Les Troyennes

1
2
3
4
5

Théâtre du Châtelet , Paris

Du 20 au 26 juin 2020
Durée : 1h50

MUSIQUE & DANSE

,

En langue étrangère

,

Opéra

,

Sélection Evénement

,

Théâtre d'ailleurs

,

Tragédie

Le Théâtre National de Corée et le metteur en scène singapourien Ong Keng Sen adaptent la tragédie grecque d’Euripide en un opéra coréen contemporain. En coréen surtitré en français.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 57,50 €

Prix tous frais inclus


 

Photos & vidéos

Les Troyennes

De

 Euripide

,

Jung Jae-il

,

Ahn Sook-sun

Adaptation

Bae Sam-sik

Chorégraphie

Wen Hui

Mise en scène

Ong Keng Sen

Direction musicale

Jung Jae-il

Avec

Heo Ae-sun

,

Min Eun-kyung

,

Choi Ho-Sung

,

Kim Ji-Sook

,

Seo Jung-kum

,

Kim Jun-soo

,

Kim Kum-mi

,

Lee Kwang-bok

,

Kim Mi-Jin

,

Jung Mi-jung

,

Yi So-yeon

,

Yu Tae-pyung-yang

,

Na Yoonyoung

,

Lee Youn-joo

,

Cho Yu-ah

  • Un opéra contemporain

Invité par le Théâtre national coréen de Séoul, le metteur en scène singapourien Ong Keng Sen lui a proposé d’adapter Les Troyennes en un opéra contemporain basé sur le pansori (récits musicaux traditionnels coréens). À travers la tragédie grecque d’Euripide, son spectacle Les Troyennes établit un parallèle entre le traumatisme des femmes troyennes et les souffrances qu’ont pu connaître les femmes coréennes jusqu’à nos jours.

Ong Keng Sen a utilisé ici le changgeuk, un genre théâtral dérivé du pansori. Ce spectacle est d’ailleurs interprété par la National Changgeuk Company of Korea. Pour Les Troyennes, la composition du pansori a été confiée à une légende vivante : Ahn Sook-sun, la plus célèbre chanteuse de ce genre musical en Corée. Mais la guerre et ses violences étant un thème intemporel, Ong Keng Sen a souhaité introduire un versant contemporain dans son spectacle.

Spectacle présenté par le Théâtre National de Corée et la Compagnie Nationale Changgeuk de Corée.

  • La mise en scène

« J’ai eu la chance d’être présenté au compositeur Jung Jae-il. Je voulais aborder de manière inhabituelle le rôle ambigu d’Hélène de Troie, et je souhaitais aussi comprendre pourquoi le pansori coexiste avec la musique contemporaine dans le changgeuk. J’ai décidé de présenter Hélène comme un être intermédiaire entre le masculin et le féminin. Et j’ai choisi un chanteur de pansori pour ce rôle. Je voulais aussi introduire de la K-pop (pop coréenne) dans Les Troyennes parce que le spectacle comporte des éléments couvrant plusieurs siècles, de la guerre de Troie à nos jours. »

Ong Keng Sen l’a associée aux chœurs, qui commentent habituellement les événements des tragédies grecques.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les Troyennes

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment