Le Misanthrope

9 avis
Paris 12e

du 6 au 23 juin 2024 1h55

Le Misanthrope

Alceste est l’opposé de Célimène. Elle est tout ce qu’il déteste mais il l’aime passionnément. Œuvre magistrale, pièce admirablement composée, à l’équilibre parfait entre comédie et tragédie, Le Misanthrope n’a pas pris une ride et 400 ans après, est toujours à l’image du monde d’aujourd’hui. 

  • Un homme face au monde

En écrivant Le Misanthrope, Molière s’était lancé un défi ; il voulait réussir à représenter un homme entier, solitaire, totalement sincère, sans compromis et le confronter à une société contemporaine superficielle pleine de faux-semblants, aveugle et hypocrite, en besoin perpétuel de reconnaissance et incapable de donner un sens profond à son existence. Avec un Alceste amoureux, passionné, perdu, désespéré, sans repère, l’auteur cherche un chemin possible de salut pour l’homme. Faut-il partir vivre dans un désert, loin des hommes ou bien simplement se frayer un chemin entre ses frères et choisir un juste équilibre comme Philinte et Eliante ? Certes, il condamne Célimène à la fin mais ne nous donne pas de réponse. La vérité est-elle bonne à dire ? Quel pouvoir lui donner ? Que peut-on faire face à elle ? Et que peut notre homme face à nos travers, face à nos vices, face à l’amour et à la passion ? Molière cherchera toute sa vie, comme notre Alceste, « une » vérité dans un monde, son monde, condamné et broyé par le doute. Au contact de notre héros « donquichottesque » toute personne se heurte, se révèle comme face à un miroir brut qui ne mentira et ne trichera jamais : la vérité provoque et réveille l’autre, le fait sortir de lui même, de sa « zone de confort ». A la fin, malheureusement, le résultat est catastrophique : sans masque et en quelque sorte sans mensonge social, l’homme est une fatalité pour l’homme… et finalement ne peut aimer son prochain. Molière nous oblige à réfléchir sur l’art complexe du compromis afin de pouvoir vivre sereinement ensemble, en société et surtout avec l’être aimé, qui, comme Molière nous l’apprend, peut être notre contraire : Alceste est l’opposé de Célimène. Elle est tout ce qu’il déteste mais il l’aime passionnément.

Cette œuvre immense est à l’image de mon théâtre rêvé, fantasmé : un théâtre d’incarnation qui tend un miroir grossissant, tranchant, sans artifice au spectateur, à l’être humain. Par cette grande histoire et notre interprétation incarnée des personnages, je souhaite que le spectateur sorte de la salle ébranlé par ce qu’il a vu : une vision sans compromis de son époque.

Œuvre magistrale, pièce admirablement composée, à l’équilibre parfait entre comédie et tragédie, riche en rebondissements. Le Misanthrope n’a pas pris une ride et 400 ans après, est toujours à l’image du monde d’aujourd’hui. Manifeste social, politique et rêve de l’auteur, cette œuvre est et restera une pièce qui illumine ma vie de comédien et de metteur en scène, l’histoire d’un homme tendu vers la vérité et l’amour sincère mais harcelé par l’hypocrisie ambiante. Pour Molière le constat est amer : la bonté et l’amour ne sauveront jamais le monde et la vérité encore moins… Ne serait-ce pas lui le misanthrope ?

Thomas Le Douarec

  • La presse en parle

« Le Misanthrope 2.0 fait le buzz… La mise en scène de Thomas le Douarec donne à son « Misanthrope » une dimension contemporaine, avec une troupe à la fougue enivrante… Tout le monde en parle, tout le monde veut le voir… les standings ovations s’y enchaînent… Une modernité des plus pertinentes… Un spectacle intelligent et d’une grande beauté. » Jacky Bornet, France Info Culture.

« Notre coup de coeur… Après l’Idiot et le Portrait de Dorian Gray, Thomas le Douarec réitère l’exploit de revisiter le Misanthrope… Une vraie performance. » Jacques Charmasson, La Provence.

« Portée par 8 comédiens justes, talentueux et pleins d’énergie, cette pièce revisitée, entre rire et émotion est d’une étonnante modernité… Merci à Thomas le Douarec pour ce Misanthrope du XXIème siècle. » Dominique Parry, Le Dauphiné Libéré.

« Rock, Glamour, connecté et rageur… Tout nous a séduit… Jean- Charles Chagachbanian est excellent… Le Misanthrope 2.0 endiablé…Bravo ! » Marie Céline Nivière, L'oeil d'Olivier.

« Une transposition brillante et moderne qui fonctionne parfaitement avec le texte de Molière » France 3.

« Si vous avez des adolescents, vous devez absolument les emmener voir ce Misanthrope. Molière aurait pu l’écrire hier. » Vincent Pasquinelli, les Noctambules d'Avignon.

Sélection d’avis du public

Le Misanthrope au goût du jour Par Sophie B. - 23 juin 2024 à 14h51

Excellente mise en scène contemporaine qui rend honneur aux vers de Molière en montrant qu’ils sont on ne peut plus actuels ! Bravo à toute la troupe pour cette magnifique énergie !

Le Misanthrope 2.0 Par Sophie P. - 17 juin 2024 à 19h53

Merci et Bravo pour cette mise en scène enlevée, contemporaine, drôle et tragique à la fois comme le veulent les comédies de Molière. Un régal du début à la fin. Courez à la Cartoucherie ou à Avignon, merci à toute la troupe pour cette expérience unique.

Le Misanthrope Par JOANNA Z. - 17 juin 2024 à 11h42

Excellent jeu d'acteur. Parfaite relation avec le texte. Mise en scène légère, mais précise.

Le Misanthrope. Par Catherine L. - 4 février 2024 à 21h12

Dernière, cette après midi, du Misanthrope extraordinaire et exceptionnel ! Le jeu des acteurs , la mise en scène, le lieu. Alceste touchant, fragile ,un seul petit bémol mais qui a son importance, il est mal habillé, des chaussures moches, une coiffure avec la marque de son casque, c’est dommage…Oronte drolatique à souhait ! La troupe est passionnée, je les attends déjà en juin où je reviendrai .

Synthèse des avis du public

5,0 / 5

Pour 9 Notes

100%
0%
0%
0%
0%

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

5 9 5
Le Misanthrope au goût du jour Par Sophie B. (1 avis) - 23 juin 2024 à 14h51

Excellente mise en scène contemporaine qui rend honneur aux vers de Molière en montrant qu’ils sont on ne peut plus actuels ! Bravo à toute la troupe pour cette magnifique énergie !

Le Misanthrope 2.0 Par Sophie P. (1 avis) - 17 juin 2024 à 19h53

Merci et Bravo pour cette mise en scène enlevée, contemporaine, drôle et tragique à la fois comme le veulent les comédies de Molière. Un régal du début à la fin. Courez à la Cartoucherie ou à Avignon, merci à toute la troupe pour cette expérience unique.

Le Misanthrope Par JOANNA Z. (1 avis) - 17 juin 2024 à 11h42

Excellent jeu d'acteur. Parfaite relation avec le texte. Mise en scène légère, mais précise.

Le Misanthrope. Par Catherine L. (3 avis) - 4 février 2024 à 21h12

Dernière, cette après midi, du Misanthrope extraordinaire et exceptionnel ! Le jeu des acteurs , la mise en scène, le lieu. Alceste touchant, fragile ,un seul petit bémol mais qui a son importance, il est mal habillé, des chaussures moches, une coiffure avec la marque de son casque, c’est dommage…Oronte drolatique à souhait ! La troupe est passionnée, je les attends déjà en juin où je reviendrai .

Excellent Par Diane B. (2 avis) - 29 janvier 2024 à 08h07

Superbe texte porté par des comédiens qui s’amusent autant que nous, et une mise en scène moderne très rock and roll

Re-découvrir Molière plus moderne que jamais Par Thierry L. (1 avis) - 28 janvier 2024 à 10h33

Tel Oronte, de ce pas, je me lance Pour exprimer en toute élégance Par un sonnet de mon cru, quelle chance Du Misanthrope, la belle performance Cette mise en scène étonnante et éclatante Que Thomas Le Douarec nous présente Avec la très sémillante Caroline Devisme A qui la parole va aussi bien que le mime Ils ont réussi à rendre cette pièce attractive Accessible à tous et ouvert aux jeunes rires Leur prouvant que Molière nous motive A scruter l'humain dans ce qu'il a de pire Mort il y a 350 ans, il est toujours moderne D'excellents acteurs éclairent nos lanternes Jean-Charles Chagachbanian exceptionnel Rendent ce spectacle nouveau et universel!

La magie du lieu, des textes, de la mise en scène. Par Arlette M. (10 avis) - 17 janvier 2024 à 08h35

La magie du lieu, des textes, de la mise en scène. Magie du lieu, magie des textes et magie de la Cie Thomas Le Douarec. Un enchantement, des textes fidèles et une mise en scène adaptée à notre époque. Des Comédiens au top. Un moment exceptionnel, comme on aime en rencontrer.

Le Misanthrope Par CHRISTINE V. (1 avis) - 15 janvier 2024 à 08h56

Excellent, actuel, une mise en scène audacieuse et très réussie, des acteurs de grande qualité. A voir absolument. Le Misanthrope une pièce qui prend tout son sens aujourd’hui et qui peut être proche d’une tragédie actuelle.

Le Misanthrope Par ELISABETH M. (1 avis) - 14 janvier 2024 à 19h50

Mise en scène moderne, texte joué par des acteurs formidables. Un très très bon moment de théâtre. Spectacle à ne rater sous aucun prétexte. J'ai mis des flyers dans toutes les boîtes aux lettres de mes voisins !! Bravo et merci. Élisabeth

Informations pratiques

Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois

Cartoucherie - Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris

Accès handicapé (sous conditions) Bar Cartoucherie Restaurant
  • Métro : Château de Vincennes à 1 km
  • Bus : Cartoucherie à 210 m, Stade Léo Lagrange à 560 m
  • Navette : Sortir en tête de ligne de métro, puis prendre soit la navette Cartoucherie (gratuite) garée sur la chaussée devant la station de taxis (départ toutes les quinze minutes, premier voyage 1h avant le début du spectacle) soit le bus 112, arrêt Cartoucherie.

    En voiture : A partir de l'esplanade du château de Vincennes, longer le Parc Floral de Paris sur la droite par la route de la Pyramide. Au rond-point, tourner à gauche (parcours fléché).

Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois
Cartoucherie - Route du Champ de Manœuvre 75012 Paris
Spectacle terminé depuis le dimanche 23 juin 2024

Pourraient aussi vous intéresser

- 11%
Comme il vous plaira

Théâtre Hébertot

La serva amorosa

Théâtre de la Porte Saint-Martin

- 58%
La Veuve Rusée

Théâtre des Bouffes Parisiens

- 25%
L'Avare

Cartoucherie - Théâtre de la Tempête

- 39%
- 19%
Histoire de Juliette

Théâtre du Gouvernail

Spectacle terminé depuis le dimanche 23 juin 2024