Originaire de la région lyonnaise, il a fait des études de philosophie et a été secrétaire de rédaction au Progès et au Matin de Paris. Il a publié de nombreux articles (dictionnaires des philosophes, PUF) et textes sur la littérature, le théâtre, la peinture dans des journaux et revues (Actuels, Action Poétique, Le journal à Royaumont, Les Lettres Françaises, Les cahiers de Propéro).

Il a écrit des poèmes, récits, nouvelles et pièces de théâtre (publiées chez Actes Sud Papiers et en Tapuscrits / Théâtre Ouvert). Plusieurs de ses pièces ont été créées notamment par Catherine Beau, Françoise Coupat, Eric Elmosnino, Alain Françon, Jean-Louis Hourdin, Charles Tordjman, Anne Torrès, Joel Jouanneau, Patrick Pineau.

Il a fondé en 1994 avec Catherine Beau, la Compagnie L’Envers du décor, implantée dans le Limousin.

Eugène Durif a également travaillé avec le Ballatum Théâtre et avec le groupe de Musique et de Théâtre de rue Métalovoice. Il a été boursier du Centre National des Lettres et de la Fondation Beaumarchais.

« J’aime ce qui ne tient pas tout à fait debout, ce qui chavire et tente de rester debout ; le moment où ça tombe et ça s’effondre bien comme il faut. J’aime les tentatives, l’équivoque, le trouble. Et aussi tenter de dire frontalement, voire maladroitement, ce qui me pèse. Parfois, cela se mêle. Parfois pas. J’aime les visages dans la rue, les mouvements des corps, les inflexions des voix. J’espère ne jamais savoir sur quel pied danser. »

Haut de page

  • Bibliographie

1986 Une Manière Noire, récit, Editions Verdier
1986 Conversation sur la Montagne, tirage limité La Maison du livre de pérouges (avec des lithographies de madeleine Lambert), puis éditions Michel Chomarat, 1990
1987 L'étreinte, le temps, Edition Comp'Act
1989 Salomé, les yeux tus, (avec des gravures de Paul Hickin), Editions Comp'Act
Tonkin-Alger, Tapuscrit / Théâtre Ouvert (épuisé), puis éditions Comp'Act (épuisé), puis Actes Sud-Papiers, 1995, avec Maison du peuple
1990 L’arbre de Jonas (bilingue français allemand), Tapuscrit / Théâtre ouvert
1991 Le petit Bois, éditions Comp'Act (épuisé)
1994 B.M.C. (Bordel Militaire de Campagne), éditions Comp'Act (épuisé)
1995 Paroles échappées du choeur, éditions Paroles d'Aube, 1995
1994 Croisements, divagations, suivi de Chorégraphie à blanc, Actes Sud-papiers
1996 Via Négativa (Comédie), Actes Sud-papiers
Les Petites Heures, Tapuscrit / Théâtre Ouvert, 1992, suivi de Eaux dormantes, Actes Sud-Papiers,1996
1996 Nerfs et naufrages (sotie), Tapuscrit / Théâtre Ouvert
1997 Meurtres hors champ, Tapuscrit / Théâtre Ouvert, réédition Actes Sud-Papiers 1999
1997 De si peu se souvenir, dans Lyon, ville écrite, Stock
1998 La Petite histoire, L’école des Loisirs (collection théâtre)
1998 Le coup de pied de l’ange, La Polygraphe, numéro deux, Comp’Act
1998 Comme un qui parle tout seul, Editions Parole d’Aube (L’adieu au siècle)
1999 Filons vers les îles Marquises, (opérette), Editions Actes Sud
2000 Pochade Millénariste pour les élèves du TNS (publiée en 2000, Ed. Actes Sud-Papiers)
2000 Têtes Farçues, L’Ecole des Loisirs
2001 Sale temps pour les vivants (Flammarion), roman
2001 Maison d’hôtes (radio-drame) Tapuscrit / Théâtre ouvert
2001 Divertissement bourgeois
2002 Ni une, ni deux (Actes Sud-Papiers)
2003 Le plancher des vaches
2004 Mais où est donc Mac Guffin ?
2004 De plus en plus de gens deviennent gauchers (nouvelles), L'école des loisirs, 2004
2005 Hier, c’est mon anniversaire (sur une seule main), Actes Sud-Papiers
Les Eaux dormantes
Parades éphémères
Pauvre folle Phèdre
La Nuit des feux
Même pas mort, créé en 2003
De nuit, il n’y en aura plus
Meurtres hors champ
, créé en 2008
C'est la faute à Rabelais

Haut de page

  • Mises en scène avec Catherine Beau

Quel est ce sexe qu’ont les anges, d’après des textes de Jean-Pierre Brisset (création 1997 au festival des Francophonies, festival de Québec)
Filons vers les îles Marquises (opérette, création 1999, CDN du Limousin)
Les Clampins songeurs d’après des textes de Ch. Fourier, avec des musiques d’Antoine Rosset, Jean-Christophe Cornier, Jean-Marie Gérintes
Divertissement bourgeois d’Eugène Durif
Les Grenouilles qui vont sur l’eau ont-elles des ailes ? d’après Jean-Pierre Brisset (création 2002 au Théâtre du Rond-Point).

Avis du public : Eugène Durif

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS