Les contes des mille et une nuits

1
2
3
4
5

Théâtre de la Porte Saint-Martin , Paris

Du 25 octobre 2000 au 17 février 2001
Durée : 2H00

CLASSIQUE

Un univers coloré et fantastique de palais somptueux, de musiques orientales, de foules bigarrées, de lampes magiques, de mystérieuses femmes voilées, de pachas opulents, de princes téméraires et de méchants vizirs. Toute la beauté étrange d'une oeuvre unique au monde dans sa variété et sa richesse.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 17 février 2001

 

Les contes des mille et une nuits

Mise en scène

Jean-Philippe Daguerre

Avec

Bruno Biezunski

,

Alfred Cohen

,

Dov Cohen

,

Ismaël Djema

,

Dogan Ertener

,

David Ferrara

,

Faïza Kaddour

,

Lyndia Lesauvage

,

Laurence Pollet-Villard

,

Ydire Saïdi

,

Stéphane Soo-Mongo

,

Guillaume Tobo

,

Jean-François Toulouse

,

Juliette Uebersfeld

,

Stéphanie Wurtz

Un titre qui fait rêver, qui déclenche pêle-mêle en notre mémoire des images colorées et fantastiques de palais somptueux, de foules bigarrées, de tapis volants, de lampes magiques, de mystérieuses femmes voilées, de pachas opulents, de princes héroïques et de méchants vizirs... 

Une oeuvre du patrimoine universel dont nous proposons une version basée sur des vertus propres à toutes les civilisations, en particulier la justice et la tolérance : c’est l’occasion de réunir, sur un plateau, des comédiens d’origines diverses, majoritairement méditerranéennes et maghrébines, mais sans exclusive ; cette mosaïque pluriethnique reflète la réalité humaine et nous invite à rêver d’harmonie.

Nous vous proposons un voyage, une aventure, un dépaysement certain, mais avant tout la beauté étrange d’un récit à tiroirs, unique au monde dans sa variété et sa richesse.

Histoire de Shéhérazade
Le Génie et le pêcheur
Le Médecin Dûbân et le roi Yûnân
Histoire de Codadad
La Princesse de Deryabar
Le Dormeur éveillé
Histoire d’Aladin

"Avec une malice jubilatoire, quinze comédiens donnent une tournure résolument joyeuse à ce grand classique de la culture orientale. Les contes, emboîtés les uns dans les autres, forment une trame échevelée. Le spectateur se trouve dans la position du calife qui attend la conclusion d’histoires que Shéhérazade repousse sans cesse à plus tard. Et alors, ensuite, et après ? Avec des scènes comiques, tragiques, des clins d’oeil à la bande dessinée et au cinéma, des danses du ventre saluées par les youyous dans la salle, on est emporté dans une fête brillante par une mise en scène remarquable." Télérama

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les contes des mille et une nuits

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment