Le Bourgeois Gentilhomme

Sudden Théâtre , Paris

Du 17 janvier au 06 juin 2007

CLASSIQUE

,

Coups de coeur

Monsieur Jourdain, bourgeois parisien à la fortune conséquente, s’est mis en tête de changer de classe sociale et pour cela ne conçoit dans son choix de vie que de singer les « gens de qualité » dans leurs comportements. Il mettra aussi sa famille et sa maison sans dessus dessous, dilapidera ses finances et ne donnera sa fille à marier qu’ « au fils du grand Turc » et « sa femme à qui voudra ». Une version décoiffante et très actuelle du Bourgeois gentilhomme.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 06 juin 2007

 

Photos & vidéos

Le Bourgeois Gentilhomme

De

 Molière

Mise en scène

Raymond Acquaviva

Avec

Laetitia Adrian

,

Maxime Bailleul

,

 Barnabé

,

Bertrand Bonvallet

,

Laetitia Bouix

,

Jeoffrey Bourdenet

,

Candice Crosmary

,

Guillaume Cyprien

,

David Decarme

,

Juliette Delabasle

,

Eliane Deleuze

,

Chloé Demurger

,

Sarah Lou Duriez

,

Julien Flores

,

Romain Gherdane

,

Karim Gothmé

,

Matthieu Hornuss

,

Camille Hugues

,

Xavier Lemaître

,

Cyril Long

,

Mathias Marty

,

Laura Minkley

,

Claire Nivard

,

Céline Pernas

,

Audrey Pouffer

,

Julie Ralu

,

France Renard

,

Berthy Savin

,

Olivier Séverin

,

Marianne Soumoy

,

Nina Tivelli

,

Mickaël Viaud

Synopsis
Note du metteur en scène
La presse

Monsieur Jourdain, bourgeois parisien à la fortune conséquente, s’est mis en tête de changer de classe sociale et pour cela ne conçoit dans son choix de vie que de singer les « gens de qualité » dans leurs comportements. Il mettra aussi sa famille et sa maison sans dessus dessous, dilapidera ses finances et ne donnera sa fille à marier qu’« au fils du grand Turc » et « sa femme à qui voudra ».

Haut de page

Il n’est point de pièce de Molière qui laisse indifférent. Elles ont toutes une verve et une santé qui parlent immédiatement au public et aux metteurs en scène qui les empoignent.

Le Bourgeois Gentilhomme, comédie ballet - genre qu’affectionnait Molière (il en a écrit onze) - est une comédie de mœurs à l’égal de L'Avare ou du Malade imaginaire où l’obsession du personnage principal est l’axe de l’intrigue.

Monsieur Jourdain est obsédé par la manière de vivre des « grands » de son monde, complexé par son inculture, il va vouloir tout apprendre comme les « grands » : la danse, la musique, les armes, l’orthographe. Il voudra être habillé à la dernière mode et marier sa fille à un grand parti.

Ce qui frappe dans cette pièce qui a aujourd’hui 335 ans, c’est que rien n'a changé et que la nature humaine, elle aussi, a une obsession de la bêtise que rien ne semble pouvoir enrayer. Car aujourd’hui aussi des générations entières, les yeux fixés sur leurs petits écrans, s’acharnent à singer ce que ces même petits écrans leur donnent à vivre comme étant la « grande vie ».

Haut de page

 " Qui ne se souvient pas du ridicule monsieur Jourdain faisant de la prose sans le savoir  ? Créé en 1670, Le Bourgeois Gentilhomme est certainement la plus connue des onze comédie-ballets de Molière. Elle est ici interprétée par une jeune troupe enthousiaste dans une mise en scène inventive où le maître tailleur ressemble à Karl Lagerfeld, le hip-hop supplante le menuet et les casquettes, les perruques poudrées. Sans tomber dans le jeunisme gratuit ou racoleur, Raymond Acquaviva démontre la modernité d'un Molière qui trouve en cet ex-pensionnaire de la Comédie-Française un serviteur aussi insolent que fidèle. " Télérama

 " Du hip-hop dans une œuvre de Molière, il fallait oser. Mais l’idée de la troupe du Sudden théâtre fonctionne à merveille. Dans cette version décoiffante du Bourgeois gentilhomme, ceux qui initient monsieur Jourdain aux bonnes manières n’ont pas la tête de l’emploi : les danseurs sont des voyous ou des rappeurs, le philosophe a des airs d’un BHL blasé de tout, et le valet de Cléonte déclame avec un accent de cité bien prononcé. (...) De quoi se payer une bonne tranche de rire. Au final, malgré quelques longueurs, on s’amuse beaucoup. On le doit à tous les comédiens, à commencer par le bourgeois lui-même et sa bonne hystérique. " Mehdi Gherdane, Le Parisien

 " [...] dans la salle, le public applaudit à tout rompre... " Pariscope

 " Cette comédie ballet invite “l’allergique” aux pièces classiques à reconsidérer un scénario de 335 ans, toujours jeune, grâce à la remarquable mise en scène de Raymond Acquaviva. " Théâtreothèque

 " Un vrai bonheur de redécouvrir un Molière à la sauce d’aujourd’hui car il restera toujours un auteur en avance sur son époque. " Paris sur scène

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le Bourgeois Gentilhomme

0 Note

9 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Gro G. (1 avis) 27 mars 2007

RE: Le Bourgeois Gentilhomme Juste comme ça, le Bourgeois Gentilhomme se joue pour la 3e saison consécutive au sudden, donc je ne pense pas qu'ils aient pu piquer des idées à des gens qui le jouaient l'année dernière :-)
0
0
1
2
3
4
5
Par

Claudine C. (1 avis) 14 février 2007

RE: Le Bourgeois Gentilhomme J'ai connu cette troupe en voulant initier quelques ado et aures adultes rétiscents lors du printemps de la culture de l'Université Paris 11 ; quelle ne fut pas mon horreur de constater plusieurs groupes d'élèves entrainés dans cette galère par leur enseignant ; mon confort était en jeu ; l'ensemble des spectateurs jeunes et vieux (moi ! je voulais régénérer mes neurones) a été à priori séduit. Voilà la façon imparable de réoncilier les jeunes et moins jeunes avec une culture qu'ils ont eu, oubliée ou qu'il leur paraît inaccessible ; c'était véritablement un délice Merci et très certainement à très bientôt une piqure de rappe sera certes la bienvenue
0
0
1
2
3
4
5
Par

Claudine C. (1 avis) 14 février 2007

RE: Le Bourgeois Gentilhomme Ce fut réellement un grand bonheur de redécouvrir des textes qui nous avaient rééllement barbés à l'adolescence ; j'ai découvert cette troupe au printemps de la culture de l'UPS 11 et était un peu agacée par l'influence de la population collège ; cependant, les collégiens accompagnés de leurs profs ont visiblement beaucoup apprécié (aucun chahut, que des rires de plaisir et de bonheur) , et auraient pu être leur parents ont été plus que satisfait d'une pièce remise au goût du jour tout en gardant la teneur initiale. Dommage que le 18ème arrondissement soit un peu éloigné de mon domicile car j'aurais eu plaisir à la revoir et la re-revoir. Un véritable délice et félicitations à la troupe qui permettra peut-être à la jeune génération de connaître de saveurs oubliées
0
0
1
2
3
4
5
Par

François O. (1 avis) 28 février 2006

Le Bourgeois Gentilhomme Tout simplement incroyable : Je m'attendais à voir la pièce originale ( un ami m'avait offert une place ). Au bout de 5 mins, stupeur ... je me rends compte que c'est une version du Bourgeois Gentillhomme revisitée à la sauce moderne, et je pensais que ça allait être catastrophique. Finalement, les prestations m'ont bluffées, autant les danses que les chants, cette troupe a tout d'une grande, ces comédiens étaients complets ! Et quelle troupe, plus d"une vingtaine à se démener sur scène. Qq très bonnes trouvailles ( ou reprises diront certains ), comme ce maitre tailleur Lagerfeld, les frêres de la Cosa Nostra, le philosophe déjanté, j'en passe et des meilleures ... Courrez-y ! Véritablement bluffant.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Helene M. (2 avis) 01 février 2006

RE: RE: Le Bourgeois Gentilhomme Quelle soirée ! Quelle belle et bonne soirée ! Ce Molière, mais quel auteur ! Et cette pièce, connue, archiconnue et pourtant si neuve, si contemporaine. On rit, mais on rit… et en ces temps de disette où trois est déjà la foule, quel plaisir de voir évoluer sur scène une vrai troupe. Merci Monsieur Acquaviva pour ce spectacle si vivant, si jeune, et si merveilleusement classique.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Alain T. (1 avis) 08 janvier 2006

RE: Le Bourgeois Gentilhomme Excellent spectacle que ce Bourgeois Gentilhomme au SUDDEN THEATRE. La mise en scène de Raymond Acquaviva est inventive et rythmée. Les comédiens se donnent à fond et sont tous très justes. J'ai passé une agréable soirée. A voir.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Serge A. (6 avis) 06 janvier 2006

RE: Le Bourgeois Gentilhomme Si vous ne connaissez pas Molière ou si vous êtes faché avc lui et cherchez à vous réconcilier alors allez voir ce spectacle. Si vous aimez Molière alors allez aussi voir ce spectacle. C'est vivant comme Molière. On y rit , on se prend au jeu, même si on connait l'histoire. Molière c'est toujours du bon théatre quelle que soit la mise en scène. Celle-ci nous entraine dans le monde d'aujourd'hui et on se plaît à imaginer que telle aurait été la mise en scène de Jean-Baptiste s'il avait vécu de nos jours. On y chante et on y danse (du hip hop) sur les musiques de l'époque remixée au goût du jour. On n'est pas dépaysé on est juste relocalisé. J'en redemande encore. A quand un Sganarelle d'aujourd'hui ?
0
0
1
2
3
4
5
Par

Julien B. (1 avis) 19 septembre 2005

Le Bourgeois Gentilhomme Oui mais un tailleur façon Karl Lagerfeld, c'est un peu triché car la troupe Eclat l'a deja fait l'année dernière ! De plus la mise en scene de Daguerre est d'autant plus moderne ! Un peu déçu.....
0
0
1
2
3
4
5
Par

Eric L. (1 avis) 12 avril 2005

Le Bourgeois Gentilhomme Quel plaisir que de redécouvrir molière sauce "moderne"... mais un moderne intelligent, fin, gai et enthousiasmant! le texte est toujours autant d'actualité... nous étions 6 et nous avons tous bien apprécié! a recommander
0
0

Spectacles consultés récemment